Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui, Suis-Je

  • : Le blog de Hadria RIVIERE
  • Le blog de Hadria RIVIERE
  • : "Une conscience aigue de Soi et de l'Autre permet d'ouvrir les portes de la liberté..." Hadria RIVIERE
  • Contact

FEMMES REBELLES...

undefinedDAHYA…DAHIYA….DIHYA…KAHENA… (.. ?-700). 
 
http://www.berberescope.com/l'histoire_des_Berberes_yahoo.htm


FATMA TAZOUGHERT DITE LA ROUGE (1544-1641)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatma_Tazoughert


Fatma-N-Soumer.jpg

LALLA FATMA N’SOUMER (1830-1863) -DITE LA JEANNE D'ARC DU DJURDJURA
www.1novembre54.com/frame.php




FADHMA AIT MANSOUR AMROUCHE (1882-1967)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fadhma_A%C3%AFt_Mansour_Amrouche

 

Rechercher

Archives

LES TOUAREG, SONT EN DANGER!

 

LA VIE DES TOUAREG

CULTURE, HISTOIRE "des hommes bleus" :

Les origines Préhistoriques et paléoberbéres des TOUAREG là :

http://www.amazighworld.org/studies/articles/touareg_histoire.php

Et, là :

http://www.ac-nancy-metz.fr/Pres-etab/lapicque/Opinfo98/Pourcher/vie.htm


L'HISTOIRE DE LA REVOLTE TOUAREG :

 

http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/niger-un-chef-touareg-temoigne/

 

 Là :

http://conflitsoublies.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

 

Et, là :

 

http://www.caravaneducoeur.com/lestouareghistoi/index.html

 
MENER, La lutte, en musique ! 

 



22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 14:25

 

Répartition Interéthniques en Iran

 

300px-Distribution_ethnoreligieuse_Iran_2004.png

L’Iran --en persan : ايران, Irān--, en forme longue la République islamique d'Iran --en persan : جمهوری اسلامی ايراﻥ, Jomhuriye Eslāmiye Irān--, est un pays d'Asie de l'Ouest.

 

Sa capitale est Téhéran (ou Tehrān) et sa population était estimée à 77 891 220 habitants en 20115. La langue officielle est le persan et sa monnaie le rial. Le calendrier officiel est le calendrier persan.

 

Le nom Iran, qui signifie « royaume des Aryens6,7 », d'usage natif depuis l'ère Sassanide, a été officiellement adopté en 1935 pour l'usage international8. Auparavant, le pays était connu en Occident sous le nom de Perse.

 

Les noms « Perse » et « Iran » sont utilisés indifféremment dans le contexte culturel, mais « Iran » est le nom utilisé officiellement dans le contexte politique9.

Le pays a une superficie de 1 648 195 km2. L'Iran est la vingt-neuvième puissance économique mondiale par PIB nominal et la dix-septième par PIB à parité de pouvoir d'achat.

 

Son PIB par habitant s’élève à 11 200 $ en 201110. L'Iran est le 4e producteur de pétrole au monde et le 2e exportateur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP)11.

 

Il dispose aussi de la 2e plus grande réserve en gaz naturel12, après la Russie, et en est le 6e producteur13.

 

 

 

pur-sang-iranien.jpg

 

 

LE PUR-SANG IRANIEN

 

 

Les courses de chevaux de Gombad-é-kâvûs sont réputées auprès de tous les cavaliers et amoureux des chevaux et de l’équitation.

 On dit en effet que la race la plus pure et la plus belle se trouve dans cette région. Outre leur aspect traditionnel et culturel, les courses de chevaux de Gombad-é-kâvûs ont aussi une dimension sportive nationale.

Tous les ans, au printemps, des cavaliers venus du Turkménistan et des quatre coins du pays se rassemblent pour participer à ces compétitions.

La piste de Gombad-é-kâvûs compte parmi les mieux aménagées et les plus vastes de la région du Golestân et même de l’Iran dans son ensemble.

Comme de coutume, les courses de chevaux se sont déroulées cette année au grand galop. Outre son côté sportif et compétitif, la particularité de cette course est l’intérêt qu’elle suscite auprès des touristes et amateurs d’équitation.


L’équitation est pratiquée depuis très longtemps en Iran.

 

La majorité des chevaux qui participent à la course de Gombad sont des pur-sang turkmènes qui ont d’ailleurs marqué l’Histoire de ce pays.

 

Le pur-sang iranien est un cheval très particulier que l’on trouve dans toutes les régions iraniennes. Il se distingue par la grande variété de ses espèces.

 

Le prestige du pur-sang iranien et de l’équitation sont de renommée mondiale. Le dressage, la fabrication de selles et du matériel d’équitation font également partie des vieilles traditions iraniennes.

 

Ainsi, les techniques guerrières, le limage des sabots et la fabrication des fers et des protections de combat, l’invention de différentes techniques d’équitation, la création de relais postaux, et la recherche vétérinaire, se sont développées en premier lieu dans la civilisation perse.

 

A l’origine, ces chevaux étaient élevés dans les écuries royales des Mèdes puis transportés au Khorâsân, dans le nord de l’Iran.

 

Ce pur-sang a des particularités qui se manifestent surtout au combat, où il se distingue notamment par sa vitesse, sa résistance, son courage et sa fidélité envers son maître

 

. Ces caractéristiques sont rapportées dans le récit des victoires des Achéménides, des Arsacides, des Afshârides et des Zand.

 

La dispersion actuelle du cheval turkmène en Iran depuis la frontière turkmène jusqu’à l’ouest a donné lieu à l’apparition de croisements tels que la race du cheval russe au nord de l’Iran ou les espèces de la région du sud de Bodjnûr.

 

Cependant, la majorité des espèces se trouve dans la région d’Agh Ghalâ et de Gombad-é-kâvûs.

 

Dans cette région aux conditions géographiques et climatiques diverses, le cheval turkmène présente des particularités de taille et de pureté de race, et ses meilleurs spécimens se retrouvent chez les chevaux turkmènes de Afâl Takeh.

 

Ce cheval aux pattes très fines et allongées a un corps très fin, des sabots menus et fragiles, et une taille mince qui ne sont pas favorables à des parcours en montagne difficiles, au transport, ou à des activités d’endurance.

 

Le cheval turkmène "Tchargalâni" a servi durant des années au transport, au traînage de chariots, aux travaux agricoles et aux parcours difficiles.

