Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui, Suis-Je

  • : Le blog de Hadria RIVIERE
  • Le blog de Hadria RIVIERE
  • : "Une conscience aigue de Soi et de l'Autre permet d'ouvrir les portes de la liberté..." Hadria RIVIERE
  • Contact

FEMMES REBELLES...

undefinedDAHYA…DAHIYA….DIHYA…KAHENA… (.. ?-700). 
 
http://www.berberescope.com/l'histoire_des_Berberes_yahoo.htm


FATMA TAZOUGHERT DITE LA ROUGE (1544-1641)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatma_Tazoughert


Fatma-N-Soumer.jpg

LALLA FATMA N’SOUMER (1830-1863) -DITE LA JEANNE D'ARC DU DJURDJURA
www.1novembre54.com/frame.php




FADHMA AIT MANSOUR AMROUCHE (1882-1967)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fadhma_A%C3%AFt_Mansour_Amrouche

 

Rechercher

Archives

LES TOUAREG, SONT EN DANGER!

 

LA VIE DES TOUAREG

CULTURE, HISTOIRE "des hommes bleus" :

Les origines Préhistoriques et paléoberbéres des TOUAREG là :

http://www.amazighworld.org/studies/articles/touareg_histoire.php

Et, là :

http://www.ac-nancy-metz.fr/Pres-etab/lapicque/Opinfo98/Pourcher/vie.htm


L'HISTOIRE DE LA REVOLTE TOUAREG :

 

http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/niger-un-chef-touareg-temoigne/

 

 Là :

http://conflitsoublies.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

 

Et, là :

 

http://www.caravaneducoeur.com/lestouareghistoi/index.html

 
MENER, La lutte, en musique ! 

 



4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 14:32

 

Comme quoi.... Il n'y que l'humain...

Pour haïr son semblable....

Il n'y a que l'humain.... pour planifier

la destruction de ses semblables...

Les animaux savent cohabiter

voire s'aimer entre différentes espéces....!!!

 

Pauvre "homme blanc".... Tu es en bas de l'echelle des sentiments humaine telles la compassion, l'empathie, la solidarité, l'entra'aide....le devouement....!!!

 

PRECISION POUR LES CRETINS QUI SONT PERSUADES DE L'EXISTENCE DES RACES :

 

Quand je parle "d'homme blanc" je ne parle CERTAINEMENT pas de la couleur de peau... Mais d'une certaine mentalité, de caractéristiques de personnalités types que l'on retrouve aussi bien chez l'homme de couleur blanche, bon catholique", que chez "l'homme noir"....  bon catholique voire même chez "l'arabe....bon musulman"...

 

C'est une structure de personnalité qui conduit à la haine de l'autre, à la diabolisation de tous ceux qui sont différents...

Autres....Qui pensent et agissent différenmment....

Ce sont des comportements narcissiques, égocentriques, dépouvus d'humanité, d'empathie, absence totale de solidarité envers les accidentés de la vie, envers les plus faibles d'entres nous, les plus démunis etc....

Je ne crois et n'ai jamais cru en l'existence des RACES...

De fait, je ne pense pas mon environnement en terme de "races supérieures" ou de "races inferieures"....

Pour moi, il existe une espéce HUMAINE... dans laquelle nous trouveront :

des CRETINS CONFIRMES... des CREDULES pas finis... des psychopathes avides qui  réussient toujours à s'emparer des manettes gouvernementales.... des lâches... des soumis.... qui servent de "chair à canon" en étant  les zelés serviteurs de nos trés chers psychopathes....

des déficients du coeur...ces pauvres n'ayant pas de coeur...ils imaginent le monde au travers de cette absence totale de coeur....Quant aux narcissiques inconséquents...seul l'amour... qu'ils se portent à eux-mêmes leur sert de guide; ils leurs faut satisfaire leurs plus bas  instincts et pour cela ils sont prêts à tout...

C'est ainsi que j'ai toujours classé les êtres humains....

Les bon...Les gentils... les méchants...les cruels....les imbéciles... les influençables....Les jamais responsables....ensuite bien sûr...en grandissant...j'ai nuancé mes classifications...

En ajoutant... que bien souvent "l'homme blanc"...avance masqué...et qu'il est indispensable d'apprendre a le demasquer... bien avant qu'il ne mondre "ses petits riquiqui cros"!!!!!

Mais j'ai appris ausi....que le bonheur....

est aussi dans ce genre de vidéo...

 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 10:17

 

 

Si, vous êtes émotionnellement indifférnt... aux discours haineux, islamophobes... du sir zemmour et consorts...

Vous visionnerez cette vidéo....dans son intégralité !!!!

Sinon la propagande fallacieuse des protagonistes...

Vous conduira au bord du vomissement.....

Personellement  : la partie la plus significative, la plus symptômatique du délire suprémaciste auquel nous assistons depuis quelques années, est la partie où intervient un journaliste sérieux et documenté qu'est Aymeric CARON ....Face au suprémaciste Zemmour 

Quant aux restes... des propos....des comportements ou des discours....

INDIGESTION ASSUREE !!!

 

 

 

http://igorbabou.fr/wp-content/uploads/2012/10/racisme.jpg

 

Les racistes, les supremacistes....sont et seront éternellement aveuglés par leur idéologie de supériorité de la race...

Ouvriers de la peur... telles des sangsues qui se nourrissent du sang des opprimés, les suprémacistes préparent, balisent... le terrain à la venue de dictateurs fascistes à la tête des États Européens...

L'histoire inlassablement se répète avec pour seule différence le changement du "bouc émissaire" -- servant d'exutoire aux frustrations, de millions de chômeurs...bien utile aussi au politiciens corrompus et incompétents pour justifier leurs échec successifs dans la gestion de l’État... devant la populace assoiffée de sang....a la recherche d'un "bouc émissaire" bien pratique !!!!

Ce bouc émissaire aujourd’hui'hui... ils le nomment "musulman=terroriste" est sommé de  s'excuser, de se soumettre... à chacun des actes d'une minorités de mercenaires dijhadistes manipulés....

Ce bouc émissaire est sommé de se rendre à l’abattoir sans broncher et en se courbant devant ces supremacistes/fascistes....
Ce bouc émissaire bien pratique est sommé de laisser ces terres piller, coloniser, par l'oligarchie en place sinon, cette même oligarchie lui enverra des tas de bombes sur la tête et si ce la ne suffit pas il armera, financera, des mercenaires qui au nom d'une idéologie mortifère viendront l’égorger, violer sa femme, sa fille, détruire sa maison, occuper son champ ...déraciner ses oliviers....etc...

Et, si cela ne suffit toujours pas, ces oligarques et leurs chiens de garde dont fait partie le zemmour maison, le détruiront socialement, économiquement voire même le tueront... partout où il aura oser se réfugier...des bombes de l'Otan....

Il y a un moment où il faut que cesse ce délire... !!!!

Mais la sagesse de l'occident consiste à massacrer des milliers voire des millions d'individus et quand sa soif de sang a bien été étanchée....Le sera-t-elle un jour????.

 L'occident regrette et se met à pleurer ses propres morts, à ériger des monuments à leur gloire, à inscrire sur son calendrier le jour où il fêtera les sacrifices des siens.... en oubliant tous les morts africains, musulmans...

Car, ce qui est promordial pour le petit 'homme blanc"; c'est seulement sa petite personne et tous les autres petits "hommes blanc socialement proche de lui"...

Ce qui compte pour le "petit homme blanc" c'est son double, son alter-ego...

Pour le reste de l'humanité.... le déluge peut frapper...

Il n'en a cure le "petit homme blanc"...

Il s'affirme civilisé, il s'affirme démocrate, il s'affirme évolué "le petit homme blanc"; alors qu'en fait ce n'est qu'un malheureux sociopathe avide, assoiffé de domination, de destructions, habité par la haine de tout ce qui est différent qui inlassablement repéte les mêmes erreurs avec les mêmes conséquences...

Sa cervelle ?

Perdue...

Il ne s'en sert pas... par économie...
Ses capacités réflexives...Inexistantes...

