Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui, Suis-Je

  • : Le blog de Hadria RIVIERE
  • Le blog de Hadria RIVIERE
  • : "Une conscience aigue de Soi et de l'Autre permet d'ouvrir les portes de la liberté..." Hadria RIVIERE
  • Contact

FEMMES REBELLES...

undefinedDAHYA…DAHIYA….DIHYA…KAHENA… (.. ?-700). 
 
http://www.berberescope.com/l'histoire_des_Berberes_yahoo.htm


FATMA TAZOUGHERT DITE LA ROUGE (1544-1641)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatma_Tazoughert


Fatma-N-Soumer.jpg

LALLA FATMA N’SOUMER (1830-1863) -DITE LA JEANNE D'ARC DU DJURDJURA
www.1novembre54.com/frame.php




FADHMA AIT MANSOUR AMROUCHE (1882-1967)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fadhma_A%C3%AFt_Mansour_Amrouche

 

Rechercher

Archives

LES TOUAREG, SONT EN DANGER!

 

LA VIE DES TOUAREG

CULTURE, HISTOIRE "des hommes bleus" :

Les origines Préhistoriques et paléoberbéres des TOUAREG là :

http://www.amazighworld.org/studies/articles/touareg_histoire.php

Et, là :

http://www.ac-nancy-metz.fr/Pres-etab/lapicque/Opinfo98/Pourcher/vie.htm


L'HISTOIRE DE LA REVOLTE TOUAREG :

 

http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/niger-un-chef-touareg-temoigne/

 

 Là :

http://conflitsoublies.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

 

Et, là :

 

http://www.caravaneducoeur.com/lestouareghistoi/index.html

 
MENER, La lutte, en musique ! 

 



18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 17:14

 

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 15:05

http://www.alterinfo.net/photo/art/default/7362437-11335306.jpg?v=1421491097

Un prof retire ses vêtements dans l’amphi pour s’opposer à la présence d’une étudiante voilée

 

Grégoire Lafarge, avocat et professeur à l’école de formation professionnelle des Barreaux de la Cour d’Appel de Paris (EFB) a complètement déliré vendredi pendant un cours lorsqu’il a remarqué la présence d’une étudiante voilée dans l’amphithéâtre.

L’avocat parisien a dans un premier temps refusé de donner son cours s’insurgeant de la présence d’une musulmane portant le hijab, puis constatant que les élèves prenaient la défense de leur camarade, il a quitté l’amphi avant de revenir et de retirer ses vêtements devant les élèves stupéfaits en revendiquant la «religion du naturisme» selon le figaro.

Il a hurlé « ma religion à moi c’est le naturisme »

«En arrivant dans l’amphithéâtre, le professeur regardait avec insistance la jeune fille voilée.

Il s’est approché d’elle pour probablement lui demander d’enlever son voile mais d’autres élèves l’ont empêché de terminer sa phrase», témoigne un étudiant qui a assisté à la scène .

«Il a très mal réagi, et a immédiatement quitté l’amphi». Avant de revenir, apparemment en furie :

«il s’est déshabillé en retirant son écharpe, sa veste, sa chemise. Et il a hurlé ‘ma religion à moi c’est le naturisme», poursuit l’étudiant cité par Le Figaro.

Grégoire Lafarge, avocat et professeur à l’EFB

Il aura fallu l’intervention du directeur de l’EFB, Maître Jean-Louis Scaringella, pour calmer Me Grégoire Lafarge et le faire sortir.

«Le directeur est ensuite intervenu pour le faire sortir et présenter ses excuses à la jeune fille voilée» relate un autre témoin de la scène.

Comble de cette histoire surréaliste, Grégoire Lafarge, qui est notamment l’avocat de Florian Philipot, le vice-président du Front national, et de Patrick Balkany, le député-maire de Levallois-Perret, doit surement ignorer la loi.

En effet, la loi sur le port de signes religieux dans les établissements scolaires publics de 2004 ne concerne aucunement les établissements d’enseignement supérieur.
 

Le figaro rapporte également que «la grande majorité» des étudiants ont défendu et applaudi l’étudiante musulmane voilée qui quant à elle déplore les «proportions» qu’a pris l’événement.

http://journaldumusulman.fr/un-prof-retire-ses-vetements-dans-lamphi-pour-sopposer-a-la-presence-dune-etudiante-voilee/

 

_________________________________________________

http://lmsi.net/local/cache-vignettes/L500xH665/uderzo-509a9.jpg



Uderzo, Charlie, les Arabes et moi.
Rosa Llorens


Uderzo vient de publier un dessin en hommage à Charlie Hebdo, où on voit un Astérix plus hargneux que malicieux envoyer dans les airs d'un coup de poing (ça doit en démanger plus d'un) un ennemi dont on ne voit que les babouches.
Je renvoie pour l'analyse à l'article de Fayçal Riad, De quoi Charlie est-il le nom?* : porteur de babouches = Arabe, et ennemi, dans Astérix, = occupant (inutile d'insister sur une possible influence zemmourienne sur la conception du dessin). Ainsi donc, les Arabes sont les occupants dont les braves Gaulois doivent se débarrasser : quel nom (ou adjectif) mérite donc ce dessin ?


Mais ce manque de sympathie pour les Arabes n'est pas, chez Uderzo, nouveau ; relisant par hasard, il y a quelques mois, L'Odyssée d'Astérix, je m'étais déjà sentie choquée, et, dans l'ambiance actuelle, on ne peut que voir dans cet album une illustration de la thèse d'Edward Said, l'universitaire américano-palestinien, dans L'Orientalisme :
la plupart des productions occidentales, littéraires ou cinématographiques, diffusent les mêmes stéréotypes dévalorisants sur les "Orientaux", c'est-à-dire les Arabes, d'autant plus nets qu'ici ils s'opposent à un parti-pris tout aussi systématique, mais valorisant à l'égard des Juifs.


Rappelons la fable que raconte Uderzo :

Panoramix attend une livraison d'huile de roche, ingrédient indispensable pour la potion magique.
Mais le marchand phénicien Epidemaïs a oublié sa commande ; Astérix et Obélix doivent donc aller chercher l'huile de roche à la source, en Mésopotamie (Irak).
Mais en fait, on n'ira guère plus loin que la Judée, qu'Epidemaïs, après les péripéties du voyage, nous présente ainsi : nous arrivons en Judée "et je vous promets une terre plus hospitalière...
Voici la terre promise, Astérix !" Et on nous offre une visite guidée d'une Jérusalem qui a tout d'une ville de Bisounours, où tous les Juifs sont gentils et aident spontanément nos deux héros, pour embêter l'occupant romain, leur ennemi commun ; tout le folklore juif y passe : on enseigne à Obélix que le porc, et donc le sanglier, est un animal interdit, mais la carpe farcie le remplace avantageusement, puis on aura le Mur des Lamentations, la Mer Morte, où Obélix, comme un touriste moderne, fait trempette, David et Goliath, et Josué, nom du guide des deux Gaulois, Josué, le conquérant de la Terre Promise, par extermination de ses habitants, les Philistins (se reporter au Livre de Josué dans la Bible).


Jérusalem est en effet ici intégralement juive ; or, quelle qu'ait été, en 56 avant J-C, la population de Jérusalem, les anachronismes, en tout cas, ne font pas peur aux auteurs d'Astérix (c'est même leur principale source de comique) : on est donc étonné de ne pas voir le moindre Palestinien nulle part. Par contre, Uderzo nous fait savoir que le véritable nom de Samson Pludechorus est : Rosenblumenthalovitch.
!
Quand les Gaulois quittent Jérusalem, l'ambiance change du tout au tout : fini la paisible ambiance patriarcale : les territoires
non-juifs sont assimilés, sans autre nuance, au Désert, et nos héros se trouvent pris au milieu de volées de flèches, lancées par des peuplades archaïques, à l'accoutrement barbare, et en guerres constantes les unes contre les autres ; Akkadiens, Sumériens, Hittites, Mèdes et Assyriens se succèdent, sans qu'on comprenne rien à leurs démêlés, sinon qu'ils sont tous aussi primitifs et antipathiques les uns que les autres.
Aussi Astérix et Obélix en ont-ils vite assez du Désert ;
heureusement, l'huile de roche jaillit inopinément (quelque part sans doute près de la frontière entre Jordanie et Irak) : ils n'auront donc pas, à leur grand soulagement, besoin d'aller jusqu'à Babylone.