 

En effet, ce cheval lourd et solide, bien que très docile, n’a pas les qualités de vitesse, de courage et de rapidité des autres chevaux turkmènes.

 

La seule race de ces chevaux ayant été élevée pour l’équitation et d’autres activités spécialisées est celle des "tchenârâni".

 

D’après les récits, ce serait à l’époque du roi Nâser-e-din Chah que cette race aurait été créée par un croisement de la meilleure race de pur-sang arabes et de juments Afâl Takeh, dans la région de Tchenârân au Khorasan.

 

Ces chevaux étaient très rapides et pourvus d’une grande endurance. Dans la région turkmène du Golestân, des courses de chevaux étaient organisées à l’occasion des mariages, des naissances et autres cérémonies.

 

Il s’agissait de faire courir les chevaux autour d’une piste appelée "Ailâm" dans le dialecte de cette région.

 

Si, dans le passé, l’attachement des gens de cette région à l’équitation était fortement lié à toute une série de traditions culturelles, il demeure vivant aujourd’hui non seulement en tant que coutume mais également en tant que loisir pour les voyageurs qui la visitent.

 

En outre, l’étroite relation existant entre le Turkmène et sa monture peut être ressentie dans la musique turkmène, dans laquelle les rythmes musicaux des cordes rappellent le bruit du galop du cheval aimé.

 

 

pur-sang-iranien-des-qualites.jpg

 

Lien source :

 

http://www.teheran.ir/spip.php?article466

 

 

Un lien où trouver des articles nombreux et variés

pour apprendre à mieux connaître l'Iran....

Cet Iran...Tellement diaboliser...Tellement défigurer...

Tellement honnis...

par les propagandistes sionistes leurs zelés serviteurs Yankees et les laquais européens de ces derniers sans oublier les suiveurs

salafo-wahhabistes...!!!

 

http://www.teheran.ir/spip.php?rubrique140

 



Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 01:54

 

 

VOUS RECONNAISSEZ LES ADORATEURS SALAFO-WAHHABILITO-SIONISTES ?

 

Parmi les participants actifs....A cette danse en, l'honneur du Dieu Sion...

Il y a la parricide "français" et, Emir du Qatar !!!

 

Qui...D'autres???????????????????

 

 

 

 

Lien source de la vidéo :

 


https://www.facebook.com/we.want.bashar.al.asad

سوريا الأسد الرئيس بشار الأسد الرئيس السوري الجيش العربي السوري قنوات سورية مؤيدة الحقيقة السورية جنود الحقيقة شبكة شام المؤيدة قناة الدنيا الفضائية السورية الاخبارية السورية
اتحاد القنوات الوطنية ( السوريون على اليوتيوب )
شبكة أخبار طرطوس, شبكة أخبار شام المؤيدة , شبكة منقول الإخبارية ، ،جنود الاسد، سيريان ليكس ، الصفحة السورية , syriatube , شبكة من أجلك سوريا الأسد

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 01:06

Appel à faire cesser l’agression contre la Syrie et à refuser la participation de la France à celle-ci


 

 

À tous les Français


Nous sommes aujourd’hui l’objet d’une longue et importante campagne médiatique qui nous abreuve de mensonges à propos de la Syrie.

 

Cet acharnement des médias de la pensée unique a pour but de nous faire accepter la participation de la France à une agression criminelle contre un pays souverain, qui fut longtemps un pays ami et que nous avons aussi, autrefois occupé sous mandat de la SdN.

 

Cette agression que subissent déjà l’État-nation et le peuple syrien, viole les lois internationales, les traités signés par notre pays, notre constitution et nos lois.

Ainsi :

Comment qualifierait-on, en France, l’appui que donneraient l’Allemagne, la Suisse ou l’Espagne par exemple, par la mise à la disposition de bases, d’armements, d’argent, de munitions, de matériel de communication, de service de propagande sans nuance, à des groupes armés et fanatisés, ces groupes attaquant notre gendarmerie, notre police, détruisant à l’explosif les trains, les aéroports, les lignes électriques, assassinant fonctionnaires, journalistes, élus, choisis sur critères ethniques ou religieux ?

 

Que diraient les États-Unis si le Canada ou le Mexique se livraient contre eux à des attaques semblables ?

 

Qui est tué en Syrie ?

La moitié des morts estimées entre 17 et 20.000 par les occidentaux appartiennent aux forces gouvernementales, dites de « répression ».

 

Le seul correspondant accepté par nos journalistes et les médias en France, leur source unique concernant la situation en Syrie est une officine partisane --une seule personne en réalité-- pilotée par les services secrets britanniques, l’autoproclamé « Observatoire Syrien des Droits de l’Homme ».

 

Comment qualifiait-on chez nous pendant l’Occupation la radio et les journaux inféodés à l’ennemi du peuple et de la nation ? « Radio Paris est allemand ».

 

Même si, et beaucoup d’entre nous ont conscience que ce n’est pas le cas, Bachar Al Assad était bien le dictateur affirmé par les médias du système, les Syriens qui refusent l’agression de leur pays souverain par des hordes étrangères seraient-ils pour autant des suppôts de cette prétendue dictature ?

 

La France et l’Angleterre sont entrées en guerre pour défendre la Pologne de Pilsudski, qui coopérait juste avant avec Hitler ; les millions de personnes qui ont dénoncé les guerres US contre l’Irak soutenaient le peuple irakien agressé et pas nécessairement Saddam Hussein.

 

Comment ose-t-on parler de « la communauté internationale », comme si elle était unie ou majoritaire, alors que les réunions organisées par l’OTAN et les émirats et rassemblant de pseudo « amis de la Syrie », concernent moins de population que la dernière réunion de Téhéran, le jeudi 9 août 2012, où plus de la moitié de la population mondiale était représentée ?

 

Cette majorité des peuples, n’en déplaise aux pseudos « humanitaires » ou aux « bobos de gauche ou de droite », dénonce l’alliance agressive de l’OTAN, des euro occidentalistes, du Japon avec des émirs et les salafistes et djihadistes du Proche-Orient.

 

Les peuples prennent conscience du risque grandissant de guerre mondiale qui ne pourrait être que nucléaire.

 

Ils n’acceptent plus les guerres d’agression déclenchées sous des prétextes aussi divers que mensongers comme en Irak, Afghanistan --il n’y eut aucun ultimatum ni déclaration de guerre--, Yougoslavie, Côte d’Ivoire, Libye, et qui aujourd’hui avec la Syrie servirait de détonateur à une conflagration généralisée.