Trop épuisant de se poser les "bonnes questions",

Trop épuisant de rechercher les véritables causes de sa décripitude annoncée....!!!!
Le Raisonnement?

Sait pas ce que c'est....
Le "petit homme blanc" n'a su, depuis 5 siècles, que cuisiner les ingrédients tels la haine, le racisme, la guerre, la colonisation, le pillage..les massacres...
"le petit homme blanc"  ne sait rien faire d'autres qu'utiliser ces ingrédients pour tenter de satisfaire son appétit insatiable, de posséder toujours plus et encore plus....

Pourtant comme le musulmans, comme l'africain, comme le Russe... Il finira sa course affrénées, dans un trou,

bouffer par les vers...

Mais rien à Faire "le petit homme blanc" est obséder par une seule idée : Voler ce qui appartient aux autres peuples...africains, musulmans, russes, asiatique...

Et, pour cela "le petit homme blanc" a trouver la recette infaillible : diaboliser, déshumaniser...Détruire... Massacrer....les peuples vivant sur ces terres pleines de ressources... pour ainsi justifier ses rapines, ses vols, ses spoliations, ses colonisations....  lui faut posséder...!!!

Seule cette obsession l'habite...


http://i.ytimg.com/vi/uYvL4cYUvyg/0.jpg
Hadria RIVIERE - Une africaine du Nord -immigrée- française par filiation - qui se voit pour la énime fois denier ce droit par le chien de garde du système le sieur zemmour!!!!!

 

_________________________________________________

 

Quelques exemples... de supremaistes...:

 

 

 

 


 

Pour en savoir plus sur les suprémacistes, lisez le plus grand expert : Hervé Ryssen.

http://herveryssen-leslivres.hautetfo...


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 17:36

Infos passées sous silence depuis mercredi ou on ne parle QUE des attentats...

De "Charlie Hebdo" en France :

 

Nigeria :

Boko Haram massacre 2000 personnes !
(Ce qui constitue le « pire massacre » jamais perpétré par le groupe islamiste, selon Amnesty International. )
les victimes sont principalement des femmes, des enfants et des personnes âgées.

Lorsque les islamistes ont attaqué Baga avec des armes automatiques et des grenades propulsées par fusées, les victimes n’ont pas réussi à s’enfuir.

http://www.afrik.com/nigeria-boko-haram-massacre-2000-personnes

 

- Le Mexique est dans la rue, il est en colère et il exige la démission de son gouvernement


Le probable massacre de quarante-six étudiants il y a trois mois a réveillé les consciences et a fait sortir dans la rue des centaines de milliers de personnes.

L’affaire d’Ayotzinapa a déclenché la plus grosse crise politique et sociale de ces dernières années
Pendant la nuit du 26 au 27 septembre 2014, à Iguala dans l’État du Guerrero, 43 étudiants ont été kidnappés et six personnes ont été assassinées (dont trois étudiants).

Cette opération macabre a été réalisée conjointement par des forces de polices locales et un groupe criminel (Guerreros Unidos) sur ordre du maire de la ville, José Luis Abarca.

Le corps sans vie d’un étudiant, Julio César Fuentes Mondragón, a été retrouvé et présentait des traces de tortures, la peau de son visage et ses yeux ayant été retiré.

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/florian-herve/080115/mexique-ayotzinapa-la-face-submergee-de-l-iceberg-des-violations-des-droits-de-l-homme

 

- Washington enterre le rapport sur la torture pratiquée par la CIA
Il y a un mois, la Commission du renseignement du Sénat américain rendait public un résumé de 500 pages faisant le condensé de son volumineux rapport sur la torture de prisonniers commise entre 2002 et 2007 dans les installations outre-mer de la CIA.

Le rapport documente en détails horribles des pratiques telles que le waterboarding (simulation de noyade), le passage à tabac et des tortures jusque-là inconnues comme l’«alimentation par voie anale».

En pratique cependant, le rapport a été enterré et la preuve de la criminalité du gouvernement passée sous silence, les auteurs et organisateurs de la torture s’en tirant impunément.

 

http://fr.sott.net/article/24423-Pendant-que-le-monde-a-les-yeux-rives-sur-les-attentats-de-Paris-Washington-enterre-le-rapport-sur-la-torture-pratiquee-par-la-CIA

 

IRAK

 

 

Des soldats US ont violé des garçons devant leurs mères

Par John Vibes, 

Selon un certain nombre de sources médiatiques mainstream, le Pentagone cherche à cacher une vidéo troublante qui n’a pas été rendue publique avec le reste du rapport sur la torture.

Selon plusieurs journalistes renommés dont Seymour Hersh, l’horrible vidéo a été enregistrée à Abou Ghraib, le notoire cachot de torture US en Irak qui avait fait les gros titres il y a à peu près une décennie, quand les méthodes inhumaines employées dans cette prison ont été exposées.

Malheureusement, il semble que les preuves dévoilées il y a des années ne faisaient qu’égratigner la surface.

Alors que la vidéo est toujours confidentielle, Hersh affirme que ce n’est qu’une histoire de temps avant sa sortie.

Livrant un discours à l’ACLU (Union US des Libertés Civiques, American Civil Liberties Union, ndlr) la semaine dernière, après que le rapport sur la torture ait été initialement publié, Hersh a fait quelques allusions à ce qui se trouve sur la vidéo secrète du Pentagone.

Lors du passage le plus révélateur de son discours il a dit que:

 

Certaines des pires choses qui se sont passées et que vous ne connaissez pas, ok? Des vidéos, um, il s’y trouve des femmes.

Certains d’entre vous ont peut-être lu qu’elles faisaient sortir des lettres, des communications à leurs hommes.

Ceci est Abou Ghraib… Les femmes faisaient sortir des messages qui disaient, « S’il te plaît viens me tuer à cause de ce qui s’est passé » et en fait ce qui s’est passé est que ces femmes avaient été arrêtées avec de jeunes garçons, des enfants dans des cas qui ont été enregistrés.

Les enfants ont été sodomisés avec les caméras en action.

Et le pire de tout est la bande sonore des garçons en train de hurler et que possède votre gouvernement.

Ils sont dans la terreur totale.

Cela va sortir. »

C’est impossible de vous dire comment en sommes-nous arrivés là?

Qui sommes-nous? Qui sont les gens qui nous y ont envoyés?

Quand j’ai fait Mỹ Lai j’ai été très troublé comme n’importe qui dans son état normal par ce qui s’était passé.

Je me suis retrouvé dans quelque chose que j’ai écrit à la fin j’ai écrit que les gens qui ont commis ces meurtres étaient autant des victimes que les personnes qu’ils ont tuées à cause des cicatrices qu’ils avaient, je peux vus raconter certaines des histoires personnelles de certains qui étaient dans ces unités et qui ont été témoins de ça.

Je peux aussi vous dire que des plaintes écrites ont été adressées aux officiers les plus gradés et donc nous avons affaire à une quantité énorme de comportements criminels qui a été étouffée au plus haut niveau là-bas et plus haut, et nous devons l’obtenir et nous l’aurons.

Nous l’aurons.

Vous savez qu’il y en a suffisamment là dehors, ils ne peuvent (applaudissements)… Donc cela va être une année d’élections intéressante. »

Mis en rapport avec un autre discours que Hersh a donné plus tôt cette année, il devient évident que les femmes qui ont été témoins de ces jeunes garçons se faisant violer étaient en réalité leurs mères.

Pendant un discours à Chicago en juin dernier Hersh a été cité disant:

Vous n’avez pas encore commencé à voir les choses horribles faites aux enfants de femmes détenues, alors que les caméras tournaient.

D’autres articles du Guardian de Londres évoquaient aussi de jeunes détenus irakiens se faisant brutalement violer par des soldats US.

Il y a dix ans quand le scandale initial d’Abou Ghraib était aux infos, le Guardian avait publié le témoignage d’un détenu d’Abou Ghraib qui aurait été témoin de l’une de ces agressions brutales.

L’ancien détenu Kasim Hilas a dit dans son témoignage:

J’ai vu [nom occulté] baiser un gosse, son âge devait être entre 15 et 18 ans.