Voilà donc la vision de la région qu'Uderzo diffusait auprès de ses jeunes lecteurs, en 1981, alors que les Palestiniens résistaient à l'occupation et à la prédation de leur pays par les Israéliens, et un an avant les massacres israélo-libanais des Palestiniens de Sabra et Chatila :
un gentil peuple pacifique (le peuple juif), entouré par des peuplades aussi stupides que brutales (les Arabes).
Mais le pire, dans cette vision, c'est l'absence parfaite des Palestiniens, déjà gommés et anéantis par le scénariste-dessinateur.
Note :

_______________________________________________________________________________________________

 

Dis Demba, es-tu un terroriste ?

par Sam La Touch 18 Janvier 2015, 17:19 Demba Ba Stephane Guy Canal Plus Islamophobie Racisme Articles de Sam La Touch

Bientôt tous les Musulmans ou basanés qui se présenteront dans le P.A.F devront se justifier quant à "l'islamisme".

C'est ce qui est arrivé au joueur de foot, Demba Ba, qui au détour d'une interview avec Stephane Guy sur Canal + a du se prononcer sur "l'islamisme" et sa pratique de l'Islam.

Dites Demba "vous êtes musulman, pas un islamiste ?" lui a demandé Stéphane Guy.

Dis Demba "Es-tu un bon Musulman ?".

La télé coloniale de papa sévit encore et toujours !

 


 

___________________________________________________

 

Faut plus fréquenter les plateaux télé... Faut plus repondre aux invitations et à leur hypocrites présentateurs....

La solution est là :

Boycotter tout ce qui est nuisible et qui alimente l'obscurantisme...le racisme... l'islamophie... le colonialisme...le crétinisme !!!!

Quel intérêt... à se laisser.... ainsi humilier....contraint de se justifier...??

 

_______________________________________________

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 14:55

http://www.alterinfo.net/photo/art/default/7364931-11339500.jpg?v=1421586552

 

 

 

 

 

 

Vladimir Poutine : l'ours de la Taïga russe se dresse face aux Etats-Unis (1/2) – VOSTFR

Discours de Vladimir Poutine sur le Nouvel ordre mondial - 24 octobre 2014

Réunion du Club International Valdaï : De nouvelles règles ou un jeu sans règles ? - 24 octobre 2014, Sotchi - Russie

Dans cet extrait, qui provient des échanges avec les journalistes lors du Forum de Valdaï tenu le 24 octobre 2014, le Président russe fait un bref mais magistral rappel de l’état des relations internationales de 1945 à nos jours, en mettant l’accent sur les crises récentes qui ont toutes pour origine l’arrogance et l’hybris des Etats-Unis et la soumission de leurs vassaux (Afghanistan, Yougoslavie, Irak, Libye, Syrie…).

A travers l’image de l’Ours de la Taïga, il réaffirme sa détermination à défendre la souveraineté et les intérêts nationaux de la Russie contre toute agression, ainsi que l’attachement de la Russie à un monde multipolaire régi par le droit international, à l’instar de ce qui s’est passé en Crimée.

Dans le second extrait, qui provient des échanges avec les journalistes lors de la conférence de presse annuelle du 18 décembre 2014 (https://www.youtube.com/watch?v=wuF7B...), le Président russe Vladimir Poutine file sa métaphore de l’ours de la Taïga pour affirmer que face à l’impérialisme des Etats-Unis, il n’y a qu’une alternative : l’humiliation de la vassalité, ou la dignité d’une attitude souveraine, qui nécessite une position de force, et entraîne irrémédiablement l’hostilité et l’agression américaines au gré de diverses crises qui ne constituent que des prétextes.

Vladimir Poutine se livre chaque année à cet exercice qui peut durer jusqu’à quatre heures, et durant lequel il répond de manière impromptue aux questions les plus agressives de journalistes du monde entier.

Ce franc-parler, cette hauteur de vues et cette stature sont, hélas, impensables en France, de l’extrême gauche à l’extrême droite de l’échiquier politique, que ce soit parmi les (prétendus) admirateurs de Vladimir Poutine ou ses contempteurs.

Vladimir Putin : The Taiga Bear rises against the United States - English Subtitles (http://eng.kremlin.ru/news/23137)

 

 

 

 

 

 

Vladimir Poutine : l'ours de la Taïga russe se dresse face aux Etats-Unis (2/2) – VOSTFR

 

The Russian taiga bear will not be chained by the US Empire (English subtitles)

Dans ce second extrait (voir le premier extrait ici : https://www.youtube.com/watch?v=z6-KI...), qui provient des échanges avec les journalistes lors de la conférence de presse annuelle du 18 décembre 2014, le Président russe Vladimir Poutine a repris sa métaphore de l’ours de la Taïga pour affirmer que face à l’impérialisme des Etats-Unis, il n’y a qu’une alternative : l’humiliation de la vassalité, ou la dignité d’une attitude souveraine, qui nécessite une position de force, et entraîne irrémédiablement l’hostilité et l’agression américaines au gré de divers prétextes.

Vladimir Poutine se livre chaque année à cet exercice qui peut durer jusqu’à quatre heures, et durant lequel il répond de manière impromptue aux questions les plus agressives de journalistes du monde entier.

Ce franc-parler, cette hauteur de vues et cette stature sont, hélas, introuvables en France, de l’extrême gauche à l’extrême droite de l’échiquier politique, que ce soit parmi les (prétendus) admirateurs de Vladimir Poutine ou ses contempteurs.

Texte original (russe) : http://www.kremlin.ru/news/47250
Traduction (anglais) : http://eng.kremlin.ru/news/23406
Version française et vidéo : http://www.sayed7asan.blogspot.fr

 

Pour en savoir plus :

 

 

 

 

 
Vladimir Poutine : Discours à l’Assemblée Fédérale (VOSTFR)
 
Tchétchénie : Kadyrov et 10 000 soldats s'engagent au service de Vladimir Poutine (VOSTFR)
 
Discours du Président Vladimir Poutine sur l’intégration de la Crimée à la Fédération de Russie – 18 mars 2014
 
 
Le choc des civilisations selon Vladimir Poutine (VOSTFR)
 
Vladimir Poutine sur l’Ukraine et les nouvelles sanctions US (VOSTFR)
 
 
Vladimir Poutine : histoire de l’optimiste et du pessimiste (VOSTFR)
 
Le patriote russe et les saltimbanques français: leçon de Vladimir Poutine à Marine Le Pen, Eric Zemmour, etc. (VOSTFR)
 
« Les Américains jouent au poker, les Russes jouent aux échecs – et les Français jouent au Monopoly »

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 07:57

http://french.irib.ir/media/k2/items/cache/59f62b27ff96bebc50c6bc93402c0446_L.jpg

 

Daech : qui a trahi la France?

__________________________________________________

 

 

 

[Festival] Les islamophobes en roue libre…
by Les-crises.fr DT

BHL (à tout saigneur tout honneur) somme les musulmans de manifester !

Ajout perso : Qui a exigé de BHL des excuses pour la destruction avec son complice sarko de l'Etat Libyen, qui à somme BHL et son complice sarko  de manifester de la rependance pour les milliers de morts en Libye, au Kosovo, en Irak et en Syrie... liste non exhaustive à compléter....

_

(rien de nouveau, fin septembre 2014, il appelait déjà les musulmans à "manifester massivement contre le Daech").

Le lendemain, il lance sur BFM TV :

"l'indicateur primordial pour la manifestation de demain sera le nombre de musulmans présents, plus que le nombre total."

Il n'a pas été déçu...