 

Si la France officielle installée dans une logique de guerre et qui déjà soutient de différentes manières l’agression extérieure, notamment en fournissant des armements et des spécialistes aux extrémistes salafistes aux origines diverses, franchissait le pas de la guerre ouverte que certains réclament dans ses rangs, alors nous nous trouverions du mauvais coté, celui des fauteurs de guerre que nous imposent les politiques, les journalistes et les « élites » autoproclamées qui monopolisent le pouvoir au détriment de la souveraineté populaire.

 

Nous, organisations et citoyens d’horizons divers, de sensibilités différentes, estimons avoir le devoir d’alerter sur le péril imminent qui menace non seulement l’honneur et les valeurs de la France, les principes de notre République, mais également, au-delà, notre sécurité, notre vie et celle de nos enfants.

 

Au nom de la paix et du respect de ces valeurs, nous demandons que cesse cette agression contre la Syrie, afin de briser l’engrenage d’une nouvelle guerre mondiale, que seuls les peuples peuvent empêcher.

 

Cet appel ouvert à la signature des citoyens qui souhaitent contribuer à cette initiative, est initié par le Bureau national du Comité Valmy ainsi que par des personalités et des militants d’organisations et de sensibilités diverses.

 

La liste des premiers signataires sera publiée ultérieurement.

Contact et signatures : Claude Beaulieu, Comité Valmy

 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 00:48

La France, victime de son allégeance aux USA

 

Les Français pensent souvent que l’économie est leur priorité et que les questions internationales ne les concernent pas directement.

 

Ils déplorent donc le suivisme de leurs dirigeants derrière les États-Unis, mais s’en accommodent.

 

Pourtant, comme le montre Thierry Meyssan, ce sont bien des choix de politique étrangère qui déterminent l’actuelle mauvaise santé de l’économie française.

 


François Hollande avait fait campagne en dénonçant à la fois la gestion catastrophique de son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, et son style vulgaire et matuvu.

 

Il avait annoncé un changement immédiat.

 

100 jours après son investiture, il a certes changé de style, mais pas de politique.

 

La France continue à s’enfoncer obstinément dans la crise.

 

Les principaux sujets débattus par la presse française —et surtout la manière dont elle les aborde— illustrent la soumission de la classe dirigeante à la domination états-unienne et justifient l’immobilisme actuel.

 

• Les Français craignaient qu’une fois les élections passées, plusieurs grandes entreprises annoncent des plans de licenciement.

 

Aussi la diffusion d’une note interne de PSA Peugeot Citroën envisageant la fermeture des usines d’Aulnay-sous-Bois et de Sevelnord, impliquant la suppression de plus de 8 000 emplois sans compter les sous-traitants affectés, a fait l’effet d’une bombe.

 

Le gouvernement s’est alors livré à une gesticulation impuissante, convoquant le patron de PSA et mettant en cause sa compétence, puis agitant le stéréotype du grand patronat exploitant la classe ouvrière.

 

En réalité, PSA Peugeot Citroën est engagé dans un processus d’alliance avec Général Motors.

 

Relayant les pressions du lobby sioniste états-unien United Against Nuclear Iran -UANI-, GM a exigé de son partenaire français qu’il cesse son travail en Iran, ce qu’il a fait sans contrepartie.

 

Or, PSA Peugeot Citroën réalisait un quart de ses activités dans la République islamique.

 

Dans cette affaire, le patronat français s’est couché devant le diktat US, et le gouvernement n’a pas osé le dénoncer.

 

Tous deux ont préféré se donner la réplique sur de faux problèmes économiques plutôt que d’avouer à leur opinion publique qu’ils sacrifient leur économie aux exigences de Washington.

 

• Une autre polémique s’est déclenchée à propos des gaz de schistes.

 

Le sous-sol français en aurait les plus importantes réserves européennes après la Pologne.

 

Nicolas Sarkozy a fait délivrer 64 permis d’exploration.

 

Le candidat François Hollande s’est engagé à faire marche arrière au vu des effets désastreux des techniques de fracturation sur l’environnement.

 

Mais en définitive, son gouvernement a multiplié les déclarations contradictoires pour finalement laisser l’exploration se poursuivre.

 

Là encore, la classe dirigeante anime un faux débat pour ne pas avoir à étaler au grand jour sa servitude volontaire.

 

La presse explique que les faibles coûts des gaz de schistes amélioreraient la compétitivité de l’industrie.

 

Il conviendrait donc de mettre en balance la relance économique et les problèmes écologiques.

 

 

Plus prosaïquement, l’exploitation des gaz de schistes est une directive de la Maison-Blanche, formulée dans le plan Cheney de 2000 et poursuivie par l’administration Obama.

 

Il s’agit d’empêcher par tous les moyens Paris de s’approvisionner en gaz russe, ce qui le conduirait inévitablement à s’éloigner de Washington pour se rapprocher de Moscou.

 

Il est à noter que, soumis au même dilemme, la classe dirigeante allemande a refusé les pressions états-uniennes.

 

Le patronat a choisi d’approvisionner son industrie en gaz russe.

 

L’ex-chancelier social-démocrate Gerhard Schröder est lui-même devenu président du directoire du gazoduc North Stream qui approvisionnera son pays à la fin de l’année.

 

Et le maintien en fonction de la chancelière atlantiste Angela Merkel ne s’explique que par la volonté du patronat de temporiser avec Washington durant cette période charnière.

 

• Autre grand sujet traité par la presse : le débat opposant Nicolas Sarkozy à son successeur à propos de la Syrie.

 

Le président sortant souligne que François Hollande n’est pas capable de faire là-bas ce que lui a réussi en Libye.

 

Avec la finesse qui le caractérise, le lobbyiste Bernard Henry-Lévy accuse Vladimir Poutine de tuer les enfants d’Alep et demande des avions pour bombarder les soudards du tyran el-Assad.

 

M. Hollande est pris au piège de sa lâcheté.

Il avait accepté que le mandat du Conseil de sécurité pour protéger la population libyenne soit utilisé pour renverser Mouammar el-Khadafi.

 

Loin de poursuivre en justice M. Sarkozy pour cette guerre illégale qui fit 160 000 victimes, il s’excuse aujourd’hui de ne pouvoir en faire autant en Syrie.

 

Avec une candeur feinte, son ministre des Affaires étrangères explique que l’on ne peut violer ouvertement le droit international en bombardant Damas, mais qu’on peut toujours le violer avec discrétion, en armant des terroristes par exemple.

