Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui, Suis-Je

  • : Le blog de Hadria RIVIERE
  • Le blog de Hadria RIVIERE
  • : "Une conscience aigue de Soi et de l'Autre permet d'ouvrir les portes de la liberté..." Hadria RIVIERE
  • Contact

FEMMES REBELLES...

undefinedDAHYA…DAHIYA….DIHYA…KAHENA… (.. ?-700). 
 
http://www.berberescope.com/l'histoire_des_Berberes_yahoo.htm


FATMA TAZOUGHERT DITE LA ROUGE (1544-1641)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatma_Tazoughert


Fatma-N-Soumer.jpg

LALLA FATMA N’SOUMER (1830-1863) -DITE LA JEANNE D'ARC DU DJURDJURA
www.1novembre54.com/frame.php




FADHMA AIT MANSOUR AMROUCHE (1882-1967)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fadhma_A%C3%AFt_Mansour_Amrouche

 

Rechercher

Archives

LES TOUAREG, SONT EN DANGER!

 

LA VIE DES TOUAREG

CULTURE, HISTOIRE "des hommes bleus" :

Les origines Préhistoriques et paléoberbéres des TOUAREG là :

http://www.amazighworld.org/studies/articles/touareg_histoire.php

Et, là :

http://www.ac-nancy-metz.fr/Pres-etab/lapicque/Opinfo98/Pourcher/vie.htm


L'HISTOIRE DE LA REVOLTE TOUAREG :

 

http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/niger-un-chef-touareg-temoigne/

 

 Là :

http://conflitsoublies.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

 

Et, là :

 

http://www.caravaneducoeur.com/lestouareghistoi/index.html

 
MENER, La lutte, en musique ! 

 



17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 03:02
Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Sociologie
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 02:26

 

 

 

Finkelstein, le fils de survivants de l’holocauste, est professeur à DePaul depuis 2001.

 

Il est surtout connu pour son livre -2000- intitulé The Holocaust Industry, -L’industrie de l’holocauste- dont le sujet principal est l’exploitation de l’holocauste à des fins qui n’ont rien à voir avec la vérité historique ou les victimes du génocide nazi, y compris le soutien pour Israël et les appels au paiement de réparations.

 

Finkelstein a également rédigé des études critiques sur le livre de Daniel Goldhagen Hitler’s Willing Executioners, -Les bourreaux volontaires de Hitler-, qui affirmait que la cause de l’holocauste pourrait avoir sa source dans l’antisémitisme inhérent au peuple allemand dans son ensemble.

 

Dans son tout dernier livre Beyond Chutzpah : On the Misuse of Anti-Semitism and the Abuse of History -Au delà du Chutzpah : sur l’usage contestable de l’antisémitisme et l’abus de l’histoire-, Finkelstein continue à traiter ces mêmes sujets ainsi qu’à documenter en détail les violations des droits de l’homme par l’Etat d’Israël.

Parmi les personnes ciblées dans le livre, publié par les Presses de l’université de Californie, figurent Dershowitz et d’autres personnes qui ont recouru à l’accusation d’antisémitisme pour étouffer toute critique de la politique israélienne.

 

La campagne de répression contre les opinions de Finkelstein n’a pas débuté par les efforts entrepris pour rejeter sa candidature.

 

La première publication de son livre, The Holocaust Industry fut accompagnée d’une attaque brutale des médias américains.

Une revue du professeur Omer Bartov, publiée dans le New York Times, le diffama comme étant « une nouvelle variante d’une falsification antisémite, "Les protocoles des sages de Sion". »

 

D’autres revues n’étaient pas moins tendancieuses en cherchant à créer un faux amalgame entre Finkelstein et les négationnistes antisémites de l’holocauste.

 

Alors que Finkelstein cherchait à faire publier Beyond Chutzpah, Dershowitz lança une campagne pour en empêcher la publication, en menaçant de poursuites judiciaires coûteuses pour diffamation quiconque déciderait de le publier.

 

Il écrivit même à Arnold Schwarzenegger dans une vaine tentative de faire intervenir le gouverneur de Californie pour empêcher que l’UC ne publie le livre.