P.S. Dans le dernier GEAB (un peu généralisé, mais intéressant) :

 

__________________________________

 

http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2015/01/islam-5.jpg

http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2015/01/islam-3.jpg

 

 

 

___________________________________________

 

Le délire de Fox News, sur les zones interdites aux non-Musulmans, en France

Nolan Petersen a présenté ses excuses, dans une lettre, mercredi 14 janvier, quelques jours après avoir affirmé, sur la chaîne d'information Fox News, que Paris comportait des zones où les «non-Musulmans» ne sont pas les bienvenus.

Invité à commenter les attentats survenus à Paris, ce «spécialiste en zone de conflits» avait affirmé, le 10 janvier, sur la chaîne américaine conservatrice, qu'il existe, à Paris, des «no-go zones», littéralement, des «zones interdites», sortes de ghettos, où les non-Musulmans n'auraient pas le droit de mettre les pieds.

Carte à l'appui, l'ancien militaire, qui avait vécu, en France, de 2004 et 2006, assurait que plusieurs zones du Nord de la capitale étaient sous la coupe d'islamistes radicaux – parmi lesquels Ménilmontant, la Goutte-d'Or ou Saint-Denis. Selon lui, dans ces quartiers, des personnes porteraient des tee-shirts à l'effigie de Ben Laden.

«A dix minutes, en taxi, de la tour Eiffel, certaines rues de Paris ressemblent à Bagdad», déclarait le spécialiste.

Des similitudes existeraient entre l'Afghanistan, où il a servi, et les émeutes de 2005, selon le pseudo-expert.

Dans sa lettre, publiée sur le site Blue Force Tracker, Nolan Petersen regrette l'utilisation de la carte, par Fox News, pour illustrer son interview.

Cependant, il nuance certains de ses propos, en maintenant que certaines de ses observations «ne sont pas si absurdes que ça».

L'homme, qui déclare «avoir été traité de tous les noms» et «reçu des menaces de mort», soutient, notamment, que «la population immigrée de France doit être mieux intégrée, et qu'il y a des zones, dans Paris, isolées de tout».

La veille de la publication de sa lettre, Yann Barthès, après avoir, longuement, détaillé les erreurs de Nolan Petersen, dans son émission du Petit Journal, a demandé à ses téléspectateurs d'écrire à Fox News, pour lui demander des explications.

 

La chaîne a présenté ses excuses, jeudi.

Quant à l'expert, il devrait intervenir, jeudi soir, au Petit Journal.

Les Musulmans de France font l'objet de bien des fantasmes ridicules, aussi bien, dans leur propre pays, qu'ailleurs.

saphirnews

 

________________________________________________

 

D'autres exemples de la déferlante islamophobe qui s'abat-- sans entrave --sur cette veille France...pays de la déclaration Universelle des droits de l'Homme... entre autres hypocrisies...

 

 

http://www.panamza.com/

 

_____________________________________________________________

 

L'hystérie islamophobe... entretenue par les "chiens de garde" du systéme....

 

Un policier braque son collègue d’origine marocaine suite à un différend religieux  

La manifestation organisée dimanche 11 janvier à Bruxelles en solidarité avec les victimes des attaques commises en France aurait pu tourner au drame.

Une discussion portant sur une question religieuse entre deux policiers belges a dégénéré à tel point que l’un des deux officiers a braqué son collègue avec son arme de service.

Le policier pointe son arme en direction de son collègue d’origine marocaine

Tous deux chargés de surveiller la marche, les deux agents se sont disputés sur un sujet religieux dans un fourgon de police où se trouvaient trois autres personnes selon le site rtl info.

Puis des insultes auraient été échangées avant que le policier pointe son arme en direction de son collègue d’origine marocaine.

Ce dernier a déposé une plainte dans un commissariat de la capitale. Le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur a immédiatement demandé l’ouverture d’une enquête et a indiqué que «si l’incident était avéré, il s’agirait d’un fait extrêmement grave».

http://journaldumusulman.fr/un-policier-braque-son-collegue-dorigine-marocaine-suite-a-un-differend-religieux/
_______________________________________________
La Folie islamophobe....gagne le corps enseignant....

A Mulhouse :  au collége l'expression brutale de l'islamophobie....

contrée par une saine révolte contre cet enseignant islamophobe

Les élèves de 4e d’un collège de Mulhouse (Haut-Rhin) et leurs parents ont riposté avec succès à la pornographie d’un enseignant islamophobe, apprend-on à la lecture d’une dépêche de l’AFP.
L’incident s’est produit le jeudi 8 janvier, vingt-quatre heures après la tuerie à Charlie-Hebdo.
Le professeur d’arts plastiques incriminé est arrivé en cours, avec une caricature du prophète Mohammed (ou « Mahomet », comme on voudra) nu et a forcé ses élèves, garçons et filles, à regarder le dessin, probablement en provenance de Charlie Hebdo.
« Vous devez regarder ça », leur a-t-il ordonné, ajoutant, face aux élèves qui protestaient : « Je suis le chef de mon cours… C’est moi le maître ici… Tu peux sortir ta kalachnikov ! »
A la sortie de ce « cours » étrange, une vingtaine d’élèves se sont plaints immédiatement auprès du chef d’établissement.
Ils ont ensuite prévenu leurs parents, qui ont annoncé un rassemblement devant le collège.
Sentant le vent du boulet, le recteur d’académie a alors décidé de suspendre le professeur pour une durée de 4 mois « dans un souci d’apaisement ».
A noter que le journaliste de l’AFP qui a rédigé la dépêche emploie largement le conditionnel pour décrire l’attitude de l’enseignant, alors que de son propre aveu, les faits sont avérés et reconnus par l’enseignant lui-même.

Source :

 

 

___________________________________________________________________

 

Pourtant....

 

L’organisation Etat islamique est une création de l’Occident -J.Todenhöfer-  


http://french.irib.ir/media/k2/items/cache/851a865b64ef6a5742a4376d2cee91b8_XL.jpg

Al Qaida/Daech: le rapport ?



L’organisation Etat islamique est une création de l’Occident.
C’est la thèse défendue par l’auteur allemand Jürgen Todenhöfer, partagée par d’autres analystes, rapporte Euronews qui l’a interviewé.

L’ancien juge et député a passé dix jours à Mossoul, en Irak, ville sous le contrôle de l’organisation islamiste.
Il a pu interviewer certains de ses membres. Jürgen Todenhöfer prône une meilleure compréhension envers une religion traitée de manière injuste.

Dans ses ouvrages, Todenhöfer prend la défense de l’islam.
Il affirme : “Nous surmonterons la violence des minorités terroristes, seulement si nous traitons le monde musulman de façon aussi juste que nous aimerions être traités”.

Interrogé par euronews sur sa réaction aux opérations anti-terroristes menées dans plusieurs pays européens, et au projet d’attentats en Belgique, il répond :
“Je pense que nos services de sécurité doivent faire tout ce qui est nécessaire, mais il faut se garder de toute hystérie.”

Sur la question de savoir si l’Islam est traité d’une manière injuste, il affirme,  
“pendant ces 200 dernières années, aucun pays arabe n’a jamais attaqué l’Occident.
Nous devons expliquer pourquoi nous menons des guerres en Afghanistan, en Irak et en Libye.
Et si nous cherchons une explication à l’existence de cette horrible organisation Etat islamique, il faut regarder l’histoire :
elle a été créée quelques semaines après l’invasion américaine en Irak. C’est le bébé de Georges W. Bush.
Et la violence qui nous frappe aujourd’hui est le boomerang de nos propres guerres.”

A la question de savoir :
Qu’est-ce qui vous a le plus surpris lors de votre séjour dans les territoires contrôlés par l’organisation Etat islamique ?”, il rétorque :
« Que cette organisation est bien plus forte que ce que pense la classe politique européenne, et que nous n’ayons pas de stratégie contre l’organisation Etat islamique, car bombarder des villes où se trouvent seulement 5 000 combattants provoquerait la mort de milliers de civils, ce qui ne fait que nourrir le terrorisme et n’affaiblira pas l’organisation Etat islamique.”