 

Cette dérive n’est pas nouvelle.

 

Trois ministres successifs, Bernard Kouchner --indépendant-, Alain Juppé --droite-- puis Laurent Fabius --gauche--, se sont appliqués à détruire la politique étrangère qu’ils avaient reçue en héritage.

 

De défenseur des Nations, la France est devenue exécutante obéissante de la doctrine Blair d’« ingérence humanitaire ».

 

Ils n’ont pas même l’excuse cynique de l’exploitation coloniale :

 

ce sont les Anglo-Saxons qui ont tiré le plus gros profit des combats livrés par la France contre le peuple libyen et, à coup sûr, ce sont encore les Anglo-Saxons qui se tailleront la part du lion du gaz libanais, si la France continue d’alimenter la guerre secrète contre le peuple syrien et de se faire haïr au Proche-Orient.

 

Soigneusement divertis par leurs médias, les Français ne semblent toujours pas faire le lien entre la trahison de leurs élites et leurs problèmes économiques.


Intellectuel français, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace.

 

Professeur de Relations internationales au Centre d’études stratégiques de Damas.

 

Dernier ouvrage en français : L’Effroyable imposture : Tome 2, Manipulations et désinformations (éd. JP Bertand, 2007).

 Sous nos yeux »
 
Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 00:19

OTAN : continuité à la française,

Par Jean-Dominique Merchet


L’arrivée des socialistes au pouvoir va-t-elle modifier l’attitude de la France vis-à-vis de l’OTAN?

Il n’y a pas lieu de le croire et, au-delà de quelques précautions de langage, les choses devraient rester en l’état.

 

La décision du président Nicolas Sarkozy, datant de mars 2009, de réintégrer le commandement militaire intégré de l’Alliance atlantique ne sera pas remis en cause par la gauche.

 

A la mi-juillet, l’ancien ministre des affaires étrangères Hubert Védrine, homme de gauche mais chantre d’une vision gaullienne des relations internationales, s’est vu confié par François Hollande «la charge d’évaluer le retour de la France» dans l’OTAN.

 

Il devrait rendre son rapport, en octobre, et ses conclusions viendront alors nourrir les travaux du prochain Livre blanc de la défense, attendu, début 2013.

 

C’est là de la bonne politique : confier à un expert unanimement reconnu et peu porté sur l’atlantisme le soin de dire qu’au fond, rien ne sert de rouvrir ce dossier et qu’il vaut mieux se concentrer sur «le développement de la relation transatlantique dans la décennie à venir», comme le dit également l’intitulé de sa mission.

 

S’il fallait chercher une preuve de cette continuité, elle est arrivée quelques jours après la nomination d’Hubert Védrine : le 6 août, le général Jean-Paul Paloméros, chef d’état-major de l’armée de l’air, a été désigné par le gouvernement français pour succéder au général Stéphane Abrial au poste aussi prestigieux que dépourvu de pouvoirs décisionnels d’ACT, l’un des deux grands commandements alliés.

 

A Norfolk --Etats-Unis--, ACT est en charge de la «transformation» de l’OTAN ; Nicolas Sarkozy avait obtenu, en 2009, que ce poste soit désormais réservé à un officier français.

 

Le général Paloméros avait été choisi par l’équipe sortante et les socialistes se sont simplement accordé quelques mois pour ne pas (trop) donner l’impression d’avaliser des décisions déjà prises…

 

En France, les socialistes entretiennent un rapport compliqué avec l’OTAN.

Ils en furent, jadis, de chauds partisans lors de la création de l’Alliance, en 1949, et allèrent même jusqu’à déposer une motion de censure contre le gouvernement lorsque le général De Gaulle décida, en 1966, de quitter le commandement intégré et de fermer les bases américaines en France !

 

Dans les années 70, leur rapprochement avec le Parti communiste les amena à réviser leurs positions dans un sens plus critique, et, à peine élu en 1981, François Mitterrand chaussa les bottes de son illustre prédécesseur.

 

Durant ses deux mandats --qui correspondent à la fin de la guerre froide--, le socialiste tint la France soigneusement à l’écart de l’OTAN, lui opposant le projet d’une très hypothétique défense européenne.

 

C’est paradoxalement l’élection d’un gaulliste, Jacques Chirac, en 1995, qui devait commencer à faire bouger les lignes.

 

Les Balkans --Bosnie, puis Kosovo--, où l’engagement de l’OTAN devait contribuer à stabiliser la situation après l’échec lamentable des Nations Unies, furent le théâtre de cette nouvelle orientation stratégique.

 

Et l’élection, en 2007, d’un autre dirigeant issu de la famille gaulliste, Nicolas Sarkozy, allait permettre de franchir le pas des fiançailles vers le mariage en bonne et due forme, sous les applaudissements de militaires français enthousiastes.

 

Aujourd’hui, les dirigeants socialistes sont majoritairement de sensibilité pro-américaine et «pro-occidentale», une position facilitée par la présence de Barack Obama à la Maison Blanche.

 

Mais ils doivent ménager, en leur sein et surtout au sein de la gauche --Front de gauche, Parti communiste, Verts--, des sensibilités très hostiles à l’OTAN.

 

D’où leurs prudences de langage et la mise en avant du projet de défense européenne, d’autant plus consensuel qu’il n’a guère de réalités.

 

Avec l’enthousiasme des nouveaux élus, ils assurent vouloir relancer cette idée que Nicolas Sarkozy aurait, selon eux, abandonné au profit de son tropisme atlantiste.

 

Mais, comme ce fut le cas pour le président sortant, ils découvriront assez vite le peu d’enthousiasme, de moyens et de volontés des pays européens voisins sur lesquels ils font mine de compter.

 

L’Otan restera donc le cadre privilégié de la politique militaire de la France.

Et cela, même en Afghanistan, où en dépit de l’accélération du retrait des «troupes combattantes», la France continuera d’être contributrice de l’ISAF --International Security Assistance Force – une structure otanienne-- tant que celle-ci existera…

 

Paris vient même d’accepter de prendre à sa charge une nouvelle mission, à la demande des Américains: la gestion de l’aéroport de Kaboul.

 

Au-delà de cette continuité, qui ne veut pas dire son nom, des questions importantes se posent, en particulier celle-ci:

à quoi sert l’OTAN?

François Hollande devra, comme tous les dirigeants occidentaux, fournir quelques éléments de réponse.

