Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui, Suis-Je

  • : Le blog de Hadria RIVIERE
  • Le blog de Hadria RIVIERE
  • : "Une conscience aigue de Soi et de l'Autre permet d'ouvrir les portes de la liberté..." Hadria RIVIERE
  • Contact

FEMMES REBELLES...

undefinedDAHYA…DAHIYA….DIHYA…KAHENA… (.. ?-700). 
 
http://www.berberescope.com/l'histoire_des_Berberes_yahoo.htm


FATMA TAZOUGHERT DITE LA ROUGE (1544-1641)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatma_Tazoughert


Fatma-N-Soumer.jpg

LALLA FATMA N’SOUMER (1830-1863) -DITE LA JEANNE D'ARC DU DJURDJURA
www.1novembre54.com/frame.php




FADHMA AIT MANSOUR AMROUCHE (1882-1967)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fadhma_A%C3%AFt_Mansour_Amrouche

 

Rechercher

Archives

LES TOUAREG, SONT EN DANGER!

 

LA VIE DES TOUAREG

CULTURE, HISTOIRE "des hommes bleus" :

Les origines Préhistoriques et paléoberbéres des TOUAREG là :

http://www.amazighworld.org/studies/articles/touareg_histoire.php

Et, là :

http://www.ac-nancy-metz.fr/Pres-etab/lapicque/Opinfo98/Pourcher/vie.htm


L'HISTOIRE DE LA REVOLTE TOUAREG :

 

http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/niger-un-chef-touareg-temoigne/

 

 Là :

http://conflitsoublies.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

 

Et, là :

 

http://www.caravaneducoeur.com/lestouareghistoi/index.html

 
MENER, La lutte, en musique ! 

 



28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 09:55

 

 

Les crimes, les exécutions...les abominations, les destructions etc....perpétrés  en Libye...en Syrie ...

Et qui sait, bientôt en Irak, en Algerie... et dans bien d'autres pays musulmans....

Nous les devons à ces tortionnaires qataris là....

Nous devrions les déférer devant un Tribunal 

pour criminels de guerre..."Un autre Nuremberg"

Nous devrions nous debarrasser, une fois pour toute, de cette engeance nécrophile...

Question de salubrité publique!

 

qatar1-copie-1.jpg

 

 

 

 

drapeau-qatar.gif

 

 

QATAR ...    

La  Cité du Veau d’or.
La Mecque des Djihadistes/terroristes/mercenaires-faux religieux...
.(
La définition la  plus connu des sens du jihâd est le jihâd par l'épée. Il a servi d'argument à différents groupes musulmans à travers l'histoire pour légitimer leurs guerres contre des musulmans ou contre des mécréants)
Le Munich des affairistes.

 

qatar-drapeau.gif

 

Le Qatar, un pays désertique, mais aussi très confortable pour les nantis.

 

Le petit État vient de signer une entente pour favoriser la « croissance verte »

 

 

 

 

L’empereur messianique :

Cheikh Hamad bin Khalifa bin Hamad al-Thani.

En 1995, Cheikh Hamad bin Khalifa bin Hamad al-Thani, alors ministre de la Défense et chef des forces armées, arrache le pouvoir en renversant son père en voyage en Suisse, ça s’appelle un coup d’état ou un enfant ma élevé...


Père de vingt-quatre enfants, dont 11 garçons et 13 filles, dont peut-être celui ou celle qui va le renverser à son tour.


Mariée à   Cheikha Myriam Bint Mohamed Bin Hamad al-Thani
                 Cheikha Noura Bint Khaled Bin Hamad al-Thani
                Cheikha Mozah bint Nasser Al Missned : la préférée.

 

Emir_Onu-Qatar.jpg

 

 

La femme fatale :

Cheikha Mozah bint Nasser Al Missned.


Mariage arrangé : la fille de l'opposant réformiste Nasser Al Missned a rejoint l’alcôve de l’émir actuel pour faire taire son père opposant du père de son mari actuel, à l’époque dauphin et ministre de la défense ( un peu compliqué ; un chouia tordu…).


En 1996, elle lance la fondation du Qatar pour l'éducation.


Le 24 juin 2009, elle a été reçue au sein de l’Académie des beaux-arts, sous la Coupole de l’Institut de France, en tant que membre associé étranger.
Parrainée par l’architecte Roger Taillibert, auteur du stade du Parc des Princes et grand client de l’émir du Qatar : Complexe Multisport pour les jeux Asiatiques de 2006, la Tour Silhouette à Doha, futur accoucheur de la Qatar Leadership Academy…

 

 

 

Moza_Unesco-Qatar.jpg

 

 

 

 

Le Dauphin qatari, le requin parisien:

Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani

 

TAMIM2-Qatar.jpg


 

 

Le gourou totalitaire:

Cheikh Youssef Al-Karadawi - 

 

 

karadawi-Qatar.jpg

 

 

 

 

L’homme d’affaires :    

Cheikh Hamad bin Jassem bin Jabor Al-Thani.

 

Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de l'Émirat du Qatar.