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/lorganisation-etat-islamique-est-une-creation-de-loccident-jurgen-todenhofer/id-menu-957.html
____________________________________________

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 07:42

"Vous n'êtes pas Charlie.Vous êtes terroristes"!!!

http://french.irib.ir/media/k2/items/cache/1f31953ac2a878869082213f9622f650_XL.jpg

"Charlie Hebdo" et le spectre de Vichy, par Alexandre Lantier

 
  Les événements de la semaine passée, en France,
– l’encouragement de la propagande raciste, par l’Etat, l’invitation de la dirigeante du Front national, (FN), Marine Le Pen, à l’Elysée, par Hollande, et la montée du FN, depuis l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo – produisent un écho troublant d’une période antérieure de l’histoire française : celle du régime de Vichy.

En juin 1940, moins de deux mois après avoir lancé son invasion de la France, l’Allemagne nazie battait l’armée française et entrait, dans Paris, non défendu.

Le 22 juin, la France et l’Allemagne signaient un armistice, qui divisait la France en deux.

La Zone occupée, avec, comme centre Paris, comprenait le Nord et l’Ouest du pays ; une Zone dite libre, officiellement, non occupée, et couvrant le Sud du pays, était dirigée par un régime collaborationniste.

La capitulation très rapide des industriels français et de l’armée, devant l’attaque nazie, résultait d’une décision – identique à celle prise, 70 ans plus tôt, durant la guerre franco-prussienne – que l’occupation de la France était le meilleur moyen de venir à bout de l’opposition sociale, à l’intérieur du pays.

Les occupants nazis et leurs collaborateurs français ont mené une guerre brutale contre les travailleurs.

Outre une campagne violente visant, surtout, les adversaires socialistes de la réaction sociale et de la guerre impérialiste, le régime de Vichy a, pleinement, participé à la propagande raciste et anti-sémite des fascistes allemands, aidant à la déportation de dizaines de milliers de Juifs vers les camps de concentration.

Les deux principales figures du régime de Vichy furent le maréchal Philippe Pétain, «chef de l’Etat français», et

Pierre Laval, qui servit comme vice-Président du Conseil des ministres, et plus tard, comme chef du gouvernement.

Pétain incarnait les traditions réactionnaires et anti-républicaines de la classe dirigeante et de l’armée françaises.

Célèbre, pour avoir dirigé les troupes françaises, à Verdun, et écrasé les mutineries, pendant la Première Guerre mondiale, c’était un anti-sémite fervent lié au régime du dictateur fasciste espagnol, Francisco Franco.

Laval symbolisait la corruption de la «gauche» française, c’était un homme, dont la carrière a, facilement, évolué, depuis la social-démocratie, jusqu’à la collaboration.

Il avait rejoint le Cartel des Gauches, dans les années 1920, puis, participé à des gouvernements conservateurs, durant la Grande Dépression, dans la décennie suivante.

Il quitta le parlement, pour virer à l’extrême droite, alors que montaient les luttes ouvrières, assumant, pour finir, le rôle de grand collaborateur fasciste.

On disait de lui, à l’époque, que son nom s’épelait de la même façon, qu’on le lise à l’endroit ou à l’envers – une allusion appropriée à son opportunisme veule.

Après la guerre, Laval fut condamné et fusillé.

Pétain échappa à la peine de mort, en raison de son grand âge.

En fait, seul, un petit nombre de collaborateurs des nazis, eurent à rendre des comptes, pour leur rôle, pour la bonne et simple raison que la majeure partie de l’appareil politique français y avait été impliquée.

L’exemple de Laval met en lumière les manœuvres réactionnaires de Hollande, un autre manipulateur sans principes, formé après la grève générale de 1968, par un ancien responsable du régime de Vichy, François Mitterrand.

Le PS avait été reconstruit, dans les années 1970, pour donner une machine électorale à Mitterrand et en faire le candidat de la gauche.

Depuis 35 ans, ce qui s’appelle, faussement, la gauche française s’est déplacé le long d’une spirale descendante conduisant à l’actuel Président François Hollande et à son Premier ministre Manuel Valls, connu, surtout, pour sa campagne de déportation en masse des Roms. La politique droitière de Hollande en a fait, à juste titre, le président le plus haï de l’histoire française d’après-guerre.

 

La popularité de Hollande a plongé à 12 pour cent, dans les sondages de novembre dernier – moins que la cote de popularité de 16 pour cent, obtenus, en France, par un Etat islamique, en Irak et au Levant, (EI), lié à al Qaïda.

Beaucoup de questions sur l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo restent sans réponse, mais il est, déjà, clair que le gouvernement français exploitera, résolument, cette atrocité, pour accélérer le virage à droite, en France, et saboter les droits démocratiques, tout en garantissant à la classe dirigeante française sa part, dans une nouvelle division impérialiste du monde.

Même si l’attaque contre les Musulmans a remplacé, du moins, pour le moment, la propagande anti-sémite de Vichy, les éléments sociaux les plus réactionnaires se mobilisent, à nouveau, pour créer le cadre politique nécessaire à ce virage.  

Charlie Hebdo est l’un des instruments, dans ce projet.

Les caricatures, publiées par l’hebdomadaire, parues, à nouveau, dans un numéro, diffusé mercredi, et financé par l’Etat, font partie d’une décision délibérée d’attiser le racisme anti-musulman.

Parmi les participants à cette opération politique pourrie, il y a cet agglomérat, particulièrement, sordide, (qui inclut le Nouveau Parti anti-capitaliste) de philistins petit-bourgeois et d’opportunistes suffisants, passant, actuellement, pour être la «gauche», en France.

Il a longtemps servi de caution au PS, promu Hollande et même entretenu des liens étroits avec Charlie Hebdo.

Le bénéficiaire le plus direct de tout cela est le Front national, (FN), néo-fasciste de Marine Le Pen, qui, au nom de l’«unité nationale», a été reçue par Hollande, à l’Elysée, la semaine passée.

Le père de Le Pen et le fondateur du FN, Jean-Marie Le Pen, a, de façon répétée, salué l’occupation nazie de la France, et a qualifié l’Holocauste, de simple «détail de l’histoire».

En changeant ce qui doit être changé, l’union entre Hollande et Le Pen reproduit celle de Laval et Pétain.

Il s’agit, dans cette nouvelle alliance, de bien plus que d’opportunisme politique.

Le véritable caractère de la bourgeoisie française revient à la surface.

Alors que s’aggrave la crise politique, elle recrée, sous des formes nouvelles, toutes les sales pratiques de la collaboration avec l’Allemagne nazie. Les relents nauséabonds de Vichy flottent au-dessus de l’Elysée.

 

 

Joseph Kishore et Alexandre Lantier

 
Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 08:41

 

Rendons hommage aux résistants morts pour préserver la souveraineté de leur pays, morts pour la liberté de disposer d'eux-mêmes...;

 

 

 

 

 

 

 

Conflit au Moyen-Orient:

le Hezbollah libanais a perdu

250 combattants en Syrie depuis 2012

 

 

 

 

D’après des informations diffusées par le Hezbollah libanais, près de 250 éléments de la force d’élite du mouvement ont péri lors des combats en Syrie depuis la fin de l’année 2012.

La plupart de ces combattants d’élite sont morts à la fameuse bataille d’Al-Qussayr qui a marqué un tournant stratégique dans la guerre en Syrie. D’autres ont perdu la vie à la Ghouta Orientale près de Damas dans des combats contre des forces spéciales étrangères que les médias ont passés sous silence et à Homs, dans le centre du pays.

Des médias libanais et des sites liés à la résistance libanaise ont publié les portraits de 90 combattants du Hezbollah morts en Syrie, dont des commandants opérationnels.

A noter que  le Hezbollah a perdu  plus d’hommes en Syrie que lors de sa dernière guerre de 33 jours  avec Israël en juillet  2006.

Quelques unes des photographies des combattants du Hezbollah en Syrie, morts dans les combats menés par les forces armées syriennes  contre les factions de la rébellion soutenues par l’Arabie Saoudite, Israël et la Turquie.