 

Pour quelques grands pays, dont la France et le Royaume-Uni, c’est une sorte de boite à outils, une Agence proposant ses savoir-faire et ses moyens, bien utiles lorsque l’on veut s’engager dans des opérations militaires comme dans le cas de la Libye, en 2011.

 

Les Etats-Unis, qui tournent de plus en plus leurs regards vers l’Asie, ne sont pas loin de penser de même.

 

Pour d’autres pays, en revanche, l’OTAN est essentiellement une assurance-vie tournée contre un risque unique : la Russie, perçue comme toujours menaçante.

 

C’est le cas de la plupart des anciens membres du Pacte de Varsovie, au premier chef, la Pologne et les pays baltes. Plus on va vers l’Est, et plus l’OTAN reste ce qu’elle était au temps de la guerre froide.

 

La volonté, jadis exprimée par l’Ukraine et la Géorgie, de rejoindre l’Alliance atlantique en témoigne.

 

D’où, régulièrement, beaucoup d’incompréhensions sur l’axe Moscou-Varsovie-Berlin-Paris/Londres-Washington, parce que, ici ou là, le même mot --OTAN-- ne recouvre pas toujours les mêmes choses…

 

Militairement, cette «assurance-vie» se traduit de plusieurs manières.

A bas bruit, c’est par exemple, la police du ciel que certains pays – dont, régulièrement, la France – assurent pour le compte des pays baltes ou de l’Islande.

 

Dans le haut du spectre, c’est la réaffirmation que l’OTAN reste une alliance nucléaire, avec le maintien d’armes atomiques américaines, en Europe.

 

L’affaire du bouclier antimissile --sur laquelle nous reviendrons dans une prochaine chronique- vient compliquer les choses, mais là encore, à Paris, la continuité va prévaloir.

 

On l’a vu lors du sommet de Chicago, en mai 2012, au tout début du mandat de François Hollande : beaucoup de réserves sur le fond mais refus de la politique de la chaise vide.

 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 16:20

 

 

 

Ces "Révolutions" recupérées par les salofo-wahhalibisto-sionistes....

Aujourd'hui le "vivre ensemble Tunisien" est en danger !!!

Le "vivre ensemble Libyen" n'est plus qu'un vague souvenir...!!

Demain "le vivre ensemble en Egypte" sera-t-il également une utopie...?

Et, que va-t-il se passer "pour le vivre ensemble" en Algerie????

 

Quant aux Syriens ils sont actuellement entrain de paver, de leur sang, les trottoirs de leurs villes pour préserver justement " ce vivre ensemble Syrien...

Si particulier..emprunt de tolérance, de respect et de liberté du culte..

Où il existe une place honorable et digne pour la femme...!

Où la femme a les mêmes droits et devoirs que les l'homme....!

Nous sommes tous concernés par cette guerre "de religion" que nous déclarent l'Arabie Saoudite  et son compére d'orgie religieuse meutriére le Qatar...!!!!

 

 

 

 

 

Si on ne fait rien, le wahhabisme, à doses homéopathiques, nous empoisonnera !

 

 

Six millions de tunisiennes, deux millions et demi de femmes en droit de voter  et avec des fortes chances, il y aura deux millions de femmes susceptibles de voter pour l’opposition républicaine et moderniste.
Ces femmes sont inquiètes et déprimées et craignent le pire !

Maintenant, sommes-nous capables de mobiliser et convaincre ces deux millions de femmes d’aller voter.

 

Sommes-nous prêts à nous mettre au travail, hors Facebook, pour expliquer à nos sœurs, nos mères et nos amies que l’avenir de la Tunisie est réellement menacé par le wahhabisme et ses salafistes  rétrogrades et obscurantistes qui veulent soustraire à la femme sa dignité pour en faire une propriété du père, du frère, du mari voire de l’oncle et du voisin.  

Ces obscurantistes cherchent à retirer la femme du travail puisqu’elle n’est que complément de l’homme.

 

Ces fascistes légaliseront la polygamie et la femme deviendra un numéro : la première, la deuxième, la troisième, la quatrième.

 

La femme ne sera plus autorisée à utiliser le transport en commun  puisque la mixité est haram.

Dans le même registre, la femme seule sans être accompagnée par un mâle ne pourra plus utiliser les services d’un taxi, etc.

 

Savez-vous que les saoudiens semblent avoir trouvé  la solution miracle pour donner du travail à la femme musulmane: construire une ville industrielle réservée aux femmes !
C’est une innovation qui sera généralisée sur tous les territoires musulmans satellites du wahhabisme.
Si on ne fait rien, cette mode nous touchera nous aussi.

Rappelez-vous des déclarations de Salwa al-Mutairi, une femme politique koweïtienne qui se dit favorable à l’esclavage sexuel pour empêcher les musulmans « décents, dévoués et virils » de succomber à la tentation de l’adultère !
Voilà comment nos frères et sœurs golfiques envisagent la vie des musulmans et musulmanes !
L’habit halal de la femme sera certainement codifié : il doit être ample, opaque, non parfumé, ne doit pas être attirant, etc.
Tout autre habit non conforme aux exigences du Halal sera interdit et la contrevenante sera sanctionnée  par la  police  des bonnes mœurs.
Dans l’essai de Djamila Bouhabib « Les soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident »  sorti en septembre 2011, l’auteure nous explique comment résister à ces obscurantistes :
« S’il y a quelque chose que je retiens de mon expérience algérienne, c’est précisément de ne jamais céder à leurs demandes qui, de toute façon, sont bien plus politiques que religieuses.
Les revendications politico-religieuses, d’où qu’elles viennent et quelles qu’elles soient, visent principalement à défendre une vision du monde totalement archaïque :
raciste, sexiste, xénophobe et homophobe, en porte-à-faux avec les valeurs modernistes, et, par conséquent, elles n’ont aucunement leur place dans l’espace public.»
Oui, nous sommes condamnés à dénoncer les abus salafistes et à résister contre cette machine fasciste qui cherche à nous renvoyer aux siècles obscurs de l’exploitation de la femme avec son lot de violence physique et morale.
Sur le moyen et le long terme, la femme doit changer ses rapports avec ses enfants filles et garçons et instaurer une réelle égalité de traitement entre eux, c’est la clé du problème car, on ne nait pas macho-salafiste on le devient.  
Ce travail de fond doit commencer dès maintenant et constituer un axe fondamental pour arriver à défaire le projet rétrograde du wahhabisme international.
Il est certain que ces islamistes ne pourront jamais supprimer le CSP ni changer les textes pour introduire des pratiques rétrogrades mais ils sont capables de nous imposer, par petites doses homéopathiques, des règles irréversibles conformes à leur doctrine obscurantiste qui transformeront notre vie à moyen et à long terme.
L’école, les sujets d’examen seront utilisés à ces fins.
Les médias, à travers les émissions diverses, prendront le relai de l’école pour poursuivre le matraquage !
Les affichages qui envahiront l’espace public avec des slogans partisans.
Le tourisme halal sera introduit pour fermer la Tunisie aux tourismes européens par le biais de visa, l’imposition d’une taxe de séjour, harcèlement des touristes par la police des mœurs et tant d’autres méthodes répressives pour dissuader ces européens à visiter notre pays.
En définitive, ils feront tout pour nous couper de l’Europe et de la modernité.