Le gosse avait très mal et ils ont recouvert toutes les portes de draps. Quand ensuite j’ai entendu les hurlements j’ai grimpé à la porte parce qu’en haut elle n’était pas recouverte et j’ai vu [occulté], qui portait l’uniforme militaire mettant sa bite dans le cul du petit gosse, je ne pouvais pas voir le visage du gosse parce que son visage n’était pas devant la porte.

Et la femme-soldat prenait des photos.

Aujourd’hui, plus d’une décennie plus tard les preuves de ces évènements commencent à émerger, mais le Ministère de la Défense [US] fait encore de son mieux pour le garder sous le radar.

C’est pourquoi maintenant plus que jamais, il est important de maintenir la pression et forcer la publication de ces preuves, pendant que le rapport [du Sénat US] sur la torture est toujours frais dans les esprits de la population en général.

 

Source:

http://theantimedia.org/us-soldiers-raped-boys-in-front-of-their-mothers/

Global Relay Network

 

 

Ou sont les "républicains français"?

Ont-ils défilés pour dire "STOP" à cette barbarie soutenue par leurs psychopathes de gouvernants

et financé par leurs impôts??????????,

 


PALESTINE 

 

http://www.info-palestine.eu/IMG/jpg/a0-1096.jpg

 

Des Palestiniens tentent de sauver ce qu’ils peuvent de leurs biens dans les décombres d’une maison détruite durant la nuit par un raid aérien israélien - Photo : Al-Jazeera/Wissam Nassar

A Nantes... Nous les humanistes.... nous n'étions qu'une petite poignée pour dire STOP à ces massacres, à ce Genocide?

Pendant ce temps où étiez-vous Messieurs et Mesdames les "Républicains français" spécialistes des "deux poids deux mesures?
Licencié'S offuscation à géometrie variable" selon que les victimes sont "blanche" ou "bronzées"... Messieurs et Mesdames les adeptes de l'idéologie coloniale... Fervents défenseurs de idéologie nazie ????? :

« Le colonialisme porte en lui la terreur. Il est vrai. Mais il porte aussi en lui plus néfaste encore peut-être que la chicotte des exploiteurs, le mépris de l’homme, la haine de l’homme, bref le racisme.

Que l’on s’y prenne comme on le voudra, on arrive toujours à la même conclusion.

Il n’y a pas de colonialisme sans racisme. »

 

Aimé Césaire, La Nouvelle Critique, janvier 1954.


Le recours aux ouvrages d’histoire et l’utilisation de l’enseignement comme outil de propagande du colonialisme n’est pas un fait nouveau.(1)

La promotion de l’idéologie coloniale s’est toujours faite à travers les livres et les manuels scolaires.

Dans Le Tour de France par deux enfants, publié par la librairie Belin, un des ouvrages les plus diffusés dans les écoles primaires, jusqu’à la fin des années 1950, une gravure représentait un Européen, un Peau-Rouge, un Chinois et un Noir avec le commentaire :

« Les quatre races d’hommes :

la race blanche, la plus parfaite des races humaines, habite surtout l’Europe, l’Ouest et l’Asie, le nord de l’Afrique et l’Amérique. Elle se reconnaît à sa tête ovale, à une bouche peu fendue, à des lèvres peu épaisses. D’ailleurs son teint peut varier.

La race jaune occupe principalement l’Asie centrale, la Chine et le Japon :

visage plat, pommettes saillantes, nez aplati, paupières bridées, yeux en amande, peu de cheveux et peu de barbe.

La race rouge, qui habitait autrefois toute l’Amérique, a une peau rougeâtre, les yeux enfoncés, le nez long et arqué, le front très fuyant.

La race noire, qui occupe surtout l’Afrique et le sud de l’Océanie, a la peau très noire, les cheveux crépus, le nez écrasé, les lèvres épaisses, les bras très longs. »

 

D'aprés tout ce sont des français qui sont àl'origine de l'idéologie de la superiorité des races....:

Jules Ferry: La supériorité de la race blanche, justification du colonialisme

Le racisme en France, comme une maladie de notre société, inquiète devant les bouleversements de la mondialisation ? Non, le racisme revendiqué et raisonné est permanent dans notre histoire. Voici, à la tribune de la Chambre des députés, le 28 juillet 1885, un éloge de la supériorité de la race blanche : « Il y a pour les races supérieures un droit, parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures ». Mais quel est ce rat, juste bon pour la correctionnelle ? C’est Jules Ferry, idolâtré comme l’incarnation des valeurs de la République... Je rappelle que pour inaugurer son mandat, François Hollande lui avait rendu hommage, le 15 mai 2012.

 

 

__________________________________________________

 

La notion de race dans les sciences et l’imaginaire raciste:

la rupture est-elle consommée?   
Malgré le rapport nourricier qu’elle entretient avec les discours racistes, la notion de race est toujours en usage dans les travaux d’une portion non négligeable de la communauté scientifique.

Or la «race», en tant que principe explicatif des rapports sociaux, fait l’objet de nombreuses remises en question, condamnations et réinterprétations, y compris aux États-Unis où cette notion mène pourtant une carrière scientifique florissante.

Dans cet article, nous tenterons de mettre au jour la polysémie de cette notion controversée tout en soulignant comment ses multiples usages scientifiques peuvent contribuer à alimenter à la fois le racisme et la lutte anti-raciste.

On pourrait résumer ainsi la question qui sous-tend notre réflexion:

est-ce que le concept de race a encore une pertinence scientifique, tant du point de vue des sciences sociales que des sciences de la vie?

Daniel Ducharme*
Paul Eid**

 

 
 
 

_______________________________________

 

En defilant aujourd'hui vous avez offert aux criminels de guerre à l'origine de cette farce "republicaine" "la caution morale" dont ils avaient besoin pour poursuivre et déclarer d'autres guerres... Détruire d'autres Etats Nation en massacrant les enfants, les femmes, les civils qui y habitent....

Chapeau.... Messieurs/Mesdames les "republicains/racistes".... Vous avez atteint vos objectifs...

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à compter les morts... les abominations, les massacres qui seront commis au "nom de la lutte contre les terroristes-armés-financés par ceux-là même qui ont organisé cette guignolesque marche "républicaine"!!!!!

Mais cela n'est guére votre probléme... Dormez tranquille "Messieurs et Mesdames les "republicains-racistes", l'essentiel, n'est-ce pas....c'est que  sortiez manifester quand vos maîtres d'authetntiques criminels de guerre... vous sifflent... pour que vous vous rangiez derriére eux en brandissant les pancartes... qu'ils vous ont distribués... L'essentiel est que vous ayez en votre possession... le dernier gadget électronique...etc...

Les massacres de palestiniens, de syriens, de libyens, d'afghans, de russes à la frontiére russo-ukrainienne.... cela ne vous interesse pas... cela vous importe peu...

C'est si loin.... loin....loin...tellement loin....de vous et de vos préoccupations !!!!

Vous avez dit "republicains"..;

Moi je dis couillons...par respect pour les regles de la bianséances,

Vous avez dit "republicains"... Moi je dis criminels-racistes tels que l'ont été les kapos, le peuple allemand quand les nazis massacraient...détruisaient... les Etats Nation européens...enfermaient...au nom de la  superiorité de race aryenne.... !!!!


 





 

 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 12:57

 

 

Mes voeux vont au peuple de FRANCE pour qu'enfin il comprenne et fasse sien ce simple principe que le sage ROUSSEAU lui avait fait découvrir, au travers de son "Contrat Social" en 1772 :

JEAN-JACQUES ROUSSEAU 1712-1778 -DU CONTRAT SOCIAL - 1772 :

240px-Jean-Jacques_Rousseau_-painted_portrait-.jpg

........"Qu'est-ce qui fait que l’État est UN?
C'est l'Union de ses membres.
-Et d'où naît l'Union de ses membres?
De l'obligation qui les lie..."