 

 

 

hezbollah-1_1.jpg

 

Photographie du Commandant Ahmed Wael Raad du Hezbollah libanais, mort au combat en Syrie

 

hezbollah1_2.jpgLe commandant Mohamed Ahmed Beddah, mort au combat en Syrie.

 

hezbollah-1_3.jpg

De gauche à droite, les commandants Fadi Mohamed Al-Jazzar et Ahmed Habib Selloum

 


hezbollah1_4.jpghezbollah2_1.jpghezbollah4_1.jpg

NB : Sachant que ces chiffres sont a actualiser... puisqu'ils datent de décembre 2013...

Difficile de trouver des chiffres fiables du nombre de morts du côté résistance ou même du côté des civils syriens, libanais...

Les sacrifiés de cette guerre qu'ont déclarés les yankees avec leurs maitres sionistes...-- par procuration--à ces peuples; ne comptent pas aux yeux de ces nécrophiles....

Alors pourquoi les instances "occidentales" dociles laquais  perdraient-ils leur temps à compter des morts....arabo-musulmans...?

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 08:22

Pour faire avaler au troupeau de moutons français un  "patriot-act à la française, il a fallu aux irresponsables politiques qui dé-gouvernent la France organiser cela :

http://french.irib.ir/media/k2/items/cache/11f11ab260849dcfd957e44926451366_XL.jpg

La France exporte le terrorisme....en Irak, en Syrie....

Pour ensuite récolter cela :

http://french.irib.ir/media/k2/items/cache/57fa6a97d1be53cabd9c7ada569d105b_XL.jpg

La France piégé... par ses propres mensonges, ses nombreuses manipulations, ses multiples contradictions et mensonges...par son seul objectif politique : RE-coloniser les pays africains du Sud comme du Nord; riches en matiéres premiéres...

_____________________________________________________

Et, voici dont le peuple français piégé par ses propres politicards; sommé de choisir entre:

Une dictature qui prend appui sur un "patriot act à la française" où la sécurité des habitants de ce pays... n'est et ne sera... qu'un leurre..., un argument de propagande électoraliste....

Entrer en résistance pour refuser que nos libertés -- si durement acquises-- ne soient réduires en cendre par un "patriot act à la française" dont le seul et Unique objectif est d'organiser la soumission du peuple français....pour mieux le piller...et l'appauvrir....

________________________________________________________

 

" Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux".

Benjamin Franklin

..."  Il y a deux siècles, Benjamin Franklin énonçait clairement la dichotomie entre liberté et sécurité :

  " Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne
mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. "


  De l'eau a coulé sous les ponts en deux siècles.

Les menaces ont changé.
Avant-hier, les armées s'entrechoquaient les unes contre les autres.

Hier, c'était la guérilla.

Aujourd'hui, le terrorisme.

  Face à cette nouvelle menace, devons-nous abandonner notre Liberté pour la sécurité ?

  Je vous avoue que c'est tentant au premier abord.

  Nous avons tous des proches que nous aimons.

Nous voulons les voir vivre.
Certains ont des enfants, une femme.

  Et face aux événements, nous pensons d'autant plus à eux que tout peut s'arrêter du jour au lendemain.

  Nous ne voulons que les protéger. Nous sommes prêts à beaucoup pour ceux que nous aimons.

  Mais avons-nous besoin d'abandonner notre Liberté pour protéger nos proches ?

  L'exemple américain montre que ce dilemme ne

se pose pas.

  Voyez-vous, suite au 11 septembre, le Congrès a voté le Patriot Act.

C'était le 26 octobre 2001. Un mois et demi après les attentats. Ils ont fait vite.

  La liberté des Américains s'est restreinte.

Les services de renseignement ont
eu de nombreux pouvoirs supplémentaires.

Ils ont pu espionner le peuple américain de manière extensive.

  Après tout, pourquoi pas.

  " Vous n'avez rien à craindre si vous n'avez rien à cacher "

  J'ai entendu cette phrase quelques fois ces derniers jours, autour de moi.
Mais savez-vous qui l'a prononcé ?

  Non, ce n'est pas Benjamin Franklin.

  C'est Joseph Goebbels, ministre de la propagande du 3ème Reich.

  Nous avons tous quelque chose à cacher.

Nous avons tous notre petit jardin secret.

Et nous avons le droit de garder sous clef notre vie privée. Ou plutôt, nous avions le droit.

  Vous ne le savez peut-être pas, mais le 24 décembre 2014 fut une drôle de date.

  Rien à voir avec le Père Noël.

Le gouvernement français a fait passer le décret d'application de l'article 20 de la Loi de Programmation Militaire.
Notre Patriot Act.

  Vous vous sentez mieux protégé tout à coup, n'est-ce pas ?

  Moi pas.

Les Américains n'ont pas été davantage protégés.

  Le plus de sécurité s'est soldé par moins de liberté… et c'est tout.

  Le Patriot Act a été inefficace.

Preuve horrible, s'il en est : les attentats
de Boston n'ont pas pu être empêchés, malgré l'espionnage généralisé des Américains.

  Je sais. Certains Français critiquent les Etats-Unis pour nombre de raisons.
Et parfois, ils n'ont peut-être pas tout à fait tort. Mais nous serions bien
prétentieux d'annoncer que nous réussirons là où ils ont échoué.

  Le Patriot Act a été inefficace.

  Pire : le gouvernement américain s'est octroyé le droit d'utiliser la loi hors du cadre du terrorisme.

En 2013, sur les 11 129 demandes de perquisitions
basées sur le Patriot Act, seules 51 visaient des suspects d'actes terroristes.

  Je suis inquiet.

  Les hommes politiques français ont embrayé à toute vitesse sur un Patriot Act à la française.

Valérie Pécresse la première, avant même la manifestation de dimanche.

  Si ça n'a pas marché aux Etats-Unis, comment pouvons-nous penser que ça
marchera chez nous ?

  La peur n'écarte pas le danger - Supprimer la liberté non plus.

  Benjamin Franklin nous avait prévenus, il y a déjà deux siècles.

  En attendant, ne laissez pas la peur gagner.

Ne laissez pas libre cours à ceux qui en veulent à votre Liberté, quel que soit leur camp.

  Et pour comprendre ce qui nous attend, rien de mieux que l'école française
d'économie. J'en profite pour vous inviter à la première conférence de Michel
Leter
, mercredi 21 janvier (celui qui arrive) à Paris.

  La conférence aura lieu du côté de Montparnasse, de 19h à 20h30.

  Pourquoi ne pas réserver votre place ?

  Il ne reste que 7 places au moment où j'écris cet email.

  Meilleures salutations,
  Damien Theillier

  PS : Benoît me fait savoir qu'il édite en ce moment-même une brochure
regroupant les pensées de l'école française d'économie sur la paix.

Vous y retrouverez des inédits de Frédéric Passy, Quesnay, Bastiat, ou encore Molinari.

Restez à l'écoute !

  PPS : Je vous envoie prochainement un avis sur le dernier livre d'Obertone,
la France Big Brother. Je me contenterais aujourd'hui de citer un passage de la
page 252 :

  " Votre bulletin de vote est l'acte de décès de votre souveraineté.

Vous choisissez qui vous voulez, ce sera toujours le Parti qui commandera. "

  © 2015 Institut Coppet, Paris


Reproduction autorisée sans aucune modification du texte
et avec la mension de l'origine: www.institutcoppet.org


 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 08:03

Charlie Hebdo:

Le terrorisme des États-Unis et de l’OTAN est le plus grand meurtrier de journalistes au monde




Dans la foulée des attaques terroristes perpétrées par des agents autoproclamés d’Al-Qaïda et ayant coûté la vie à 12 personnes, dont huit journalistes du journal satirique français Charlie Hebdo, l’élite et les médias dominants occidentaux, en exprimant leur compassion et leur indignation, ne font que mettre en lumière leur complaisance envers le terrorisme d’État occidental et israélien.

Avant d’explorer de plus près cette question, il convient de noter que les attentats de Paris comportent des signes indiquant la possibilité d’un attentat sous faux pavillon, par exemple la carte d’identité laissée dans la voiture par un terroriste.