La vigilance est de mise !
Le 23 octobre prochain, date-limite de la légitimité électorale et fin de la seconde transition, le peuple tunisien doit sortir comme un seul homme ou plutôt comme une seule femme pour réclamer une nouvelle transition gérée, cette fois-ci, par la société civile et des personnalités indépendantes pour restaurer l’autorité de l’Etat, achever et finaliser la Constitution et la soumettre à référendum populaire et enfin préparer les prochaines élections qui doivent être justes, transparentes et équitables.
Mustapha STAMBOULI

Lien source :

http://mustapha-stambouli.blogspot.fr/2012/08/si-on-ne-fait-rien-le-wahhabisme-doses.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+MustaphaStambouli+%28Mustapha+STAMBOULI%29
Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 20:00

 

 

Alain Rodier, ancien officier supérieur des services de renseignement français.

Directeur de recherche au Centre Français De Recherche sur le Renseignement --CF2R--, en charge du terrorisme et de la criminalité organisée, vient, dans une note intitulée «Syrie/France :

 

Soyons un peu raisonnables», de poser les bonnes questions :

«Les intérêts de la France, dont les caisses sont plus que vides, passent-ils par une prise de position «tartarinesque», sur la Syrie ?».

 

Cet homme averti ne doit pas parler à la légère, en convoquant l’ironie, et doit dire un peu moins que ce qu’il pense, au vu de ses fonctions sensibles, mais ce qu’il dit est suffisant pour conforter une opinion assez répandu, depuis l’aventure de Sarkozy en Libye, qui veut que la France sont ailleurs que dans un alignement obséquieux sur une ligne stratégique qui est loin de servir ses intérêts actuels et futurs.

 

En disant cela, il pense à la Russie et à la Chine:

«…deux grandes puissances à l’ego très susceptible qui peuvent rivaliser avec les Etats-Unis sur beaucoup de plans et qui laissent loin derrière la «Vieille Europe» acariâtre et donneuse de leçons».

Ce qui est un avertissement d’une clarté aveuglante sur les risques que M. Rodier perçoit, venant de «deux capitales, Moscou et Pékin,--qui-- se sentent humiliées et ne sont pas prêtes à oublier le camouflet qu’elles ont subi».

 

Des risques qui ne sont pas des moindres, quand on compare une France «aux caisses plus que vides» et des puissances qui «laissent loin derrière la Vieille Europe».

Surtout que la Chine et la Russie, que la France devrait prendre en considération, avant qu’il ne soit trop tard pour elle, ont les moyens de faire très mal.

 

Rodier s’adresse aux autorités de son pays pour lancer un cri d’alarme:

 

«Il est fort probable qu’elles vont nous le faire payer et leur soutien au régime de Damas n’est qu’un début», dit-il.

 

En même temps que Rodier, une autre voix française s’est élevée.

 

C’est celle d’un ancien préfet  «gaulliste-souverainiste»,  Roland Hureaux, qui «doute, quant à l’intérêt de l’engagement de la France, aux côtés des rebelles syriens», quant elle ignore des dictatures réelles et pires que tout: «à commencer par l’Arabie saoudite et le Qatar».

 

Lui aussi redoute un  "conflit majeur avec la Russie" et rappelle que «le Kremlin adresse depuis quelques semaines des signaux clairs qui montrent qu’avec l’appui de la Chine – et aussi de autres BRIC -, il ne lâchera pas le régime Assad : envois d’armes et de conseillers militaires, gesticulations maritimes, dernières déclarations de Poutine lui-même».

 

D’où, selon lui, «les Français se sont mis eux-mêmes devant le risque de n’avoir bientôt plus à choisir qu’entre une reculade humiliante et un conflit frontal avec la Russie, dont les conséquences seraient incalculables».

 

Puis, avec Hureaux, on a droit à quelque chose de plus, après son pays, second violon, il s’attaque au chef d’orchestre:

 

les Etats-Unis, dont il qualifie l’attitude d’hystérique. Pour lui:

«L’acharnement mis par Washington à vouloir à tout prix renverser le régime Assad ne semble plus relever d’une rationalité ordinaire mais de l’hybris d’une grande puissance irascible qui ne supporte pas qu’on lui résiste».

 

Ainsi, deux Français audibles, détonnent sur la Syrie, chacun selon son statut, mais tous deux se rejoignent sur un fait: la France des Sarkozy/Hollande, Juppé/Fabius, file du mauvais coton.

 

Ahmed Halfaoui

 

Lien source :

http://french.irib.ir/info/international/item/207172-les-int%C3%A9r%C3%AAts-de-la-france-passent-ils-par-une-prise-de-position-%C2%ABtartarinesque-%C2%BB-sur-la-syrie

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 04:54

FABIUS- Ministre des Affaires Etrangéres dans le gouvernement de la Peste Rose, réclame la mise à mort du Président d'un Etat Souverain, il en appelle à l'assassinat du Président de la République Arabe Syrienne Bachard-Al-Assad....

De quel droit et au nom de quoi ????

Mystére.....

 

SURREALISTE.... Vous dis-je !!!!!!

 

 

 

 

Commentaire :

 

SURREALITE !

Nous savons tous que, cette soi-disant révolte n'est qu'une guerre par groupe salafistes interposés, organisée et mise en œuvre par les Yankees, leurs laquais  Rosbifs, la peste Rose française et le turc Erdogan...