 

Le cheikh portefeuille, le diplomate du chéquier ;

 

 

 

Jassim_davos-Qatar.jpg

 

 

Pour en savoir plus :

 

 

 

http://www.qatarbook.fr/article-qatarbook-presentation-77063993.html

 

 

 

Comment le Qatar a acheté la France --

et s'est payé sa classe politique--

Là :

http://www.slate.fr/story/39077/qatar-france

 




Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans BIOGRAPHIES
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 17:58

A offrir...d'urgence: Aux incultes, adeptes de la guerre de civilisation :

 

« L'aube des civilisations » de Ruth Whitehouse et John Wilkins

Préface de Pierre Grimal

 

167 illustration en couleur,

140 illustrations en noir et blanc,

11 cartes ;

 

Résumé :

 

L'apparition de la civilisation est une des étapes clés de l'aventure humaine.

En Mésopotamie, en Égypte, en Chine, en Inde, en Grèce, en Italie, en Amérique Centrale, des origines au 1er millénaire avant notre ère, les peuples découvrent l'agriculture et l'élevage, abandonnent la cueillette et la chasse : ils deviennent sédentaires...

et, c'est l'amorce de la vie des cités.

 

Ces hommes ont inventés les fondements de la civilisation étymologiquement la MANIERE DE VIVRE DES GENS EN CITES ».

 

Les institutions politiques, l'administration, l'économie, le droit, les religions organisées, l'écriture, la littérature, l'architecture et les arts, les techniques et les sciences tels sont les thémes de ce livre qui, s'appuyant sur de très nombreux exemples, réussit à faire parler l'archéologie et retrace l'origine de ce qui constitue encore l'essentiel de notre civilisation.

 

Extraits  :

 

.. »On entend souvent dire que les armes nucléaires pourraient réduire à néant notre civilisation. Nous croyons savoir ce qu'est la civilisation, et il nous arrive même de nous considérer comme des « civilisés ».

Mais, en fait, la civilisation, qu'est-ce c'est ?

 

Notre civilisation, nous en faisons partie, et nous y trouvons notre identité...Il nous faut beaucoup de volonté et d'imagination pour sortir de notre gangue et jeter un regard objectif sur notre propre société. Or notre civilisation n'est qu'une des civilisations qui ont existé sur terre... »

 

. Page 12 : La première civilisation du globe s'est épanouie dans une région qui, à l'instar des Grecs, nous appelons Mésopotamie ...Le pays « entre les deux fleuves –(ajout perso : l'actuel Irak)-- --Tigre et l'euphrate...IV siècle av J.C...

Nous appelons cette civilisation « sumérienne » à cause d'inscription qui se référent aux rois Sumer et d'Akkad » bien que les sumériens eux-mêmes parlaient d'eux comme du « peuple à la tête noire ».

 

...La civilisation sumérienne s'est épanouie jusque tard dans le III éme millénaire av. J.C puis deux autres civilisation prirent le relèvent :

La babylonienne dans le Sud et l'assyrienne dans le Nord.

 

...Toutes deux subsistèrent jusqu'au milieu du 1er millénaire, av J.C. ... LA CIVILISATION MÉSOPOTAMIENNE, vieille de

3 000 ans, succomba finalement sous les coups des Indo-européens.... »

 

...La civilisation mésopotamienne : Il faut mettre à son crédit de nombreuses réussite, une série de « première » dans une foule de domaines, notamment :

En matière technologique,

 

...Mais le plus important : l'invention de l'écriture : le système cunéiforme (caractérisé par des éléments en formes de coins), que l'on retrouve sur les tablettes d'argile sumériennes.

Durant 3 000 ans, il a été utilisé et adapté à différentes langues dans toute l'Asie occidentale.

 

...Et, bien que les Sumériens aient initialement destiné cette écriture à des besoins administratifs, leurs successeurs lui ont donné une foule d'autres destinations : religieuses, littéraires, mathématiques et scientifiques.

 

...Dans ce domaine et dans beaucoup d'autres, ce que les Sumériens et les Babyloniens avaient commencé a été, tant en Asie qu'en Europe, poursuivi par les civilisations suivantes.... »

 

Se succédèrent :

 

...LA DEUXIEME GRANDE CIVILISATION naquit en EGYPTE ANCIENNE....développa rapidement des qualités propres qu'elle a maintenue durant 3 000 ans jusqu'à » ce que, au IVé siècle av J.C, elle finisse par être absorbée par le monde « classique », grec puis romain...

 

...LA TROISIEME GRANDE CIVILISATION du monde antique, L'INDUS ne fut découvert qu'assez récemment dans les années 20.

 

...Dans l'actuel Pakistan et le Nord-Ouest de l'INDE...

Durant la seconde moitié du III éme millénaire av J.C., une civilisation urbaine d'une grande complexité naquit dans cette région...

 

...LA QUATRIEME GRANDE CIVILISATION DU MONDE naquit en Chine...

 

...LA PREMIERE CIVILISATION apparue sur le sol européen celle des Minoens et des Mycéniens fut particulièrement brève...

Les Minoens … prit naissance en Crête...

...La civilisation Mycénienne, qui se développa en Grèce continentale emprunta beaucoup aux Minoens....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans BIOGRAPHIES
commenter cet article
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 15:04

DEBAT SUR LE PARCOURS ET LA PENSEE POLITIQUE DE ROSA LUXEMBURG

 

 

 

 

 ROSA LUXEMBOURG - voir dans ce blog un resumé, de son parcours politique.