Cette hypothèse ne fait toutefois pas l’objet d’une analyse et est exclue d’emblée, complètement ignorée par les médias traditionnels.

Par ailleurs, l’un des terroristes présumés, Cherif Kouachi, a déclaré à un média français qu’il avait été financé par l’ancien chef d’Al-Qaïda Anwar Al-Awlaki, un religieux étasunien ayant dîné au Pentagone quelques mois après le 11-Septembre. Selon le lieutenant-colonel étasunien Anthony Shaffer, Al-Awlaki a « travaillé comme agent triple et était un atout du FBI avant le 11-Septembre » (Kurt Nimmo, FBI admet Pentagone convive Al-Awlaki a travaillé pour eux , Infowars 2 août 2012.)

Depuis les attentats meurtriers du 7 janvier 2015, les médias occidentaux, en particulier les médias québécois, clament d’une manière très ethnocentrique que « la planète est en deuil » et pleure la mort des journalistes français. Cet événement tragique doit être condamné, mais il doit être examiné dans un contexte approprié. Dans les pays où la France a bombardé des civils, par le biais de l’OTAN et des invasions militaires menées par les États-Unis, et là où des terroristes soutenus par l’Occident tuent des civils innocents (Libye, Syrie), les populations vivent constamment le deuil de leurs proches. Ces décès ne sont cependant pas signalés.

Le monde occidental n’est pas « la planète » et « tout le monde n’est pas Charlie », contrairement à ce que les médias nous portent à croire.

 

http://www.globalresearch.ca/wp-content/uploads/2015/01/rad-can-je-suis-Charlie.jpg

Plusieurs salles de rédaction du réseau public Radio-Canada ont pris des photos tenant des affiches « Je suis Charlie ».

Lors de la dernière attaque contre Gaza, 17* journalistes palestiniens ont été tués par l’armée israélienne. Ces journalistes ont été tués dans le but de supprimer la vérité concernant les atrocités israéliennes. On n’a vu nulle part des journalistes occidentaux tenant des affiches de solidarité.

Avant les décapitations de James Foley et Steven Sotloff, des dizaines de journalistes ont été tués en Syrie par des terroristes armés, entraînés et financés par des pays de l’OTAN et leurs alliés antidémocratiques comme l’Arabie saoudite.

Des centaines de civils ont également été décapités bien avant eux, environ 200 dans un seul village, selon un rapport de Human Rights Watch. (Voir Julie Lévesque, L’État islamique: un groupe terroriste « prodémocratie » appuyé par les États-Unis et formé pour décapiter, Mondialisation.ca, 19 septembre, 2014.)

L’indignation a cependant été réservée aux journalistes occidentaux décapités.

La guerre en Syrie a été très meurtrière pour les journalistes : 153 morts, selon certaines estimations, et ce grâce au terrorisme appuyé par l’OTAN.

Là encore, aucun journaliste occidental brandissant des pancartes de compassion pour les journalistes syriens en vue.

Le pays le plus meurtrier dans le monde pour les journalistes a toutefois été l’Irak durant l’occupation des États-Unis.

Selon le Comité de protection des journalistes (CPJ):

La guerre menée par les États-Unis en Irak a coûté la vie d’un nombre record de journalistes et a remis en question certaines perceptions répandues sur les risques de la couverture des conflits.

Par exemple, plus de journalistes ont été tués dans des assassinats ciblés en Irak que dans des circonstances liées au combat [...]

Selon des recherches du CPJ, au moins 150 journalistes et 54 travailleurs de soutien ont été tués en Irak à la suite de l’invasion étasunienne, de mars 2003 à la fin déclarée de la guerre en décembre 2011.

Les décès en Irak dépassent de loin tout autre bilan documenté pour la presse en temps de guerre.

 

Le CPJ, fondé en 1981, a enregistré la mort de 58 journalistes au cours de la guerre civile algérienne de 1993 à 1996,

54 autres décès dans la guerre civile non déclarée en Colombie, qui a commencé en 1986, et 36 décès dans le conflit des Balkans de 1991 à 1995 [...]

Des insurgés de tous acabits ont été responsables de la mort de 110 journalistes et de 47 travailleurs des médias en Irak.

Les actions des forces étasuniennes, incluant des tirs provenant de points de contrôle et des frappes aériennes, ont entraîné la mort de 16 journalistes et de six travailleurs des médias.

(Frank Smyth, Iraq war and news media: A look inside the death toll, Committee to Protect Journalists, 18 mars 2013)

Les chiffres du Tribunal BRussells concernant les meurtres de journalistes en Irak sont beaucoup plus élevés:

Selon les statistiques du Tribunal BRussells, au moins 404 professionnels des médias ont été tués en Irak depuis l’invasion étasunienne en 2003, parmi eux 374 Irakiens.

L’impunité en Irak est bien pire que n’importe où ailleurs dans le monde. (Dirk Adriaensens, The Killing of Journalists in Iraq, BRussells Tribunal, 4 janvier 2014)

Parmi les morts, deux journalistes – un Irakien, Yasser Salihee, et un Étasunien, Steven Vincent – lesquels enquêtaient sur les escadrons de la mort soutenus par les États-Unis en Irak.

Le 24 juin, Yasser Salihee, un correspondant spécial irakien pour l’agence de nouvelles Knight Ridder, a été tué d’une seule balle à la tête alors qu’il approchait d’un point de contrôle mis en place près de son domicile dans l’ouest de Bagdad par les troupes étasuniennes et irakiennes.

Le coup aurait été tiré par un tireur d’élite américain.

Selon des témoins oculaires, aucun coup de semonce n’a été tiré.

L’armée étasunienne a annoncé qu’elle mène une enquête sur le meurtre de Salihee.

Cependant Knight Ridder a déjà déclaré qu’il n’y a aucune raison de croire que la fusillade était liée a son travail.

Au contraire, sa dernière affectation donne des raisons de soupçonner qu’elle l’était.

Au cours du mois passé, Salihee avait recueilli des preuves que les forces irakiennes soutenues par les USA ont mené des exécutions extra-judiciaires de membres présumés et de partisans de la résistance anti-occupation.

Son enquête était basée sur un reportage du magazine New York Times en mai et détaillant comment l’armée étasunienne avait constitué les commandos de la police du ministère irakien de l’Intérieur, appelés la Brigade des Loups, en prenant pour modèle les escadrons de la mort déployés au Salvador dans les années 1980 pour écraser l’insurrection de la gauche. (James Cogan, Journalist killed after investigating US-backed death squads in Iraq, World Socialist Web Site, 1er juillet, 2005)

Le journaliste américain Steven Vincent a été enlevé et assassiné le 2 août à Bassorah, la ville irakienne du sud où il travaillait comme auteur et blogueur à la pige.

Les soupçons de ce meurtre, le premier d’un journaliste étasunien en Irak, pèsent non pas sur Al-Qaïda ou les insurgés sunnites, mais sur la police de l’administration à majorité chiite installée à Bassorah avec le soutien des forces d’occupation étasuniennes et britanniques. (Patrick Martin, US journalist who exposed Shiite death squads murdered in Basra, World Socialist Web Site, 5 août 2005)

Pour des raisons inconnues, le journaliste irakien Yasser Salihee, n’a pas été inclus dans la liste du CPJ.

Le Tribunal BRussells rapporte en outre que de nombreux décès ne sont pas signalés par le CPJ et Reporters sans frontières.

L’explication reflète le contraire de ce qui se passe avec la couverture biaisée et émotive des meurtres de Charlie Hebdo, à savoir la dédramatisation de la mort des journalistes irakiens.

Depuis l’invasion de 2003, les grands médias ont constamment cherché à minimiser le nombre de mortalités.

Il s’agit d’un fait bien établi et le meurtre des professionnels des médias ne fait pas exception.

Il est évident que les groupes occidentaux de défense des droits des journaliste hésitent à dire exactement combien de leurs collègues ont perdu la vie sous l’occupation impitoyable des États-Unis et de la Grande-Bretagne, une occupation qui perdure. Ces groupes réduisent alors les critères d’inclusion dans leurs listes. 