 

 

URL de cet article 5262
http://www.legrandsoir.info/Critique-du-sionisme-Norman.html

 

 

 

 

 

 

 

Extrait de la préface à Tuer l’espoir, de Norman Finkelstein, par Jean Bricmont.

 


norman-finkelstein-tuer-lespoir.jpg

 

Lorsqu’il travaillait à sa thèse à l’université de Princeton, Finkelstein découvrit le caractère frauduleux d’un livre (From Time Immemorial, de Joan Peters) qui prétendait montrer que la Palestine était relativement peu peuplée lorsque les sionistes y sont arrivés et qui avait été applaudi par une bonne partie de l’intelligentsia [1].

 

Il fit part de cette trouvaille à une vingtaine d’universitaires qui avaient exprimé de la sympathie pour la cause palestinienne.


Un seul lui répondit :

c’était Noam Chomsky. Il l’encouragea à approfondir ses recherches mais l’avertit aussi de ce qui allait se passer et que le reste de la vie de Finkelstein allait confirmer.

 

En cherchant à publier sa découverte, Finkelstein rencontra un rabbin se décrivant lui-même comme « sioniste libéral », qui se disait impressionné par son érudition, et qui demanda à Finkelstein s’il faisait partie de l’équipe de Chomsky.

 

Lorsque Finkelstein exprima son admiration pour Chomsky, les contacts furent immédiatement rompus.

 

Néanmoins, sans les encouragements de Chomsky, Finkelstein n’aurait sans doute pas persévéré.

Mais trouver quelqu’un qui accepte de diriger la thèse d’un tel étudiant n’est pas facile.

 

En effet, Finkelstein ne se contentait pas de dénoncer les erreurs de Joan Peters mais attaquait aussi la culture intellectuelle qui l’avait portée au pinacle.

 

Les professeurs, l’un après l’autre, tous de gauche bien sûr, évitaient de porter ce fardeau. Il a ainsi appris une leçon importante de la vie universitaire : trop souvent, les gens de gauche n’y ont pas plus de principes que ceux de droite.

 

Être de gauche à l’université revient, dans la plupart des cas, à exprimer de nobles sentiments sans lien avec une quelconque action politique et à se donner ainsi bonne conscience à peu de frais.

 

L’impact de Chomsky sur Finkelstein -comme d’ailleurs sur l’auteur de cette préface- s’explique en grande partie par le contraste entre sa rigueur intellectuelle et morale et le mélange de prétention et de vacuité qui caractérise une bonne partie de la gauche intellectuelle.

 

Depuis la défense de sa thèse portant sur le sionisme, en 1988, et jusque récemment, Finkelstein a travaillé essentiellement comme professeur auxiliaire, c’est-à-dire payé à l’heure, sans contrat au-delà de l’année en cours, sans assurance médicale et souvent sans bureau.

 

Un jour, ayant eu un accident, il se rendit à l’infirmerie de son université. Après avoir attendu son tour pour voir un médecin, on lui expliqua que les auxiliaires n’avaient droit à être vu que par des infirmières.

 

Notons qu’aux Etats-Unis, pas mal de cours sont donnés par de tels auxiliaires et l’on peut craindre que les autorités européennes ne découvrent un jour ou l’autre la nécessité de « réformes » généralisant chez nous ce système.

 

Jamais Finkelstein n’a donné de cours sur sa spécialité, le Moyen-Orient, et jamais il n’a reçu d’argent pour effectuer des recherches sur ce sujet.

Néanmoins son livre sur l’industrie de l’holocauste a été traduit en quinze langues.

 

Il enseigne aujourd’hui dans une université catholique, qui a au moins le courage de le garder, contrairement à la plupart des universités où il a travaillé précédemment et qui ont fini par l’exclure, malgré les nombreux éloges des étudiants sur la qualité de son enseignement.

 

Pendant qu’il donnait son derniers cours -d’ailleurs filmé par les autorités- dans un de ces établissements frileux, la police à cheval attendait hors du bâtiment.