Les plus grandes banques, les constructeurs automobiles

« De légende»-Ford, Général Motors…- sont en faillite et ne survivent que grâce aux
centaines de milliards de dollars et d'euros injectés par les États.

 

La récession est là et l'humanité va subir une terrible dégradation de ses
conditions de vie et de travail — pour ceux qui en ont encore un !

Le chômage va exploser ; se loger, se soigner et se nourrir vont devenir de
plus en plus compliqués pour une grande majorité de la population
mondiale.

 

Ce plongeon sans fin illustre l'agonie du système capitaliste
que l'internationaliste ROSA LUXEMBURG  -1871-1919- avait essayé d'analyser
et de prévoir au début du XXe siècle.

À la faveur de la sortie de leur première parution,

 

l'« Introduction à l'Économie politique » de ROSA LUXEMBURG, des camarades du
collectif d'édition SMOLNY retraceront le parcours de cette militante
révolutionnaire et s'attarderont sur quelques unes de ses positions
fondamentales — la question nationale, les formes d'organisation pour la
lutte, l'impérialisme et la guerre, et bien entendu la critique
de l'économie politique… — qui restent encore aujourd'hui de précieuses
boussoles pour s'orienter dans les luttes de demain.

DEBAT ORGANISE PAR LA CNT-AIT DE TOULOUSE

Le 4 DECEMBRE 2008 à 20HEURES30 SALLE SAINT AUBIN

8, IMPASSE SAINT-AUBIN

 

SITE DU COLLECTIF SMOLNY

http://www.spartakus.org


LIENS SOURCE – CONTACT :



http://liste.cnt-ait.info


http://cnt-ait.info


Contact@cnt-ait.info



 

Repost 0
Published by CNT/AIT TOULOUSE/Hadria RIVIERE - dans BIOGRAPHIES
commenter cet article
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 09:39


AUJOURD'HUI

HOMMAGE A UN SACRE SYMBOLE... DE LIBERTE :




EMMA GOLDMAN :

Emma Goldman, née le 27 juin 1869 et décédée le 14 mai 1940

http://fr.wikipedia.org/wiki/Emma_Goldman



"L'Epopée d'une anarchiste
de Emma GOLDMAN


En 1889, par une chaude journée d'août, une jeune juive russe émigrée arrive à New York, riche de ses vingt ans, d'une machine à coudre et d'un idéal.

En quelques années l'Amérique ne va pas tarder à découvrir celle que les journaux nommeront "Emma la Rouge".
Attentats, grèves, meetings, procès, emprisonnements se succèdent autour d'elle. Mais dans ce tourbillon où d'autres se noieraient corps et âme, Emma Goldmann n'oublie pas de vivre.

Elle aime les fêtes, l'art, le raffinement, et ne craint pas de s'exprimer sur des sujets tabous même parmi les gens de gauche :

le droit à l'amour et à la libre disposition de son corps, le contrôle des naissances, la prostitution, l'homosexualité, la psychanalyse, la lutte des minorités ethniques, etc... Bref, elle dérange, et pas seulement les pouvoirs en place.

Avec son compagnon des premiers instants, Alexander BERKMAN, elle est expulsée par le gouvernement américain pour ses prises de position pacifistes pendant la Grande Guerre, et retourne en Russie.

C'est pour y découvrir l'envers de la Révolution :

une dictature mise en place par Lénine et les bolchéviks.

Dissidente avant l'heure, elle choisit une nouvelle fois l'exil, d'où sa voix ne cessera de s'élever, dans l'Europe de la montée des fascismes, contre toutes les oppressions et pour tous les opprimés, quels que soient leur race, leur sexe, leurs croyances.




..."Après être allée à la conférence néo-malthusienne de Paris, j'avais ajouté le contrôle des naissances à mes sujets de conférence.

Je ne discutais pas des méthodes contraceptives parce que pour moi la limitation des naissances n'était qu'un des aspects de la lutte politique, et je ne voulais pas me faire arrêter pour cela.

Comme j'étais d'ailleurs toujours sur le point de me faire mettre en prison pour mes diverses activités, je ne voulais pas créer de raisons supplémentaires.

En privé, je donnais des informations sur les méthodes contraceptives si on me le demandait.

Mais les difficultés rencontrées par Margaret Sanger (1) qui venait de publier La Femme rebelle -The Woman rebel- et l'arrestation de son mari pour avoir donné ce manifeste à un agent de Comstock me firent comprendre qu 'il était temps d'assumer les conséquences de cette lutte.

Ni Margaret, ni moi n'étions des pionnières : la voie avait été tracée par Moses Harman, sa fille Lillian, Ezra Heywood, le docteur Foote.

Ida Craddock, véritable championne de l'émancipation des femmes, avait payé de sa vie. Pourchassée par Comstock, condamnée à cinq ans de prison, elle s'était suicidée.

Cette génération s'était battue pour le droit à la libre maternité.

Le président du Sunrise Club m'avait invitée à parler à un de ses dîners. C'était un des rares forums libertaires de New York.

On pouvait s'y exprimer librement j'avais déjà fait plusieurs conférences dans ce club.

Je décidai alors de choisir la contraception pour thème de ma prochaine conférence et de parler ouvertement des méthodes. Jamais, dans l'histoire du club, le public n'avait été si nombreux :

plus de six cents personnes, dont des médecins, des avocats, des artistes, des libéraux...