Si l'on a fait de Jean-Jacques ROUSSEAU le chantre de la solitude, le "contrat social - 1772" est là pour nous rappeler que la dimension relationnelle, collective et politique de l'existence a été le centre  de ses préoccupations.

Il répond à la question de savoir comment les hommes peuvent s'unir en un corps politique sans pour cela renoncer à leur liberté inaliénable.

Le Contrat  de Jean-Jacques ROUSSEAU est une forme "d'association par laquelle chacun s'unissant à tous, n’obéisse pourtant qu'à lui-même, et reste aussi libre qu'auparavant".

A l'opposé de la licence et de l'arbitraire, la liberté est "l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrit".

Chacun étant membre du peuple souverain dés lors qu'il consent à en faire partie, doit obéir à la volonté générale, car il n'y a ni  paix, ni félicité ni épanuissement possible....pour l'Homme s'il ne tempère ses désirs et ne respecte pas les lois.

( A commencer par les ir-responsables politiques qui DE-gouvernent le pays France et soumettent son peuple, depuis des décennies....)

 

 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 06:42

Jaafari Bachar Jaafari, délégué permanent de la Syrie

auprès des Nations Unies :

 

Jaafari-1.jpg

...."Des centaines de rapports et de déclarations dévoilent l’ampleur de l’implication des deux régimes, saoudien et qatari, dans le ravivage de la violence....

 

 

Daesh, bébé de qui?

http://french.irib.ir/media/k2/items/cache/caa27b2f2c11570e824861039933b5b9_XL.jpg

New York - Bachar Jaafari, délégué permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, s’est indigné du projet de résolution soumis par les deux régimes, saoudien et qatari, sur l’état des droits de l’Homme en Syrie, abordant à cet effet des centaines de rapports et de déclarations qui dévoilent l’ampleur de l’implication de ces deux régimes dans le ravivage de la violence, la propagation du terrorisme et l’entrave du règlement politique de la crise en Syrie.

 

Dans un communiqué qu’il a lu aujourd’hui devant l’Assemblée générale des Nations Unies avant le vote sur un projet de résolution intitulé “l’état des droits de l’Homme en Syrie”, Jaafari a indiqué que les deux régimes, saoudien et qatari, n’avaient pas cessé le financement et l’armement des réseaux terroristes.

 

Il a à cet effet évoqué les reportages médiatiques américains récents, dont celui publié le19 novembre 2014 par le journal “Washington Post” sur l’implication de l’Arabie saoudite et de ses institutions religieuses dans l’attisement de la haine confessionnelle dans l’ensemble de la région.

Jaafari a aussi fait allusion aux dizaines de rapports des organisations occidentales, dont celui publié par l’Organisation de la Défense des Démocraties sous le titre “Qatar et le financement du terrorisme”, qui corroborent l’aide octroyée par des établissements qataris aux terroristes.

Et Jaafari de poursuivre :

“Comment les deux régimes, saoudien et qatari, appellent dans une résolution à l’établissement d’un État civil, démocratique et pluraliste, auquel prend part la femme et qui n’a pas de place au confessionnalisme et au discernement sur la base de l’ethnie, de la religion, de la langue ou du sexe, alors qu’ils n’appliqueront pas ces revendications légitimes

dans leurs pays ?”.

 

 

 

"Le concert du sang "!!!

http://french.irib.ir/media/k2/items/cache/a6db653931a45789c5f12b1365b5de9c_XL.jpg

Jaafari a affirmé que durant les trois dernières années, les gouvernements des pays, qui avaient soumis le projet de résolution précité, s’étaient attachés à leur partialité, à l’insistance sur l’inexistence du terrorisme en Syrie et au rejet de tout signe positif sur les efforts du gouvernement syrien.

Au terme de son communiqué, Jaafari a incité les pays membres à revoir leur vote et à voter contre le projet de résolution en question.
A. Chatta

 


Lien source :


http://www.sana.sy/fr/?p=19778#

 

______________________________________________________________

Droits de l'homme/démocratie : version us?

http://french.irib.ir/media/k2/items/cache/449cc36f6f6426d38b1bbdb75dbe502b_XL.jpg

 

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 05:17

 

 

 

Gaza : La priorité du monde musulman ! -Guide suprême iranien Ali Khamenei-

Vidéo sous-titrée en francais :

 

 

Le Guide suprême de la Révolution islamique d’Iran, l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei a qualifié, le 29 juillet 2014, Israël de « chien enragé » qui commet un génocide à Gaza, affirmant que le monde islamique devait armer les Palestiniens.

« Un chien enragé, un loup sauvage attaque des personnes innocentes, des enfants qui ont perdu leur vie innocemment. Ce que font les dirigeants du régime sioniste est un génocide et une catastrophe historique », a déclaré Seyyed Khamenei, à l’occasion de la fin du mois Ramadan, lors de la prière en commun de l’Aïd al-Fitr. Son discours a été diffusé en direct par la télévision d’Etat.

« Le président américain (Barack Obama, ndlr) a émis une fatwa pour que la Résistance (palestinienne, ndlr) soit désarmée et qu’elle ne puisse pas répondre à tous ces crimes. Nous disons le contraire : le monde entier, et en particulier le monde islamique, doit armer autant qu’il le peut le peuple palestinien », a-t-il ajouté.

Il a souligné que le peuple palestinien possède une force que personne ne soupçonne.

Les responsables iraniens ont affirmé avoir fourni aux Palestiniens la technologie nécessaire à la fabrication de missiles utilisés pour tirer sur les villes israéliennes.

Dans un entretien avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, Barack Obama a estimé que « toute solution à long terme au conflit israélo-palestinien » devait passer par « le désarmement des groupes terroristes et la démilitarisation de Gaza »…

Seyyed Ali Khamenei a affirmé que les Etats-Unis et les pays européens souhaitent cette démilitarisation afin qu’Israël puisse attaquer « la Palestine et Gaza à n’importe quel moment sans qu’ils puissent défendre ». Il a également salué la force de Résistance des Palestiniens qui défendent leurs droits.

« Un peuple encerclé dans un petit territoire avec des frontières fermées, privé d’eau et d’électricité ; cette population fait face à un ennemi armé qu’est le régime sioniste […]. Ce peuple résiste sans faiblir, c’est une leçon pour tous », a-t-il insisté.

Il a également appelé à traduire en justice tous les responsables israéliens pour le massacre qu’ils ont commis contre les Palestiniens.

 

 


 

 

C'est également la République Islamique d'Iran qui avec le peuple Palestinien, libérea la Palestine occupée :

Israël, La Fin

Ce court-métrage iranien a été diffusé en avant-première en août 2014 au théâtre de la Main d’Or.

Écrit et réalisé par Farhad Azima en 2014, ce film offre une autre vision de l’avenir tel qu’il nous est présenté par les sionistes.

Une belle réalisation qui donne de l’espoir à la résistance antisioniste et qui change radicalement des fantasmes du cinéma américain et occidental en général.

 


 

 

 

 

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 10:03

 

 

Conf Manipulation

 

 

 

 

 

 

10574312_780154685382093_3879211717868246144_n.jpg

 

 

#NotInMyName : une campagne pilotée par l’establishment militaro-atlantiste

INFO PANAMZA.

La campagne des "musulmans contre Daesh" est administrée par un ancien responsable de l'OTAN.

 

Révélations.

 

Il fut un temps où le journalisme professionnel consistait à rechercher le dessous des cartes : à en croire l'attitude exprimée aujourd'hui par Rue89 et ses confrères, cette époque est révolue.

 

Ce jeudi 25 septembre, à 13h, un article a ainsi été mis en ligne par Rue89 au sujet d'une campagne d'opinion britannique (en images) dénommée "Not In My Name" ("Pas En Notre Nom"): le site y brocarde ce clip représentant des musulmans hostiles à Daesh.

 

Pourquoi demande-t-on aux musulmans de se désolidariser de l’assassinat d’Hervé Gourdel en Algérie ?

 

Pourquoi des musulmans ressentent-ils la nécessité de condamner, plus fortement que les autres, cet acte odieux ?

 

Pourquoi des musulmans anglais ont-ils lancé une campagne antiterroriste sous le slogan "Not in My Name" ?