La sangsue, Fabius qui, a dans la gorge le sang de milliers de français morts a cause de ses décisions, désastreuses, concernant le sang contaminé,

Cet hypocrite, Fabius, sait que ce sont les soubrettes arabes du golfe, soumises aux Yankees qui financent, arment, ces hordes de barbares salafo-whalabistes, qu'il a participé à déverser sur la Syrie...!!!

Ce sioniste, Fabius défenseur acharné du Sionistan communément nommé Israël,  sait trés bien que son pays le Sionistan,  la Turquie, la Jordanie, le Liban sont les bases arriéres des salafo-whalabistes, ces terroristes qui, massacrent, tuent le peuple de Syrie,

Cet hypocrite, Fabius sait trés bien que Bachard-Al-Assad, Président de la République Arabe Syrienne en répondant par les armes aux envahisseurs salafistes ne fait que défendre son peuple, ne fait que  remplir les missions inhérentes à sa fonction de Président, dont l'une d'elles est justement la défense du peuple et, la préservation de la souveraineté de la Syrie, dont il est garant devant justement son peuple,

Ce criminel de guerre, fabius en appelant au meurtre du Président d'un État souverain ouvre la boîte de pandore; en effet après avoir fait assassiner le guide Khadafi

-- crime abjecte et qualifié comme tel par la Russie, la Chine, par les pays de L'Alba...-- et, simplement parce qu'il n'a pas réussi avec ses copains américano-sionistes à déstabiliser, à soumettre, à morceler la Syrie, il en appelle carrément à l'assassinat de Bachard-Al-Assad, ouvrant par là-même la voie à la normalisation des meurtres de Chefs d’État, dés lors qu'ils refuserait de soumettre leurs peuples à l'idéologie ultralibérale de pillage imposée par les Yankees, leurs laquais européens

et, arabes du golfe!!!!

Aujourd'hui, Fabius la sangsue sioniste, en appelle à l'assassinat de Bachard-Al-Assad --supposons dans le pire des scénariis : qu' il obtienne gain de cause---...

Ce dont je doute profondément...

 

Demain ce sera le tour de qui....du Président iranien  Ahmadinejad, du Président Chnois Hu Jinta, du Président Russe Poutine,  du Président Vénézuélien Chavez,  du Président Équatorien Correra, du Président Bolivien Morales....  ???

Qui peut penser un seul instant que la Russie, la Chine, l'Iran et bien d'autres chefs d’État vont ainsi laisser faire...Sachant qu'à travers la Syrie ce sont eux et eux seuls qui, sont visés par l’œil criminel Yankee et des valets de ces derniers....????

Pour qualifier les comportements de Fabius la Sangsue,  j'hésite entre le ridicule, la suffisance, la sur-estimation de soi, la bêtise ou la psychiatrie ... ?

Comment un politique qui s'affirme français peut-il ainsi énoncer

des appels aux meurtres....En toute impunité ?

Comment un politique ayant la gestion d'un Etat comme la France...

peut-il ainsi vomir sur le droit international ?

Comment un politique français peut-il penser un seul instant que son discours restera sans conséquence pour le pays et le peuple dont il a la gouvernance...

A moins que les seuls intérets dont il est comptable ou dont il se pense garant ne concerne que les intérets de l'Etat du sionistan...en compléte contradiction avec les intérets de l'Etat  français....?

Auquel cas son comportement, ses appels aux meurtre sont tout a fait logique... ?

Surréaliste vous dis-je, parce que la Syrie sortira  VICTORIEUSE et RENFORCEE de cette guerre par procuration, parce que les Russes, les Chnois et les Iraniens ne lâcheront pas leur allié...C'est une question de survie, pour eux...!

Que fera Fabius alors la  Sangsue quant elle aura devant elle, une Syrie plus forte, avec a sa tête toujours le Président Bachar-Al-Assad....?

Fabius, pense-t-il que Bachard-Al-Assad et, les autres Présidents indirectement visés vont devenir amnésiques...et ainsi lui pardonner sa compulsivité guerriére, ses crises d’hystérie...? 



Comment va-t-il gérer  la politique étrangère de la France après avoir

ainsi perdu toute crédibilité...?

Comment va-t-il gérer la politique étrangére de la France après ses  appels aux meurtres ?....

Après s'être ainsi plongé tout entier dans une guerre inutile contre un pays et un peuple qui n'ont jamais attaqué la France ?


Pauvre de moi de vivre ainsi dans un pays où les gouvernants, qui se succèdent et cela quelque soit leur couleur politique sont en fait, 

des zélés serviteurs des américano-sionistes !
Pauvre de nous peuple de France, de laisser ainsi notre pays aux mains de criminels qui, pour l'instant assassinent avec des armes; des milliers d'individus, à l’extérieur du pays France; mais qui, s'il ne rencontrent aucun opposition, aucune résistance à leur projet nécrophile de domination du monde, exigeront de l'armée française qu'elle tire sur le peuple de France après avoir organisé l' assassinat social du peuple  français grâce aux plans sociaux, au chômage, à la dette et, au "tout privatiser"  pour seule politique intérieur; l'objetifs des valets de l'idéologie ultralibérale est de tondre et d'appauvrir les peuples...pour mieux les soumettre...!!!!



SURREALISTE!!!!

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 15:01

 

 

Syrian Nouvelles en Francais - 16/8/2012

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 10:08
 
roms_stats1.jpg
 Cet été des Roms ont été expulsé-es d'une bonne dizaine de lieux (camps, squats, bâtiments...). 

A cela on doit ajouter qu'un charter est parti de Lyon plein de rentrant-es "volontaires".

Ceux et celles expulsé-es mardi matin logeaient dans un bâtiment permettant des conditions de vie décentes et étaient soutenu-es par le voisinage." Les conséquences de ces expulsions sont : la perte de toutes les affaires des personnes expulsées (sauf ce qu'elles peuvent emporter en un voyage), la mise à la rue de familles entières qui se réinstalleront plus loin après avoir erré un peu, la déscolarisation des enfants et surtout la difficulté à continuer la solidarité...


Elles ne résolvent rien et caressent seulement les racistes dans le sens du poil.

Les personnes raccompagnées dans les pays d'origine, où elles sont assez maltraitées pour préférer la police d'ici, reviendront. Ceux et celles qui se souviennent des protestations de Valls et Hollande au moment où Sarko et son gouvernement chassaient les Roms ont la nième et peu nécessaire confirmation de l'hypocrisie absolue et de la droitisation du gouvernement actuel. arton1732-roms.jpg Ce ne sont pas les urnes qui nous permettront de sortir des situations de violence et de pauvreté mais bien nos luttes et nos solidarités.