La plupart d'entre eux étaient venus pour soutenir cette première discussion publique.

On était certain que j'allais être arrêtée et on avait même commencé à préparer l'argent de la caution. J'avais emporté un livre au cas où je passerais la nuit en prison.

Je fis d'abord un historique et une analyse de la limitation des naissances, puis je continuai par un exposé des différents contraceptifs, sur un ton neutre et médical.

La discussion fut ouverte et saine.

Je ne fus pas arrêtée.

D'ailleurs, la police n'intervint pas pendant toute ma tournée de conférences.

Pourtant, je traitais de la lutte antimilitariste, de la défense de Caplan et Schmidt (2), de l'amour libre, de la contraception et du sujet le plus tabou de notre société : l'homosexualité.

Cependant la censure vint de mes propres rangs parce que je traitais de sujets aussi "peu naturels" que l'homosexualité.

L'anarchisme était suffisamment calomnié, et on accusait déjà les militants de dépravation :

mes camarades pensaient qu'il ne fallait pas ajouter aux malentendus en défendant la cause des perversions sexuelles...

Moi, je croyais à la liberté d'expression, et la censure dans mon camp avait sur moi le même effet que la répression policière.

Elle me renforçait dans ma volonté de défendre ceux qui sont victimes d'injustice sociale comme ceux qui sont victimes de préjugés puritains.

Les hommes et les femmes qui venaient me parler après les conférences sur l'homosexualité et me confiaient leur solitude et leur désespoir étaient souvent plus intéressants que ceux qui les rejetaient.

Certains avaient mis des années à accepter leur différence après avoir lutté pour étouffer ce qu'ils considéraient comme une maladie.

Une jeune femme m'avoua qu'il n'y avait pas eu un seul jour de ses vingt-cinq ans d'existence où la présence d'un homme, son père ou ses frères, ne l'eût rendue malade.

Plus elle se forçait à accepter les avances sexuelles et plus cela la répugnait. Elle s'en était voulu, me dit-elle, parce qu'elle n'arrivait pas à aimer son père ou ses frères comme elle aimait sa mère.

Le remord avait beau la torturer, sa répulsion ne faisait qu'augmenter. A dix-huit ans, elle avait accepté une proposition de mariage dans l'espoir que de longues fiançailles l'habitueraient à la présence d'un homme et la guériraient de sa " maladie ".

Ce fut un cauchemar, elle devint presque folle.
L'idée de ce mariage lui était insupportable, mais elle n'osait rien dire à son fiancé ou à ses amis.
Elle n'avait jamais rencontré personne, me dit-elle, qui soit affligé de ces problèmes.
Elle n'avait jamais trouvé de livre qui en parle. Jusqu'à ce que ma conférence lui rende l'estime d'elle-même qu'elle avait perdue.

Ce n'était qu'un exemple.

De nombreuses femmes venaient me faire partager leurs histoires dramatiques et je réalisais mieux le danger de l'ostracisme social vis-à-vis des homosexuels.

Pour moi, l'anarchisme n'était pas une théorie applicable dans un lointain futur, mais un travail quotidien pour se libérer des inhibitions, les nôtres et celles d'autrui, et abolir les barrières qui séparaient artificiellement les gens.

A Los Angeles, j'étais invitée à faire une conférence au club des femmes.

Cinq cents femmes, de toutes les couleurs politiques possibles, étaient venues m'écouter.

Mais je fis la critique des revendications démagogiques des suffragettes et je mis en doute les merveilles qu'elles pourraient accomplir si elles parvenaient au pouvoir.

Les femmes m'accusèrent alors d'être une ennemie de l'émancipation des femmes et les membres du club se levèrent pour me dénoncer.

Cela me rappelait une autre occasion où j'avais pris la défense des hommes que l'on tenait responsables de tous les maux.

Je soulignais que s'ils correspondaient au noir tableau peint par ces dames, les femmes devaient en partager la responsabilité.

La première influence dans la vie d'un homme, c'est sa mère. C'est elle qui cultive son sentiment d'importance.
Plus tard, les sœurs, les femmes et les maîtresses ne font que suivre la voie tracée par la mère.

J'ai dans l'idée que les femmes sont perverses :

dès la première minute de la naissance d'un enfant mâle, et jusqu'à sa maturité, la mère fait tout pour qu'il lui reste attaché.

Pourtant, en même temps, elle ne veut pas qu'il soit faible et l'encourage à être viril.

Elle idolâtre chez lui les traits de caractère qui maintiennent les femmes en esclavage :

la force, l'égoïsme, la vanité...

Devant les contradictions de mon sexe, le pauvre mâle oscille entre l'ange et la brute, l'enfant désarmé et le conquérant de l'humanité. C'est vraiment la femme qui a fait l'homme tel qu'il est.

Le jour où elle saura être aussi égocentrée que lui, quand elle aura le courage de se jeter dans la vie et de prendre des risques comme il le fait, elle aura réalisé sa libération, et par là même celle de l'homme.

C'est toujours à ce moment-là que les femmes qui m'écoutent se lèvent scandalisées et me crient : " Vous n'êtes qu'une femme vendue aux hommes ".
Emma Goldman
 En Français :
Emma GOLDMAN :
" épopée d 'une anarchiste"



(1) Pionnière du contrôle des naissances aux Etats-Unis. Elle s'appuyait sur les femmes de la bourgeoisie pour obtenir des réformes légales.