Malheureusement, ce papier, signé par l'ensemble de la "rédaction de Rue89" (censée être salariée et disposer de temps pour effectuer un travail sérieux d'enquête), se contente de se poser la question sans tenter de chercher la moindre réponse, préférant se contenter de dénoncer "l'islamophobie" sous-jacente à la campagne.

 

Une investigation éclairante des ramifications de cette opération était pourtant à portée de clic.


Mise en ligne le 10 septembre, voici le clip en question :

 

 

Qui a réalisé le film? La fondation Active Change.


Qui dirige ce groupe? Hanif Qadir, un militant associatif pakistano-britannique en lutte contre "l'extrémisme violent" et qui fut lui-même un ancien islamiste engagé auprès des Talibans.


Qui finance les programmes de réinsertion mis en place par la fondation? Essentiellement, le gouvernement britannique, à travers les départements de l'Intérieur et des Affaires étrangères.


Fondée en 2003, la Fondation est devenue une organisation reconnue par l'Etat et à but non-lucratif en 2008. Cette année-là, un personnage singulier vient rejoindre le conseil restreint d'administation de l'ACF :

 

Christopher Donnely.

Qui est-il? Un ponte de l'establishement militaire atlantiste. De 1989 à 2003, l'homme a été le conseiller spécial du secrétaire général de l'OTAN.

 

En 2005, il a fondé le Advanced Reaserch and Assessement Group, un centre de réflexion initaielement lié au ministère britannique de la Défense et chargé d'évaluer les menaces stratégiques à l'encontre de la sécurité nationale.


Selon LCI, "pas moins de 80 000 messages" comportant le hashtag #NotInMyName ont été postés sur Twitter depuis le 10 septembre.

Alors que la France est désormais rentrée en guerre contre le groupe terroriste de Daesh, une chose semble acquise.


Les citoyens hexagonaux tenté de relayer -en bonne conscience- l'opération britannique ne devront pas compter sur Rue89 et ses confrères de la presse traditionnelle pour les informer du fait suivant:

 

l'un des artisans de la campagne #NotInMyName a participé -en tant que conseiller spécial du patron de l'OTAN- aux bombardements contre l'Afghanistan. Entre 2001 et 2003, date à laquelle Donnely était actif au sein de l'organisation transatlantique, la guerre d'Afghanistan a provoqué -selon une estimation de l'ONU- la mort de quantité de civils innocents, entre 6300 et 23 600.

In Our Name. 

 


 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article
16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 15:13

Ajout perso :

"Oui" j'ai souvent souhaité exprimer ce que je ressentais en écrivant un tel article.
Je me retrouve dans pratiquement tous les arguments avancés par l'auteur,
Une seule différence... et de taille : Je ressens ce que l'auteur exprime tout au long du déroule de ses arguments; en revanche, pour rester en harmonie avec moi-même et ne pas faillir à mes convictions.... Je n'aurai jamais fait le choix de prendre la nationalité américaine. Je refuse même de parler la langue des impérialistes, des colonisateurs, des sai-gneurs des peuples sur cette planète!!!
Simplement parce qu'il faut être conséquent avec soi-même et, les arguments que nous avançons... Nos actes doivent toujours être en adéquation avec nos discours, nos positions théoriques....
Rejoindre le camps des américains, des anglo-saxons - par la nationalité - c'est rejoindre le camp des impérialistes, c'est  partager la même terre, la même langue, la même culture, les mêmes expressions...que ceux et celles qui ont poussé le système impérialisme à son paroxysme... C'est faire parti du camp des génocidaires des  amérindiens...des criminels de guerres, des massacreurs de nombreux peuples ....
Quand on naît Russe...dans le camp de la paix.. et, que par choix et conviction l'on devient américain.....Et, en même temps qu'on dénonce un système organisé, mis en place et développe par les américains, ces anglo-saxons....Ou est la logique....? Ou sont les convictions? ... Il y a là,  comme un comportement  schizophrène
Quand on décide de rejoindre le camps des impérialistes, non par naissance mais par choix libre et consenti.... Ou sont la sincérité de nos propos et  de nos positions ?

_________________________________________

Pourquoi nous haïssent-ils ?

par André Vltchek

andrevltchek.jpg

Babelio

Nationalité : États-Unis
Né à : Stalingrad, Russie , 1962

Biographie :

Né d’un père physicien nucléaire tchèque et d’une mère artiste peintre russo-chinoise, Andre Vltchek -prononcer ‘Voultchek’- a grandi en Europe centrale puis a pris la nationalité américaine.

Romancier, poète, essayiste, journaliste et réalisateur de documentaires, il a écrit pour plusieurs médias internationaux -Der Spiegel, Newsweek, Asahi Shimbun, ABC News, Irish Times, Japan Focus, etc.- et a couvert de nombreuses zones de conflit, de la Bosnie au Congo en passant par le Sri Lanka, le Timor Oriental -où il a été torturé par l’armée-, le Pérou -sur la piste du Sentier Lumineux- et le Proche-Orient -lors de la 1ère Intifada-.

Ses photos sur l’Asie, l’Afrique et l’Océanie ont été publiées dans la presse et exposées dans des galeries ou des musées, dont le British Museum.
Il est régulièrement invité à donner des conférences dans plusieurs universités, comme Columbia, Cornell ou Cambridge.
Il travaille actuellement avec l’UNESCO sur un projet de lutte contre le sida et poursuit son oeuvre de témoin aux quatre coins du monde -dernièrement au Rwanda, au Congo et en Thaïlande-.
Il vit entre Nairobi, Jakarta et Tokyo.

Andre Vltchek est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre, de deux recueils de poésie, d’essais politiques, comme Western Terror : From Potosi to Baghdad , ainsi que d’un livre d’entretiens avec le célèbre écrivain indonésien Pramoedya Ananta Toer, intitulé Exile .

Il est aussi l’auteur d’un documentaire sur les massacres de 1965, en Indonésie. Il prépare un nouveau roman- pour Mainstay Press-, un essai sur l’Océanie -chez Eburon Academic Publishers- et un recueil de textes d’auteurs africains contemporains intitulé : Kenya and Central Africa in Crisis . Point de non retour est son premier roman -Mainstay Press, 2005-.

  _____________________________________________________________________________

Pourquoi la Russie, la Chine, le Venezuela, Cuba et « d’autres » nations sont-elles détestées avec une telle fureur?

par ANDRE Vltchek-, CounterPunch

 

Ils nous haïssent parce que nous sommes vivants, et parce que nous marchons et allons de l’avant, parfois trébuchant, parfois chancelant, mais marchant quand même.


Pendant tout ce temps, eux, c’est toute l’humanité qu’ils traînent, pour la replacer, à nouveau, dans le nihilisme sombre, dans des dispositions épouvantables, dans le sarcasme noir, et dans un sentiment de désespoir.

 

Ils nous haïssent parce que nous insistons sur le fait de faire les choses à notre façon, et parce que nous mettons nos peuples au premier rang des priorités, allant même parfois jusqu’à placer en premier des gens défavorisés, partout dans le monde.

Nous le faisons de plus en plus souvent, chaque fois que nous en avons les moyens.

Pendant qu’eux, ce sont leurs intérêts économiques qu’« ils » considèrent en premier, et, ce faisant, ils torturent, détruisent et humilient ceux qui refusent de succomber, de se mettre à genoux et de leur lécher les bottes.


Pendant des siècles, ils ont tenté de nous détruire, mais nous avons tenu ferme et nous nous sommes défendus, fièrement.

 

Ils ont envahi, ruiné, brûlé nos terres, et ils ont assassiné les gens de Russie, de Chine et de toute cette partie du monde que l’on appelle aujourd’hui l’Amérique latine.

 

Ils ont aussi, bien sûr, assassiné et détruit des dizaines voire des centaines de millions de personnes au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie et en Océanie.

Quand je dis « ils », je veux dire l’Occident, et une fois de plus, je refuse de distinguer entre les vieux démons coloniaux, en Europe, et les nouveaux, qui proviennent de la même racine, de la même « culture », mais qui tuent à l’ombre de drapeaux relativement nouveaux.