Ce ne sont pas les politiciens qui stigmatisent les personnes étrangères pour éviter l'unité contre leur propre politique qui feront quoi que ce soit pour l'égalité mais bien nos actions et nos combats. Solidarité avec les Roms, partout, hier comme demain.
roms.jpg

Alternative libertaire le 16 août 2012 --------------------------------------------------------------------- Pour obtenir de l'aide, ecrivez a: al-infos-help@alternativelibertaire.org
 
Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article

PEUPLES OPPRIMES...DEBOUT

LA LIGUE ARABES DES ETATS D'AMERIQUE ...:
LES OCCIDENTAUX DETRUISENT, MASSACRENT, LES PEUPLES MUSULMANS...OCCUPENT...COLONISENT LES PAYS
ET LA LIGUE EST AVEUGLE, SOURDE ET MUETTE...
122-arabe_hypocrisie.jpg

LES PEUPLES SOUVERAINS...S'AVANCENT....VERS... - (Chant du Départ )
La souveraineté a été définie par Jean Bodin (1530-1596) dans son traité "Les Six livres de La République" comme un attribut essentiel de l'État :
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République."
Aucun pouvoir n'est supérieur à la puissance souveraine qui ne peut être anéantie, mais elle n'est pas sans limite (s'exerce sur le domaine public et non privé).
Pour Jean-Jacques Rousseau, le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté.

En droit, c'est la Constitution qui définit comment s'exerce la souveraineté, quelles sont les institutions qui détiennent le pouvoir et comment elles sont contrôlées.
 
PAYS DETRUITS,
PAYS OCCUPES,
PAYS COLONISES,
PAYS PILLES,
PEUPLES ASSERVIS,
PEUPLES APPAUVRIS, DEPUIS DES DECENNIES PAR UNE OLIGARCHIE AMERICANO-SIONISTE AVIDE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DES PEUPLES OCCIDENTAUX...
      

PALESTINE/PALESTINIENS

 

800px-Flag of Palestine.svg

 

AFGHANISTAN/AFGHANS

LE PROBLEME AFGHAN

 

600px-Flag of Afghanistan.svg

 

 

PAKISTAN/PAKISTANAIS

   

800px-Flag of Pakistan.svg

 

YEMEN/YEMENITES :...Le pouvoir Pro-Us...Tire sur le peuple, comme l'on tire à la foire sur les lapins en plâtre...Sans que cela ne souleve aucune constestation...!!!! 

 

800px-Flag of Yemen.svg

   

ALGERIE/ALGERIENS

 

800px-Flag of Algeria.svg

 

Les politiciens français nient les faits

Crimes d'Etat

Les politiciens français réecrivent l'histoire, en s'offrant le "beau rôle"

  

800px-Flag of Bahrain.svg

Le peuple dit : "Ni Shi’ite Ni Sunnite mais Bahreini».

« Nous ne voulons pas renverser le régime comme certains l’imaginent, et nous ne voulons pas obtenir le contrôle du gouvernement. Nous ne voulons pas des sièges et places ici ou là. Nous voulons être un peuple qui vit dans la dignité et dont les droits sont respectés ».  

Les AL KHALIFA repondent par la repression, les massacres, l'occupation saoudienne, encore plus de tyrannie!!!!

 2882948-4078356

   BAHREIN/BAHREINIS : ...- Monarchie Al Khalifa Et Régime Sioniste Deux Entités Coloniales Racistes Pratiquant Le Nettoyage Ethnique Un Génocide Lent Contre Les Populations Autochtones 

 

Pour ens avoir plus sur la repression là : 

link

BCC800px-Flag of Tunisia.svgC

TUNISIE/TUNISIENS


LE PEUPLE TUNISIEN EXIGE : UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE

Assemblée constituante ?

Une assemblée constituante est une institution collégiale avec pour tâche la rédaction, ou l'adoption, d'une constitution, c'est-à-dire le texte fondamental d'organisation des pouvoirs publics d'un pays. - source Wikipedia

    NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS  

nouveau-drapeau-francais

 

Le peuple français endure quant à lui l'oppression invisible mais tout aussi destructrice que l'idéologie sioniste et l'oligarchie financiére qu'il a lui même installé

 au pouvoir (c'est l'histoire du pendu qui fabrique la corde qui a servi à le pendre)...Si nous voulons casser ces chaines...

 

 

 

 Site source pour les photos:

link

L'ideologie sioniste expliquée par les Chretiens - un rappel historique :

link 

 

Et, si nous nous décidions d'agir...? Comment...? En citoyens/consommateurs/Responsables :

Nous pouvons poursuivre et Renforcer:

boycott israel

________________________________________________________________________________

 

 

 

Et parce que les Yankees sont accros au pétrole...Jamais les peuples de cette planéte surtout ceux assis sur cette mane noire...Ne pourrons vivre en paix, nous avons pour obligation d'arrêter d'idolâtrer ces GENOCIDAIRES YANKEES et, de les aider à tomber plus vite dans la fosse à purin !!!!

 

Mc do sheitan


Catégories

LA NOUVELLE MARIANNE


Elle est française...
Indéniablement elle est  française...
Inévitabelement, elle est française,

Assurément, elle est française,
Formellement, elle est française,
Elle est, française... EVIDEMMENT !

Quand le buste de Hafsia HERZI dans toutes les mairies
de FRANCE?


SAINT VINCENT DE PAUL…SYMBOLE DU DON…


LE DON DE SOI


        SAINT VINCENT DE PAUL
1581-1660

         PRETRE HUMANISTE FRANCAIS

Une conscience aigüe de soi et de l'Autre,
Permet d'ouvrir la porte de la Liberté.
Et,

de la maintenir ouverte à  l'Empathie...A la solidarité !
Hadria Riviere

...FEMMES D'HONNEUR...


MARIE GOUZE DITE OLYMPE DE GOUGES (1748-1793)
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=195


LOUISE MICHEL DITE ENJOLRAS (1830-1905)

http://biosoc.univ-paris1.fr/actu/livres/gauthier2.htm


ROSA LOUISE McCAULEY PARKS (1913-2005)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_ParksD


DOLORES IBARRURI GOMEZ DITE LA PASIONARIA (1895-1989)

http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/espasionaria.htm

JUSTICE POUR AAFIA SIDDIQUI

 

dr-aafia-siddiqui-bush-terrorism