(2) David Caplan et Matthew Schmidt :

Ces syndicalistes avaient été inculpés avec les frères McNamara pour avoir placé une bombe dans les locaux du Los Angeles Times en 1910.

 

Repost 0
Published by EMMA GOLMAN - dans BIOGRAPHIES
commenter cet article
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 07:05

LE NECROPHILE,

POUR ACCEDER AU POUVOIR

ET

S’Y MAINTENIR
A BESOIN DE :


L’OBEISSANCE,

DE L’ASSIDUITE AU TRAVAIL,

DE LA SOUMISSION TOTALE

ET

DE LA LOYAUTE

DE VALETS/SERVILES

EXECUTANTS DES BASSES BESOGNES…

UN NECROPHILE

ACCEDE

AU POUVOIR…

QUE PARCE QU’IL Y A RENCONTRE (MARIAGE)

ENTRE SA PROPRE ANGOISSE

DE CE QUI  EST ETRANGE…

DE CE QUI NE PEUT ETRE MAITRISE…

PARCE QU’INCONNU…

PARCE QUE…ETRANGER…

ET,

  LA XÉNOPHOBIE

 D’UN  PEUPLE...

  

POUR MIEUX SAISIR,
LA SUBTILITE

LA SIMPLICITE
AVEC LAQUELLE CE MECANISME
S’ORGANISE

LA LECTURE DE QUELQUES OUVRAGES,

S’IMPOSE...

  A MON SENS…

 

 

Andrzej  M. LOBACZEWSKI  -


LA PONEROLOGIE POLITIQUE


« Etude de la genèse du mal appliqué à des fins politiques » :

 

… »Imaginez – si vous le pouvez – que vous n’avez pas de conscience, aucune conscience, aucun sentiment de culpabilité ou de remords, quoi que vous fassiez, aucun souci des autres qui vous restreigne dans ce que vous faîtes à des étrangers, des amis ou même des membres de votre famille…

Imaginez que vous n’avez jamais éprouvé de votre vie de honte, quelques égoïstes négligentes, dommageables ou immorales qu’aient été vos actions… 

Comme si le concept de

RESPONSABILITE VOUS ETAIT INCONNU… »

 

Erich  FROMM :
 
LA PASSION DE DETRUIRE
 
ou
"Anatomie de la destructivité humaine »,

 

Hanna ARENDT :
 

1.    Du mensonge à la violence  

 

2.    Le système totalitaire :


Animé par une logique de la déraison, il tend à la destruction complète de la société – comme de l’individu,

 

Bruno BETTELHEIM :

 
SURVIVRE :


« La paix qui règne dans une société totalitaire s’achète au prix de la mort de l’âme » :

 

Les grands thèmes abordés, par Bruno BETTELHEIM, nous sont familiers :

La menace que représente une civilisation totalitaire,

Une  « civilisation de masse », écrasante, destructrice ;

 Le témoignage porté par le survivant du camp de concentration, sa culpabilité, la tentation du silence ;

La difficulté d’être une femme aujourd’hui, les problèmes posés par l’éducation,

La jeunesse moderne, la sexualité, la violence,

L’aliénation, « la volonté d’échec »…

Bruno BETTELHEIM, nous demande de tirer la  leçon de ces témoignages, de ces évènements qui nous traversent

Et

Que parfois nous ne sommes mêmes plus capables de voir de nos propres yeux, de juger avec notre propre conscience,

Tant nous sommes influencés par les diagnostics péremptoires, stéréotypés et confortables qu’on nous assène.

Le risque est plus grand qu’il n’y paraît :

il met en jeu notre qualité d’être humain,

UNIQUE

Et

RESPONSABLE.

 

Bruno BETTELHEIM :

 

LE CŒUR CONSCIENT :


« Comment garder son autonomie et parvenir à l’accomplissement de soi dans une civilisation de masse « 

 

Wilhelm  REICH :

LA PSYCHOLOGIE DE MASSE DU FASCISME

1930-1933 :

 

Reich, rejette vigoureusement l’idée que le fascisme représenterait l’idéologie ou l’action d’un individu isolé, d’une nation précise ou encore de tel ou tel groupe politique ou ethnique.

Il refuse également l’explication purement socio-économique avancée par les marxistes..

Il voit dans le fascisme l’expression  de la structure caractérielle irrationnelle propre à l’individu moyen dont les besoins et les pulsions primaires, biologiques, ont été réprimés depuis des millénaires.

Reich, analyse minutieusement la fonction sociale de cette répression

Et

Le rôle capital qu’y jouent la Famille

 Et

L’Eglise.

Il montre combien toute forme de mysticisme organisé, y compris le fascisme, s’explique en définitive par le désir orgastique insatisfait des masses.

 

L’importance actuelle de cet ouvrage ne peut être niée.

 

La structure caractérielle humaine qui fut à l’origine des mouvements fascistes organisés demeure :

 

Elle domine encore les conflits sociaux d’aujourd’hui.

 

Si nous voulons éviter à notre monde de sombrer

Dans le chaos

 Et

L’agonie,

Il faut que nous prêtions toute notre attention

À la structure caractérielle

Qui peut provoquer cette catastrophe ;

Il faut que nous comprenions


 
LA PSYCHOLOGIE DE MASSE DU FASCISME.