Ils nous haïssent parce que nous avons saigné et pleuré nos morts, mais que nous n’avons jamais abandonné la lutte.

 

Ils ne « reconnaissent » et ne glorifient que ceux-là seuls qui acceptent leur régime, qui ont décidé de collaborer, partiellement ou totalement :

 

des pays comme l’Inde, l’Indonésie, les Philippines, le Japon, la Corée du Sud, l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Kenya, et des dizaines d’autres états « client », des pays qui alimentent ce hideux monstre capitaliste avec la chair de leurs propres citoyens.

« Ils » ont même inventé un « politiquement correct », de sorte que la « culture » des régimes oppressifs et violents fidèles au néo-colonialisme échappe à la critique ou au ridicule de la part de ces « cercles bien polis » que sont les laquais du milieu universitaire, des médias, etc.

 

Le politiquement correct n’est pas là pour protéger la majorité des Indiens ou des Indonésiens, mais pour offrir un bouclier à leurs usurpateurs et exploiteurs, qui se drapent hypocritement de leurs drapeaux ainsi que de la robe des religions et des cultures.


Ils nous détestent pour nos rêves et pour nos rires, pour notre confiance et notre détermination.

 

Nous sommes souvent détestés, non seulement par le régime mondial de l’Ouest, mais aussi par la majorité des gens de l’Ouest, qui font partie du système ou qui, du moins, en sont dans une certaine mesure bénéficiaires.


Plus ils deviennent voleurs, partout dans le monde, et moins nous le sommes par rapport à eux, et plus ils nous salissent en affirmant que « nous sommes pareils », que nous volons et « cherchons à faire avancer nos intérêts » en Afrique et ailleurs.

 

Ils possèdent les médias de masse et ils répandent le poison de leurs mensonges à travers leurs agences de presse et leurs réseaux de télévision, ainsi que l’internet.

 

Les élites partout dans le monde, propriétaires de la plupart des médias locaux, sont alors satisfaites, et toujours prêtes à diffuser ces mensonges.

Ils nous haïssent parce qu’en fait, ils soupçonnent que nous sommes différents, et plus ils le soupçonnent, plus ils nous haïssent ; et alors plus ils crient et hurlent que nous sommes exactement comme eux, et peut-être même pire !


Si le monde qu’ils ont créé n’est que de la merde, alors, insistent-ils, l’univers tout entier, et l’humanité elle-même, doivent se mettre à nager au milieu des excréments.


Mais nous ne sommes pas comme eux.

 

Ils peuvent bien être maîtres de la propagande, grands marionnettistes, mais nous, la plupart du temps, nous refusons de nous abaisser à leur niveau.

 

Nous essayons de jouer loyalement, des batailles loyales et honnêtes.

Nous essayons de gagner honnêtement, pas comme de la racaille trompeuse et sadique.

 

C’est simplement parce que nous tenons à jouer juste et aussi parce que nous sommes à ce point horrifiés par leurs mains et leurs bouches pleines de sang, que nous ne voulons tout simplement pas être comme eux, même quand ils nous combattent de toutes leurs forces ; même quand ils essaient de nous exterminer, de nous faire disparaître de la surface de la terre.

Pour cela, ils nous détestent également.

 

Plus nous sommes sincères, plus ils nous calomnient.

Plus nous sommes prévenants, plus ils nous accusent de démagogie et de tromperie.

Plus nous sommes pacifiques, plus ils nous accusent d’être les agresseurs.

Plus nos objectifs sont purs, et plus leurs commentaires sur nos actes sont sales.

Ceux qui, en ce moment, collaborent, nous haïssent pour n’avoir pas cédé, parce que les collaborateurs exècrent toujours ceux qui sont libres et fiers, et résolus. Les serviteurs et les esclaves, lorsqu’ils sont lâches et en colère, sont souvent beaucoup plus vicieux que leurs maîtres. Pas toujours, mais souvent.

Plus nous perdons de camarades, plus ils nous haïssent, parce que nous refusons de nous agenouiller, et de les supplier de cesser de nous tuer.

Nos dents serrées esquissent à peine une grimace, et nous continuons à avancer.

Pour l’humanité, pour nos bien-aimés…

Plus nous sommes unis, plus ils nous haïssent.

 

L’Amérique latine et la Chine, ainsi que la Russie, sont maintenant ensemble.

Et plusieurs autres grandes nations se joignent à nous.

 

Nous nous sommes embrassés.

Nous nous sommes embrassés debout, fièrement, volontairement !

Plus nous sommes près d’atteindre notre objectif principal – la création, sur cette planète, d’une société socialiste, plus humaine et plus décente – plus ils nous haïssent.

 

Ils préfèreraient rayer nos pays de la carte ; les détruire, et même nous atomiser, l’ensemble de la planète, plutôt que d’accepter une société égalitaire mondiale fondée sur des principes de justice sociale, sur un véritable respect et sur la non-ingérence.

Plus nous essayons de devenir raisonnables et égalitaires, plus ils nous haïssent.

Nous n’y parvenons pas toujours, mais ils nous haïssent encore lorsque nous essayons, et échouons.

 

Mais quand nous y parvenons, quand nous réussissons, alors là ils passent à la vitesse supérieure de leur réprobation générale,  assassinant nos dirigeants, fabriquant et finançant une « opposition » dans nos pays, préparant et exécutant des coups d’État militaires contre nos dirigeants. 

 

Combien de tentatives de coups d’État avons-nous eues, récemment, « réussites » ou échecs ?

 

Rappelons en simplement quelques-unes : le Honduras, le Paraguay, le Venezuela, la Syrie, l’Ukraine, la Libye…

 

Mais revenons à l’essentiel : nous ne cédons pas !

 

Plus maintenant.

Nous refusons de céder. Leur système grotesque, idiot, turbo-capitaliste nihiliste et néo-colonialiste, et leurs autres dogmes fondamentalistes, sont aussi terribles que la mort elle-même.

 

Nous travaillons jour et nuit pour y résister, pour exposer leur malignité.

Nous nous sentons obligés de travailler et de nous battre, non pas parce que nous sommes toujours si grands et honorables nous-mêmes, mais simplement parce qu’ils sont tellement horribles, meurtriers, cyniques et inhumains !


Et donc ils nous traînent dans la boue, ils vomissent leurs poisons toxiques sur nous, jettent nos voisins contre nous, planifient et déclenchent des coups d’État et des « mouvements d’opposition », ainsi que des « révoltes étudiantes » et des « révolutions de couleur ».

 

Leurs objectifs sont la Chine et la Russie, Cuba et le Venezuela… la Bolivie et l’Équateur.

 

Salis sont le Brésil et l’Afrique du Sud, l’Argentine et le Zimbabwe ; diabolisées l’Erythrée et la Corée du Nord…

 

D’une certaine manière, ils – nos ennemis – sont pathétiques, ridicules et tristes… Pour ceux qui connaissent le monde, ils ne sont qu’une bande de fous sadiques… puissants mais ringards, échos puants des précédentes flatulences colonialistes/impérialistes/racistes qui étaient aussi sonores que toxiques.

 

Mais ils parviennent à crier plus fort.

Ils publient des milliards de feuilles remplies de mensonges. Ils utilisent leur argent (la plupart du temps volé, à nous et à d’autres) pour déformer toutes les observations et toutes les analyses logiques, présentant le vide qu’ils répandent, avec leurs gadgets et leur consumérisme sans âme, comme quelque chose de branché et d’humain.

 

Et c’est ainsi que les nouvelles générations, dans leurs pays et dans leurs colonies à eux, sont fabriquées et mises en forme : elles sont confuses, fatiguées depuis le berceau ; vides, manquant de poésie et de créativité, obsédées par la forme tout en rejetant la substance.

Nous ne cessons de leur dire ce qu’ils font au monde, et plus nous le leur disons, plus ils nous haïssent.

Mais que voulons-nous vraiment ?