Cette attitude est inacceptable, surtout parce qu’il est question de collègues professionnels [...]

http://www.globalresearch.ca/wp-content/uploads/2015/01/Media-Professionals-2a.png 

L’Irak était le pays le plus meurtrier pour les professionnels des médias en 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2010, 2011 et 2013 (Adriaensens, op. cit.)

Presque 400 journalistes irakiens morts et pourtant nos compatissants professionnels des médias n’ont jamais affiché leur solidarité.

Julie Lévesque

Journaliste

*L’article original mentionnait 13 journalistes palestiniens tués durant le dernier assaut à Gaza. Selon plusieurs sources journalistiques, ils seraient en réalité 17.

Selon le CPJ 16 journalistes et 4 travailleurs des médias ont été tués en « Israël et dans les territoires occupés », comme s’il s’agissait d’un seul pays.

Reporters sans frontières a enregistré seulement 7 décès en Palestine.

 

Article initialement publié en anglais: 

Mourning Charlie Hebdo Journalists, While Ignoring that US-NATO State-Sponsored Terrorism is the “Number One Killer” of Journalists, 10 janvier 2015

Copyright © 2015 Mondialisation.ca
Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 08:05

 

 

 

Vous avez dit:...Laissez... les libertaires... librement s'exprimer?

 

 

______________________________________________________________________

Siné sur Charb, Cabu, Wolinski :

"Ils bouffaient tous avec le pouvoir"

 

 


 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 14:41

 

  Realité de la manifestation de dimanche....

63 millions de français n'ont pas manifesté....


 http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2015/01/B7E-LHjCcAE9Mpn-1728x800_c.jpg

Charlie Hebdo a bon dos

 

 

 

 

Charlie Hebdo a bon dos

Alors que des millions de Français viennent de se lever sans hésiter pour défendre les libertés d’expression et de culte, la classe politique et la presse, qui l’une et l’autre ne cessent de les bafouer, en profitent pour se refaire une virginité.

7344188-11304137.jpg

Pour Thierry Meyssan, le gouvernement a conduit une vaste manipulation pour se mettre en scène en tête d’une grande manifestation populaire et cherche aujourd’hui comment justifier une nouvelle opération militaire en Libye.

 

 

 

En trois jours, en France, un groupe de quatre ou cinq personnes se réclamant à la fois d’al-Qaïda au Yémen et de l’Émirat islamique (Daesh) a massacré la rédaction de Charlie Hebdo, puis assassiné une policière municipale et plusieurs otages, dans trois situations différentes.

La France, qui n’avait pas connu de telle violence depuis les attentats de l’OAS, il y a plus de 50 ans, a réagi en clamant « Nous sommes tous Charlie ! », en abattant trois des terroristes et en organisant une vaste manifestation de plus de plusieurs millions de personnes.

Le président de la République, François Hollande, a reçu les chefs des partis politiques représentés au Parlement.

Il a appelé les Français à l’unité nationale et participé à la manifestation, accompagné d’une cinquantaine de chefs de gouvernements étrangers.

Dans un article précédant [1], j’ai observé que le mode opératoire des terroriste n’avait aucun rapport avec celui connu des jihadistes, mais avec celui d’un commando militaire.

Je concluais qu’en conséquence peu importe qui ils étaient, la seule chose à savoir, c’est qui les commandait.

Je voudrais, dans ce deuxième article, revenir sur les réactions que suscite cette affaire.

La suspension du droit de manifester

Dès l’annonce du massacre de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015 vers midi, le Premier ministre Manuel Valls décidait la mise en œuvre du Plan Vigipirate-attentats en Île-de-France.

Celui-ci comprend une centaines de mesures automatiques et environ deux cent autres optionnelles.

Parmi les mesures choisies, le ministère de l’Intérieur annonçait l’ajournement de toutes les manifestations autorisées.

Les autorités craignaient en effet que les terroristes ne tirent sur la foule.

Or, un parti d’extrême-gauche appelait à manifester immédiatement en soutien à Charlie Hebdo.

Après quelques heures d’hésitation, le préfet de police autorisait un rassemblement qui aurait atteint 100 000 personnes.

Plus étrange encore :

le Premier ministre déclarait un deuil national pour le lendemain, 8 janvier.

De nombreux rassemblements furent organisés par les administrations pour célébrer une minute de silence.

Toujours plus étonnant :

le Parti socialiste appelait à une vaste manifestation nationale, le dimanche 11, qui aurait réuni plus de 2 millions de personnes à Paris.

Ainsi, le gouvernement pouvait interdire les manifestations parce que dangereuses pour leurs participants, mais ses membres pouvaient en organiser une énorme et inviter des chefs de gouvernements étrangers sans crainte pour leur sécurité.

Cette manipulation atteste que, contrairement à ses déclarations, le gouvernement connaissait précisément l’ampleur de la menace et savait qu’elle ne concernait pas les rassemblements.

On préférera donc ne retenir que cet extraordinaire élan populaire pour la liberté.

L’union nationale

Dans cette situation de crise, la droite et la gauche se sont accordées pour participer ensemble à une manifestation nationale.

Mais pour quelles valeurs ou contre qui vont-ils manifester ?

On découvre que les dirigeants de droite et de gauche partageaient les valeurs anti-religieuses, anti-nationales et anti-militaristes du très gauchiste Charlie Hebdo.

 

On savait que son fondateur, Philippe Val, était un ami des Sarkozy.

On découvre soudain que son nouveau directeur, Charb, était le compagnon d’une ministre de droite, Jeannette Bougrab.

Celle-ci était l’invitée du journal de TF1. Très émue, elle raconte son amour.

Puis, elle présente les convictions anti-religieuses de Charb comme un engagement laïque face à l’islamisme, avant de comparer son ami à Jean Moulin et de demander qu’il soit inhumé comme lui au Panthéon.

Elle termine en révélant que le couple avait songé quitter la France et refaire sa vie ailleurs.

On reste abasourdi.

En quelques mots, Jeannette Bougrab vient de montrer son mépris pour ses concitoyens, d’assimiler la laïcité à la lutte anti-religieuse, et de placer sur un pied d’égalité un humoriste anti-national et le fondateur du Conseil national de la Résistance.

La famille de Charb a beau protester, le doute est jeté.

Et pour que l’on comprenne bien ce qu’est l’« union nationale », vue de droite et de gauche, des leaders socialistes déclarent que le Front national sera exclu de la manifestation « républicaine ».

A-t-on bien compris l’énormité du propos ?

Des leaders politiques évoquent la République pour exclure leurs rivaux.

En définitive, le FN s’est joint à des manifestations en province.

L’union internationale

En invitant toutes sortes de chefs d’État et de gouvernement à ouvrir avec lui la manifestation, le président Hollande entendait lui donner de la solennité.

Parmi les présents, on relevait David Cameron et Benjamin Netanyahu, dont les États disposent d’une toute-puissance censure militaire ; ou encore le secrétaire états-unien à la Justice Eric Holder dont le pays aime tant la liberté d’expression qu’il a bombardé et détruit de nombreuses télévisions depuis celle de Belgrade jusqu’aux chaînes libyennes ; le Premier ministre turc, Ahmet Davutoğlu, dont le pays interdit la construction d’églises chrétiennes (même s’il semble prêt à en autoriser bientôt une) ; ou encore Benjamin Netanyahu qui félicitait les combattants d’Al-Qaïda soignés dans les hôpitaux israéliens ; sans oublier encore une fois Eric Holder, Ahmet Davutoğlu et le roi Abdallah de Jordanie dont les États ont réorganisé Daesh en janvier 2014.

Que venaient donc faire ces gens à Paris ?

Certainement pas défendre les libertés d’expression et de culte qu’ils combattent concrètement.

La liberté d’expression

Il n’y a pas que la classe politique qui ait profité de l’occasion pour tirer la couverture à elle.

C’est aussi le fait de la presse.