 

Alice MILLER 

L’ENFANT SOUS LA TERREUR 

« l’ignorance de l’adulte et son prix… »

 

Enfants humiliés, enfant maltraités, enfants ignorés,

 Dans la vérité de leurs sentiments

Et

De leurs besoins par des adultes qui, trop souvent ne s’en rendent pas compte :

Notre société, en dépit des apparences


Ne RESPECTE pas les enfants…


Depuis l’aube des temps, l’enfant bouc émissaire,

A toujours été utilisé, par l’adulte pour se décharger de ses propres tensions

 Ou

Pour satisfaire ses propres désirs – sexuels, entre autre - ;


Il est  beaucoup question, dans ce livre,

Des abus les mieux cachés dont les enfants sont victimes


Bien plus fréquemment qu’on le croit…

 

 

 

Repost 0
Published by RIVIERE HADRIA - dans BIOGRAPHIES
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 10:27

    
      Dihya, Kahina, Kahya, Dihayâ, Dahyâ  ou Dâmiya



Reine guerrière issue de la tribu berbère des Djerawa, Zénètes.

Les Djerawa étaient une puissante tribu Zénète, implantée dans l’Aurès ; comme le furent les premiers rois --ou Agellid, singulier de Igellident-- berbères de Numides.

L’Aurès, est un imposant massif montagneux coupé de profondes vallées, de véritables canyons dont le fond est occupé par de cultures et des palmeraies avec des plateaux rocailleux et quelques forêts de cèdres….

La partie de l’Aurès oriental, qu’occupaient, les Jerawa, tribu de kahina,  était situé  à  l’Est de l’actuelle  Algérie.

Kusayla ou Koceïla, reconnu chef suprême  des berbères marcha sur Kairouan et s’empara de la cité….

A la  mort de Kusayla ou Koceïla ou AKSIL, les musulmans vont affermir leurs positions en Tunisie et, à  Zohaïr Ibn Qaïs,  va succéder Hassan Ibn Numman, ce dernier cherche à étendre la domination arabe et, décide de porter l’attaque sur la Numidie orientale,

A la tribu des Awreba de  Kusayla ou Koceïla vont  succéder les Jerawas de Kahina ou Dihya

La résistance berbère, en Afrique du Nord, menée par Kahina,  s’opposera, sans relâche, à l’avancée des troupes Arabes :

682 Kahina, réussit à surprendre et à tuer Oqba -  Chef musulman, sur le chemin du retour à Techouda prés de la ville, dans laquelle il fut enterré et,  qui porte aujourd’hui  son nom : Sidi Oqba..

683, Kahina, réussie à combattre les troupes du calife à Tehuda ; combats au cours desquels Oqba Ibn N’afe, trouve la mort,

Après cette victoire, Kahina retourne dans les Aurès où elle y adopte l’un de ses prisonnier  arabe Khaled Ibn Yazid ,

688, à l’Oued Nini (prés de Kenchela), Kahina affronte les renforts arabes envoyés d’Orient  sous commandement du gouverneur d’Egypte Hassan Ibn Numman ; les arabes défaits par  Kahina  sont ensuite poursuivis jusqu’en Tripolitaine – actuelle Libye,

695, Hassan Ibn Numman gouverneur Ifriqiya ou ifriqiyya sera de nouveau battu prés de Tabarqua par Kahina,

698, les troupes du calife prirent un sérieux avantage avec la prise de Carthage et l’échec des Byzantins en Afrique du Nord,

699, Hassan Ibn Numman gouverneur Ifriqiya ou ifriqiyya, concentre ses efforts sur Carthage, qu’il reprend avec la maîtrise des mers et du bassin Occidental de la Méditerranée, il demande alors des renforts au calife Ibn Marwan afin de s’attaquer aux Aurès

Kahina, a eu la vision de sa défaite prochaine … Sachant que la bataille sera perdue ; elle invita ses deux fils et à Khaled l’Arabe – fils adoptif – à se rendre avant le combat à l’ennemi, dans l’espoir de préserver le pouvoir du clan…

700, Kahina s’engagea une dernière fois dans la bataille à Tabarqua.

La défait des troupes de  Kahina  est en grande partie due aux nombreuses trahisons de Khalid,- le jeune arabe que la reine avait épargné et adopté selon la coutume de l’Anaïs (protection) en vigueur chez les anciens berbères.

Kahina, mise en déroule, se réfugia de plus en plus vers l’ouest… L’ultime combat semble avoir eu lieu sur le versant méridional des monts du Hodna, prés d’une ville nommée  Tarfa au pied du Djbel Nechar, à quelque kilomètres du Nord de Tobna,

Kahina, sa vision confirmée : eut la tête tranchée et emportée à Kairouan.

Son corps fut jeté dans le puits qui, porte depuis, son  nom : Bir el kahina

Il existe, dans la toponymie africaine, des dizaines de Bir el Kahina tant sa légende est demeurée vivante dans le pays qu’elle tenta, sans illusions, de soustraire à la domination arabe.

700, la  mort de Kahina, marqua la fin de la résistance organisée des grandes confédérations berbères.