Qu’est-ce qui unit véritablement des pays aussi divers que Cuba et la Chine, que la Russie et le Venezuela, que la Bolivie et l’Afrique du Sud ?

C’est un grand désir de liberté. Pas « leur » concept tordu de la liberté !

Mais la liberté de choisir notre propre chemin, d’utiliser nos ressources pour nourrir nos enfants, pour guérir nos malades, et pour éduquer aussi bien les adultes que les enfants !

 

Le tout gratuitement. Le tout comme notre devoir patriotique et humaniste !

Nous voulons que nos pays n’existent que dans le but de créer, de faciliter, pour leur citoyens, une vie bonne, saine, qui ait du sens.

Nous voulons que les gens puissent se réveiller le matin sans cette peur de finir dans la rue, ou de mourir s’ils viennent à tomber malades, pour la seule raison qu’ils ne pourront pas payer la facture des soins médicaux.

 

Nous voulons que les gens pensent au parcours, qu’ils considèrent là où ils vont et ce qu’ils feront quand ils y seront, au lieu de constamment s’angoisser en se demandant où ils vont bien pouvoir trouver l’argent pour s’acheter une nouvelle voiture !

Nous voulons que les gens soient libres et aient le temps de décider « où ils vont », et soient instruits, et libèrent leur créativité et leur énergie pour l’amélioration de la vie, partout sur notre belle planète.

Et plus nous voulons cela, plus ils nous haïssent.

Nous voulons être, beaucoup d’entre nous veulent être, « naïfs » à nouveau… pour être capables de rêver, de communiquer les uns avec les autres, de travailler avec nos mains et nos cerveaux, de mettre tout notre cœur à cette vie.

 

Et nous voulons que les gens se sentent en sécurité, n’aient pas peur de se réveiller chaque matin, d’être tournés en ridicule simplement parce qu’ils se montrent bons envers autrui, parce qu’ils usent de décence ; simplement parce qu’ils se montrent humains !

C’est là ce que le socialisme ou le communisme signifient pour moi.

C’est ce que cela signifiait pour Chavez, et ce que je pense que cela signifie pour Evo.

C’est ce que cela signifie pour mes amis les plus chers à Pékin.

Le Venezuela, la Bolivie ou la Chine ne sont pas parfaits, que diable !

Nous sommes tous des êtres humains ; nous faisons tous des erreurs.

Mais nous essayons. Nous faisons de notre mieux.

Nous voulons tirer des centaines de millions de personnes de la pauvreté et nous le faisons, étape par étape.

 

Chacun de nos pays le fait à sa façon, selon sa culture et son histoire. Et nous voulons le faire à notre façon et seulement à notre façon, et c’est pourquoi ils nous haïssent !

Cela ne me dérange pas que quelqu’un dirige son hôtel à lui, ou son restaurant, ou son journal… ça ne me dérange pas du tout.

Je ne suis pas un de ces monstres dogmatiques. Mais cela me dérange quand des nations entières sont détruites simplement parce qu’elles veulent suivre leur propre chemin !

Cela me dérange quand la « démocratie » est réduite à ce que les intimidateurs occidentaux disent qu’elle devrait être.

 

Cela me préoccupe quand, dans leur propre pays, les gens sont transformés en serfs au profit des riches, et puis en serfs au profit de l’Empire.

Cela me dérange quand ils n’ont pas le choix.

 

Et cela me dérange quand ils sont constamment dans la peur de quelque chose, quand ils sont humiliés encore et encore.

 

Et non seulement cela me dérange, mais je veux serrer les poings et me battre pour la justice.

Plus cela me dérange, plus cela dérange d’autres comme moi, plus ils nous haïssent.

« Ici, personne ne se rend ! »

Cela dérange de plus en plus d’entre nous.

Maintenant, nous avons cette grande nouvelle vague de la coopération entre quatre merveilleuses parties du monde. Bientôt, nous allons avoir une alternative à cette institution horrible qu’on appelle la Banque mondiale.

 

Et finalement, nous allons créer une alternative à l’Organisation des Nations Unies, qui est désormais devenue une institution édentée, captive, incapable de punir ou même de nommer les vrais gangsters et les vrais terroristes !

Ils nous haïssent !

Mais nous ne les aimons pas, non plus ! Comment pourrions-nous aimer des fascistes et des fanatiques ?

Ils dirigent ce monde en recourant à la peur, comme ils ont fait pendant des siècles pour faire fonctionner leurs colonies.  

 

Ils ont tué des centaines de millions, peut-être des milliards de gens, au cours des derniers millénaires.

 

Ils n’auraient aucune hésitation à en tuer quelques centaines de millions de plus.


Pour couronner le tout, eux aussi ont peur, et plus ils ont peur, plus ils deviennent belliqueux et agressifs.

 

Ils soupçonnent que cela ne peut pas durer, cet ordonnancement tordu et psychopathique du monde.

Ils espèrent simplement qu’il durera encore quelques décennies, tant qu’ils sont encore en vie.

Plus ils ont peur, et plus ils essaient de faire peur aussi aux autres… de provoquer des conflits, de dresser les gens les uns contre les autres, de les espionner, d’en enfermer des millions, de laver le cerveau à des milliards de personnes dans le monde entier.

Ces sociétés de l’Empire, les gouvernements qu’ils choisissent… cela donne envie de vomir aux gens normaux.

 

Et nous leur disons ceci, face à face, les yeux dans les yeux :

 

à présent, nous avons notre propre bloc de pays, notre résistance organisée, nos médias (cette publication en fait partie, et elle en est un élément fort) !

 

Nous leur disons qui nous sommes.

 

Et ils nous haïssent pour cela.

Nous leur disons : vous faites ce que vous voulez chez vous. Tant que votre peuple le tolère, l’accepte, ou même l’approuve.

Nous n’irons ni vous attaquer ni « vous libérer ».

 

Mais n’essayez pas de revenir chez nous, de mettre à sac, de piller et de corrompre.

 

Si vous le faites, nos nations et nos peuples se battront.

 

Ils le savent, et ils nous haïssent pour cela !

 

Nous leur disons : Nos peuples se battront contre vous et pour ce qui est humain, et pour le développement normal de l’humanité, ce développement que vous avez fait dérailler de manière si machiavélique et brutale, pendant des siècles.


Pendant des siècles, vous avez utilisé l’esclavage afin de vous entasser des richesses.

 

Encore maintenant, vous asservissez des milliards d’hommes et de femmes, même si vous n’utilisez pas ce mot en « e ».

 

Nos peuples se battront contre vous si vous essayez une fois de plus de nous imposer votre esclavage.

 

Nous nous battrons aussi pour la bonté, pour la poésie ; pour ce monde de rêve, naïf et en même temps créatif et sûr, que nous, les humains, désirons presque tous du fond du cœur.

 

Et c’est pourquoi « ils » nous haïssent vraiment : nous voulons mettre un terme à cette expérience épouvantable qui est menée sur des êtres humains.

 

Nous voulons que la vie humaine soit bien plus importante que les profits de certaines sociétés et de certains individus tordus.

Nous voulons être à nouveau fiers de faire partie de la race humaine.

Eux veulent que nous produisions et consommions, que nous nous soumettions à leurs conceptions et, par dessus cela, que nous restions sans rien dire et apeurés.

 

Alors que nous, nous voulons construire et nous voulons chanter, rêver et inventer, pour les autres, pas pour l’argent seulement.

Nous voulons nous aider les uns les autres.

 

Nous ne voulons pas succomber à un système où ceux qui sont brutaux et agressifs asservissent ceux qui sont doux et bons.

Nous voulons prouver que les êtres humains ne sont pas seulement des bêtes cyniques et égoïstes.

 

Ils ne le sont pas ! Ils se comportent comme cela seulement quand on leur injecte des doses élevées de repoussantes toxines psychologiques.

Nous voulons la fin de cette tyrannie colonialiste de l’entreprise.

Des millions de gens ont combattu pour elle pendant des siècles, et des millions déjà sont morts, qui luttaient pour un monde meilleur.

Nous n’allons pas lâcher !

Nous ne désertons pas.