Celle-ci voit dans Charlie Hebdo un exemple de la liberté qu’elle même ne cesse de piétiner, s’auto-censurant en permanence et se montrant toujours solidaire des crimes commis à l’étranger par le gouvernement.

La presse française est en effet nombreuse, mais extrêmement conformiste et donc pas du tout pluraliste. Jusqu’à l’unanimité avec laquelle elle présente Charlie Hebdo.

Car, contrairement à ce qu’elle prétend, le journal satirique revendiquait son opposition à la liberté d’expression, notamment lorsqu’il pétitionnait pour l’interdiction du Front National ou militait pour la censure de l’internet.

Quoi qu’il en soit, on ne peut que se féliciter de voir la presse prendre enfin la défense de ceux qui sont attaqués pour ce qu’ils ont dit.

À propos de la piste jihadiste

Poursuivant son enquête dans la mauvaise direction, la presse dresse le profil des terroristes et oublie de chercher leurs commanditaires.

Sans rire, elle explique que cette vague d’attentat est une collaboration entre des membres d’Al-Qaïda au Yémen et de Daesh, alors que les deux organisations se livrent depuis un an une guerre féroce qui a déjà fait au moins 3 000 victimes dans les deux camps.

À ce sujet, je m’étonne de ces références ; on devrait bientôt en trouver une nouvelle qui relie cet attentat à la Libye.

En effet, si François Hollande suit les pas de George W. Bush, il devrait attaquer le Yémen bien que la France n’y ait pas grand intérêt. Or son chef d’état-major particulier, le général Puga, prépare actuellement une nouvelle intervention militaire en Libye.

Cette cible est bien plus logique.

La France pourrait alors tirer les bénéfices qu’elle espérait obtenir de sa première intervention.

Et elle terminerait le projet états-unien de remodelage du « Moyen-Orient élargi », tel que publié par Robin Wright dans le New York Times en septembre 2013 [2] et débuté par Daesh en Irak et en Syrie.

 

 

[1] « Qui a commandité l’attentat contre Charlie Hebdo ? », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 7 janvier 2015.

[2] “Imagining a Remapped Middle East”, Robin Wright, The New York Times Sunday Review, 28 septembre 2013.

 

 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article

PEUPLES OPPRIMES...DEBOUT

LA LIGUE ARABES DES ETATS D'AMERIQUE ...:
LES OCCIDENTAUX DETRUISENT, MASSACRENT, LES PEUPLES MUSULMANS...OCCUPENT...COLONISENT LES PAYS
ET LA LIGUE EST AVEUGLE, SOURDE ET MUETTE...
122-arabe_hypocrisie.jpg

LES PEUPLES SOUVERAINS...S'AVANCENT....VERS... - (Chant du Départ )
La souveraineté a été définie par Jean Bodin (1530-1596) dans son traité "Les Six livres de La République" comme un attribut essentiel de l'État :
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République."
Aucun pouvoir n'est supérieur à la puissance souveraine qui ne peut être anéantie, mais elle n'est pas sans limite (s'exerce sur le domaine public et non privé).
Pour Jean-Jacques Rousseau, le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté.

En droit, c'est la Constitution qui définit comment s'exerce la souveraineté, quelles sont les institutions qui détiennent le pouvoir et comment elles sont contrôlées.
 
PAYS DETRUITS,
PAYS OCCUPES,
PAYS COLONISES,
PAYS PILLES,
PEUPLES ASSERVIS,
PEUPLES APPAUVRIS, DEPUIS DES DECENNIES PAR UNE OLIGARCHIE AMERICANO-SIONISTE AVIDE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DES PEUPLES OCCIDENTAUX...
      

PALESTINE/PALESTINIENS

 

800px-Flag of Palestine.svg

 

AFGHANISTAN/AFGHANS

LE PROBLEME AFGHAN

 

600px-Flag of Afghanistan.svg

 

 

PAKISTAN/PAKISTANAIS

   

800px-Flag of Pakistan.svg

 

YEMEN/YEMENITES :...Le pouvoir Pro-Us...Tire sur le peuple, comme l'on tire à la foire sur les lapins en plâtre...Sans que cela ne souleve aucune constestation...!!!! 

 

800px-Flag of Yemen.svg

   

ALGERIE/ALGERIENS

 

800px-Flag of Algeria.svg

 

Les politiciens français nient les faits

Crimes d'Etat

Les politiciens français réecrivent l'histoire, en s'offrant le "beau rôle"

  

800px-Flag of Bahrain.svg

Le peuple dit : "Ni Shi’ite Ni Sunnite mais Bahreini».

« Nous ne voulons pas renverser le régime comme certains l’imaginent, et nous ne voulons pas obtenir le contrôle du gouvernement. Nous ne voulons pas des sièges et places ici ou là. Nous voulons être un peuple qui vit dans la dignité et dont les droits sont respectés ».  

Les AL KHALIFA repondent par la repression, les massacres, l'occupation saoudienne, encore plus de tyrannie!!!!

 2882948-4078356

   BAHREIN/BAHREINIS : ...- Monarchie Al Khalifa Et Régime Sioniste Deux Entités Coloniales Racistes Pratiquant Le Nettoyage Ethnique Un Génocide Lent Contre Les Populations Autochtones 

 

Pour ens avoir plus sur la repression là : 

link

BCC800px-Flag of Tunisia.svgC

TUNISIE/TUNISIENS


LE PEUPLE TUNISIEN EXIGE : UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE

Assemblée constituante ?

Une assemblée constituante est une institution collégiale avec pour tâche la rédaction, ou l'adoption, d'une constitution, c'est-à-dire le texte fondamental d'organisation des pouvoirs publics d'un pays. - source Wikipedia

    NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS  

nouveau-drapeau-francais

 

Le peuple français endure quant à lui l'oppression invisible mais tout aussi destructrice que l'idéologie sioniste et l'oligarchie financiére qu'il a lui même installé

 au pouvoir (c'est l'histoire du pendu qui fabrique la corde qui a servi à le pendre)...Si nous voulons casser ces chaines...

 

 

 

 Site source pour les photos:

link

L'ideologie sioniste expliquée par les Chretiens - un rappel historique :

link 

 

Et, si nous nous décidions d'agir...? Comment...? En citoyens/consommateurs/Responsables :

Nous pouvons poursuivre et Renforcer:

boycott israel

________________________________________________________________________________

 

 

 

Et parce que les Yankees sont accros au pétrole...Jamais les peuples de cette planéte surtout ceux assis sur cette mane noire...Ne pourrons vivre en paix, nous avons pour obligation d'arrêter d'idolâtrer ces GENOCIDAIRES YANKEES et, de les aider à tomber plus vite dans la fosse à purin !!!!

 

Mc do sheitan


Catégories

LA NOUVELLE MARIANNE


Elle est française...
Indéniablement elle est  française...
Inévitabelement, elle est française,

Assurément, elle est française,
Formellement, elle est française,
Elle est, française... EVIDEMMENT !

Quand le buste de Hafsia HERZI dans toutes les mairies
de FRANCE?


SAINT VINCENT DE PAUL…SYMBOLE DU DON…


LE DON DE SOI


        SAINT VINCENT DE PAUL
1581-1660

         PRETRE HUMANISTE FRANCAIS

Une conscience aigüe de soi et de l'Autre,
Permet d'ouvrir la porte de la Liberté.
Et,

de la maintenir ouverte à  l'Empathie...A la solidarité !
Hadria Riviere

...FEMMES D'HONNEUR...


MARIE GOUZE DITE OLYMPE DE GOUGES (1748-1793)
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=195


LOUISE MICHEL DITE ENJOLRAS (1830-1905)

http://biosoc.univ-paris1.fr/actu/livres/gauthier2.htm


ROSA LOUISE McCAULEY PARKS (1913-2005)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_ParksD


DOLORES IBARRURI GOMEZ DITE LA PASIONARIA (1895-1989)

http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/espasionaria.htm

JUSTICE POUR AAFIA SIDDIQUI

 

dr-aafia-siddiqui-bush-terrorism