L’existence de la  Kahina, ne peut être mise en doute de même que son appartenance à la tribu Zénète des Jerawas


En dehors de ces points bien des interrogations demeurent  dont notamment :


Celle du véritable nom de la
Kahina sur lequel les historiens, ne sont pas d’accord ;

« La Kahina » n’est qu’un sobriquet arabe qui, signifierait « sorcière » ou « prophétesses » ou encore « Devineresse »  sans qu’il y ait dans ce terme une quelconque connotation péjorative.

 Néanmoins Kahina fut décrite comme un personnage haïssable par certains historiens musulmans, tels Ibn Ben Attir et le Bayan.

Ajoutons, que le surnom Damya, par lequel elle fut également nommée, dérivé du verbe tamazight « edmy », signifie « devineresse » « prophétesse » ; Dihya, en berbère signifie « belle » ; d’ailleurs elle fut souvent appelée Reine Dihya Tadmay/tadmut « la belle reine Gazelle »…. En visitant  Khenchela,  vous y trouverez, une statue …Celle de "la Kahina".


MIEUX… COMPRENDRE…DEFINITIONS…PRECISIONS            DATES  £   DIVERGENCES HISTORIQUES :

Les objectifs des arabes, en cherchant à s’emparer de l’Ifriqiya  ou Ifriqiyya, étaient de s’accaparer des richesses d’Ifriqiya ou ifriqiyya et, de  s’ouvrir un passage vers l’Ouest.

Ifriqiya ou ifriqiyya, mot arabe construit sur l’altération du nom latin Africa, qui vient lui-même du mot berbère Tafarka (champ)

Ifriqiya ou ifriqiyya, est une  province d’Afrique Romaine, qui s’étendait sur la quasi-totalité  du territoire actuel de la Tunisie (hors partie désertique), sur une partie du Nord-est de l’Algérie et sur une partie de la Tripolitaine-(Région historique de la Libye dont le nom signifie « Trois villes », en grec ancien, vient de Oea, Leptis, Magna et Sabratha, trois villes les importantes ; la Tripolitaine, à ensuite donnée son nom à Tripoli.).


    La religion de  la Reine  Kahina   ?


La religion de
Kahina,  berbère, d’origine noble, descendante d’une longue lignée royale des Aurès, n’est pas établie, de manière certaine, …Juive… Chrétienne … Animiste… ?


Les sources historiques, font état de témoignages divergents :


Kahina,
appartenait à la tribu des Djeraouas habitant les Aurès ; selon Emile Félix GAUTHIER, géographe et professeur :… » Les Djeraouas, ne sont plus des chrétiens comme les Aurébas, mais bien des juifs »,

Strabon, avait témoigné à l’époque romaine que les juifs  étaient nombreux en Afrique du Nord ; certains y étaient venus librement au fil des siècles avec les phéniciens, dés l’époque carthaginoise, tandis que d’autres y avaient été débarqués par Trajan, après avoir tenu tête aux légions romaines à Cyrénaïque, ils avaient, ainsi participé à la conversion de nombreuses tribus berbères…

Gabriel CAMPS, préhistorien, né le 20 mai 1927 à Misserghin (Algérie) et décédé en septembre 2002.

L’essentiel de ses recherches ont été mené en Algérie ; sa principale thèse universitaire traite des origines de la Berbérie.

Dans son livre « les berbères, mémoire et identité "...– pense que Dihya était chrétienne parce qu’elle était la fille de Matya lui-même fils de Tifan ; des noms qui seraient la déformation de Mattieu (comme l’apôtre) et Théophane (cités par de nombreux saints chrétiens) ; il est a noté que le christianisme était largement répandu, les populations berbères, avaient été, pour une grande partie,  christianisées sous l’empire Romain.


Kahina,
symbole indirect, de l’opposition à l’expansion musulmane.

Les sources dont nous disposons sur la vie, les combats de Kahina proviennent, en grande partie d’historiens arabes ; ce n’est donc pas sans arrière pensées politiques, que certains d’entre eux, basent leurs allégations ; allégations d’autant plus difficile à vérifier, qu’il n’existe pratiquement pas d’autres sources, nous permettant de vérifier, confirmer ou infirmer les propos des historiens musulmans :

Kahina eut deux époux, le premier, était berbère, le second romain  et de chacun d’eux elle eut un fils Ifran, fils du berbère Yasdigan, fils du romain,

Ifran et Yasdigan après leur conversion à l’islam, l’Emir Hassan les nomma respectivement gouverneur des Aurès et  chef des forces Jerawa ; et ils prirent la direction des troupes maures en partance pour l’Espagne…

Elle aurait eu une fille, prénommée Kenchala,- cette information est à mettre au conditionnel, d’autant qu’il n’existe aucun fait, en l’état des recherches, pouvant étayer la véracité historique, de cette allégation...

 

Repost 0

PEUPLES OPPRIMES...DEBOUT

LA LIGUE ARABES DES ETATS D'AMERIQUE ...:
LES OCCIDENTAUX DETRUISENT, MASSACRENT, LES PEUPLES MUSULMANS...OCCUPENT...COLONISENT LES PAYS
ET LA LIGUE EST AVEUGLE, SOURDE ET MUETTE...
122-arabe_hypocrisie.jpg

LES PEUPLES SOUVERAINS...S'AVANCENT....VERS... - (Chant du Départ )
La souveraineté a été définie par Jean Bodin (1530-1596) dans son traité "Les Six livres de La République" comme un attribut essentiel de l'État :
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République."
Aucun pouvoir n'est supérieur à la puissance souveraine qui ne peut être anéantie, mais elle n'est pas sans limite (s'exerce sur le domaine public et non privé).
Pour Jean-Jacques Rousseau, le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté.