Nous n’avons pas peur, plus maintenant.

 

Avant de tomber, Hugo Chavez a crié : « Ici, personne ne se rend ! »

Bien dit !

Nous pensons la même chose. Aqui no se rinde nadie !

 

Et voilà pourquoi ils nous haïssent !

 

 

Et nous devrions être fiers qu’il en soit ainsi.


Source : Why Do They Hate Us?, sous-titré « Why are Russia, China, Venezuela, Cuba and ‘other’ Nations Hated with Such a Fury? » (counterpunch.org, édition du week-end du 08-10/08/2014)
Traduit par Goklayeh pour vineyardsaker.fr



 

André Vltchek est un romancier, cinéaste et journaliste d’investigation.

 

Il a couvert des guerres et des conflits dans des dizaines de pays.

 

Le résultat en est son dernier livre: « La lutte contre l’impérialisme occidental ». « Pluton » a publié sa discussion avec Noam Chomsky: « Du terrorisme occidental ».

 

Son roman « Point de non-retour », acclamé par la critique politique, est réédité et disponible. « Océanie » est son livre sur l’impérialisme occidental dans le Pacifique Sud.

 

Son livre provocateur sur l’Indonésie post-Suharto et le modèle fondamentaliste de marché a pour titre « Indonésie – L’archipel de la peur ».

 

Son long métrage documentaire, « Le gambit Rwandais » porte sur l’histoire du Rwanda et le pillage de la République Démocratique du Congo.

 

 

On peut le contacter via son site internet ou son compte Twitter.

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 05:01

...."Découvrez le brillant sketch pro-palestinien que vous ne verrez pas à la télévision française..."

A FAIRE CIRCULER SANS MODERATION

 

 

Lien source :


http://www.panamza.com/

 

  NOTA BENE : 

..."Après avoir lancé la lecture, cliquez sur le carré gris rayé -situé en bas de l'image- pour obtenir les sous-titres français rédigés par Julie Chatagnon...."

HICHAM HAMZA  

 

 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 19:08

 

 

 

 

Conf Manipulation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oliver Stone, réalisateur, scénariste et producteur américain, livre son point de vue sur les séries télévisées populaires aux États-Unis actuellement qui se passent dans les milieux politiques.

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article

PEUPLES OPPRIMES...DEBOUT

LA LIGUE ARABES DES ETATS D'AMERIQUE ...:
LES OCCIDENTAUX DETRUISENT, MASSACRENT, LES PEUPLES MUSULMANS...OCCUPENT...COLONISENT LES PAYS
ET LA LIGUE EST AVEUGLE, SOURDE ET MUETTE...
122-arabe_hypocrisie.jpg

LES PEUPLES SOUVERAINS...S'AVANCENT....VERS... - (Chant du Départ )
La souveraineté a été définie par Jean Bodin (1530-1596) dans son traité "Les Six livres de La République" comme un attribut essentiel de l'État :
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République."
Aucun pouvoir n'est supérieur à la puissance souveraine qui ne peut être anéantie, mais elle n'est pas sans limite (s'exerce sur le domaine public et non privé).
Pour Jean-Jacques Rousseau, le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté.

En droit, c'est la Constitution qui définit comment s'exerce la souveraineté, quelles sont les institutions qui détiennent le pouvoir et comment elles sont contrôlées.
 
PAYS DETRUITS,
PAYS OCCUPES,
PAYS COLONISES,
PAYS PILLES,
PEUPLES ASSERVIS,
PEUPLES APPAUVRIS, DEPUIS DES DECENNIES PAR UNE OLIGARCHIE AMERICANO-SIONISTE AVIDE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DES PEUPLES OCCIDENTAUX...
      

PALESTINE/PALESTINIENS

 

800px-Flag of Palestine.svg

 

AFGHANISTAN/AFGHANS

LE PROBLEME AFGHAN

 

600px-Flag of Afghanistan.svg

 

 

PAKISTAN/PAKISTANAIS

   

800px-Flag of Pakistan.svg

 

YEMEN/YEMENITES :...Le pouvoir Pro-Us...Tire sur le peuple, comme l'on tire à la foire sur les lapins en plâtre...Sans que cela ne souleve aucune constestation...!!!! 

 

800px-Flag of Yemen.svg

   

ALGERIE/ALGERIENS

 

800px-Flag of Algeria.svg

 

Les politiciens français nient les faits

Crimes d'Etat

Les politiciens français réecrivent l'histoire, en s'offrant le "beau rôle"

  

800px-Flag of Bahrain.svg

Le peuple dit : "Ni Shi’ite Ni Sunnite mais Bahreini».

« Nous ne voulons pas renverser le régime comme certains l’imaginent, et nous ne voulons pas obtenir le contrôle du gouvernement. Nous ne voulons pas des sièges et places ici ou là. Nous voulons être un peuple qui vit dans la dignité et dont les droits sont respectés ».  

Les AL KHALIFA repondent par la repression, les massacres, l'occupation saoudienne, encore plus de tyrannie!!!!

 2882948-4078356

   BAHREIN/BAHREINIS : ...- Monarchie Al Khalifa Et Régime Sioniste Deux Entités Coloniales Racistes Pratiquant Le Nettoyage Ethnique Un Génocide Lent Contre Les Populations Autochtones 

 

Pour ens avoir plus sur la repression là : 

link

BCC800px-Flag of Tunisia.svgC

TUNISIE/TUNISIENS


LE PEUPLE TUNISIEN EXIGE : UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE

Assemblée constituante ?

Une assemblée constituante est une institution collégiale avec pour tâche la rédaction, ou l'adoption, d'une constitution, c'est-à-dire le texte fondamental d'organisation des pouvoirs publics d'un pays. - source Wikipedia

    NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS  

nouveau-drapeau-francais

 

Le peuple français endure quant à lui l'oppression invisible mais tout aussi destructrice que l'idéologie sioniste et l'oligarchie financiére qu'il a lui même installé

 au pouvoir (c'est l'histoire du pendu qui fabrique la corde qui a servi à le pendre)...Si nous voulons casser ces chaines...

 

 

 

 Site source pour les photos:

link

L'ideologie sioniste expliquée par les Chretiens - un rappel historique :

link 

 

Et, si nous nous décidions d'agir...? Comment...? En citoyens/consommateurs/Responsables :

Nous pouvons poursuivre et Renforcer:

boycott israel

________________________________________________________________________________

 

 

 

Et parce que les Yankees sont accros au pétrole...Jamais les peuples de cette planéte surtout ceux assis sur cette mane noire...Ne pourrons vivre en paix, nous avons pour obligation d'arrêter d'idolâtrer ces GENOCIDAIRES YANKEES et, de les aider à tomber plus vite dans la fosse à purin !!!!

 

Mc do sheitan


Catégories

LA NOUVELLE MARIANNE


Elle est française...
Indéniablement elle est  française...
Inévitabelement, elle est française,

Assurément, elle est française,
Formellement, elle est française,
Elle est, française... EVIDEMMENT !

Quand le buste de Hafsia HERZI dans toutes les mairies
de FRANCE?


SAINT VINCENT DE PAUL…SYMBOLE DU DON…


LE DON DE SOI


        SAINT VINCENT DE PAUL
1581-1660

         PRETRE HUMANISTE FRANCAIS

Une conscience aigüe de soi et de l'Autre,
Permet d'ouvrir la porte de la Liberté.
Et,

de la maintenir ouverte à  l'Empathie...A la solidarité !
Hadria Riviere

...FEMMES D'HONNEUR...


MARIE GOUZE DITE OLYMPE DE GOUGES (1748-1793)
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=195


LOUISE MICHEL DITE ENJOLRAS (1830-1905)

http://biosoc.univ-paris1.fr/actu/livres/gauthier2.htm


ROSA LOUISE McCAULEY PARKS (1913-2005)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_ParksD


DOLORES IBARRURI GOMEZ DITE LA PASIONARIA (1895-1989)

http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/espasionaria.htm

JUSTICE POUR AAFIA SIDDIQUI

 

dr-aafia-siddiqui-bush-terrorism