En droit, c'est la Constitution qui définit comment s'exerce la souveraineté, quelles sont les institutions qui détiennent le pouvoir et comment elles sont contrôlées.
 
PAYS DETRUITS,
PAYS OCCUPES,
PAYS COLONISES,
PAYS PILLES,
PEUPLES ASSERVIS,
PEUPLES APPAUVRIS, DEPUIS DES DECENNIES PAR UNE OLIGARCHIE AMERICANO-SIONISTE AVIDE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DES PEUPLES OCCIDENTAUX...
      

PALESTINE/PALESTINIENS

 

800px-Flag of Palestine.svg

 

AFGHANISTAN/AFGHANS

LE PROBLEME AFGHAN

 

600px-Flag of Afghanistan.svg

 

 

PAKISTAN/PAKISTANAIS

   

800px-Flag of Pakistan.svg

 

YEMEN/YEMENITES :...Le pouvoir Pro-Us...Tire sur le peuple, comme l'on tire à la foire sur les lapins en plâtre...Sans que cela ne souleve aucune constestation...!!!! 

 

800px-Flag of Yemen.svg

   

ALGERIE/ALGERIENS

 

800px-Flag of Algeria.svg

 

Les politiciens français nient les faits

Crimes d'Etat

Les politiciens français réecrivent l'histoire, en s'offrant le "beau rôle"

  

800px-Flag of Bahrain.svg

Le peuple dit : "Ni Shi’ite Ni Sunnite mais Bahreini».

« Nous ne voulons pas renverser le régime comme certains l’imaginent, et nous ne voulons pas obtenir le contrôle du gouvernement. Nous ne voulons pas des sièges et places ici ou là. Nous voulons être un peuple qui vit dans la dignité et dont les droits sont respectés ».  

Les AL KHALIFA repondent par la repression, les massacres, l'occupation saoudienne, encore plus de tyrannie!!!!

 2882948-4078356

   BAHREIN/BAHREINIS : ...- Monarchie Al Khalifa Et Régime Sioniste Deux Entités Coloniales Racistes Pratiquant Le Nettoyage Ethnique Un Génocide Lent Contre Les Populations Autochtones 

 

Pour ens avoir plus sur la repression là : 

link

BCC800px-Flag of Tunisia.svgC

TUNISIE/TUNISIENS


LE PEUPLE TUNISIEN EXIGE : UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE

Assemblée constituante ?

Une assemblée constituante est une institution collégiale avec pour tâche la rédaction, ou l'adoption, d'une constitution, c'est-à-dire le texte fondamental d'organisation des pouvoirs publics d'un pays. - source Wikipedia

    NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS  

nouveau-drapeau-francais

 

Le peuple français endure quant à lui l'oppression invisible mais tout aussi destructrice que l'idéologie sioniste et l'oligarchie financiére qu'il a lui même installé

 au pouvoir (c'est l'histoire du pendu qui fabrique la corde qui a servi à le pendre)...Si nous voulons casser ces chaines...

 

 

 

 Site source pour les photos:

link

L'ideologie sioniste expliquée par les Chretiens - un rappel historique :

link 

 

Et, si nous nous décidions d'agir...? Comment...? En citoyens/consommateurs/Responsables :

Nous pouvons poursuivre et Renforcer:

boycott israel

________________________________________________________________________________

 

 

 

Et parce que les Yankees sont accros au pétrole...Jamais les peuples de cette planéte surtout ceux assis sur cette mane noire...Ne pourrons vivre en paix, nous avons pour obligation d'arrêter d'idolâtrer ces GENOCIDAIRES YANKEES et, de les aider à tomber plus vite dans la fosse à purin !!!!

 

Mc do sheitan


Catégories

LA NOUVELLE MARIANNE


Elle est française...
Indéniablement elle est  française...
Inévitabelement, elle est française,

Assurément, elle est française,
Formellement, elle est française,
Elle est, française... EVIDEMMENT !

Quand le buste de Hafsia HERZI dans toutes les mairies
de FRANCE?


SAINT VINCENT DE PAUL…SYMBOLE DU DON…


LE DON DE SOI


        SAINT VINCENT DE PAUL
1581-1660

         PRETRE HUMANISTE FRANCAIS

Une conscience aigüe de soi et de l'Autre,
Permet d'ouvrir la porte de la Liberté.
Et,

de la maintenir ouverte à  l'Empathie...A la solidarité !
Hadria Riviere

...FEMMES D'HONNEUR...


MARIE GOUZE DITE OLYMPE DE GOUGES (1748-1793)
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=195


LOUISE MICHEL DITE ENJOLRAS (1830-1905)

http://biosoc.univ-paris1.fr/actu/livres/gauthier2.htm


ROSA LOUISE McCAULEY PARKS (1913-2005)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_ParksD


DOLORES IBARRURI GOMEZ DITE LA PASIONARIA (1895-1989)

http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/espasionaria.htm

JUSTICE POUR AAFIA SIDDIQUI

 

dr-aafia-siddiqui-bush-terrorism