 

Dans un autre, les étudiants, ayant plus d’humour que les autorités académiques, lui ont offert à cette occasion une peinture représentant un homme montant au ciel sur un escalier où était déployé un drapeau rouge.

 

Lors de ses nombreuses mésaventures universitaires, il a pu constater l’absence de soutien de la part des professeurs et des étudiants les plus verbalement à gauche.

 

On pourrait transposer à Norman Finkelstein les propos suivants de l’écrivaine indienne Arundhati Roy :

 

« Quand j’ai commencé à lire Chomsky, je me suis dit que son déploiement d’arguments, leur quantité, leur implacabilité, étaient un peu, comment dire, insensés.

Un quart des arguments qu’il avait amassé auraient suffi à me convaincre.

J’avais l’habitude de me demander pourquoi il devait travailler tant.

 

Mais maintenant je comprends que l’amplitude et l’intensité du travail de Chomsky est un baromètre de l’amplitude, de l’étendue et de l’implacabilité de la machine de propagande à laquelle il fait face » [2].

 

Beaucoup d’universitaires affirment qu’un autre monde à venir est possible. Peut-être ; mais un autre monde académique serait dèjà réalisé si des gens comme Finkelstein ou Chomsky étaient pris comme modèles plutôt que d’être marginalisés, démonisés ou réduits à l’état de parias.

 

Les parents de Finkelstein n’ont jamais voulu profiter de ce qu’il appelle l’industrie de l’holocauste, bien qu’ils auraient pu le faire.

En effet, cette « industrie », identifiant communisme et fascisme, était parfaitement fonctionnelle dans le discours de la guerre froide et heurtait la mémoire de ceux qui, comme eux, n’ont jamais oublié que c’était l’Union Soviétique qui avait vaincu le nazisme et libéré les survivants d’Auschwitz.

 

Pendant la guerre du Viêt-Nam, sa mère ne supportait pas de regarder les actualités, car elle voyait dans les bombardements américains une continuation de ce dont elle avait elle-même souffert. Il est d’ailleurs curieux qu’on reproche souvent à Finkelstein de nier ou de minimiser l’holocauste, alors qu’en réalité il est est obsédé par cette tragédie, comme l’était d’ailleurs sa mère.

 

Mais la leçon que Finkelstein et ses parents ont tiré des souffrances juives est radicalement universaliste :

 

s’opposer à toute injustice, et plus particulièrement à celles dont nous sommesles plus directement responsables, c’est-à-dire celles liées à l’impérialisme occidental, comme le Viêt-Nam ou la Palestine.

 

Finkelstein est d’ailleurs un des rares intellectuels à se poser réellement des questions éthiques. Un des rares ?

 

Les librairies ne sont-elles pas remplies de livres « éthiques », condamnant le totalitarisme, dénonçant le fanatisme musulman (et parfois même américain) ou l’aveuglement passé des communistes ?

 

Mais les questions que se pose Finkelstein sont différentes. Lorsqu’il enseigne à des enfants noirs et qu’il essaie d’établir des contacts avec la communauté noire américaine, il sait que, dans une société raciste, toute démarche de ce genre est inévitablement déséquilibrée :

 

je peux montrer mes bons sentiments et ma générosité en allant vers l’autre, mais lui ne le peut pas. Il n’a pas de solidarité à m’offrir. Finkelstein se rend chaque année en Palestine, mais il sait qu’il peut sortir de cet enfer- les Palestiniens pas.

 

Quel droit a-t-il alors de condamner les attentats-suicides ? Quelles que soient les réponses que l’on apporte à ce genre de questions, ce sont les seules qui méritent d’être posées.


La réflexion de Finkelstein illustre bien l’idée que la morale est quelque chose que l’on s’impose à soi-même, pas quelque chose qu’on fait aux autres.

 

Évidemment, le ton de Finkelstein est dur et sans concession. Mais il faut savoir que des sionistes lui envoient des messages lui souhaitant de mourir du cancer, et vite, ou se réjouissant de la leucémie réelle dont souffre Edward Said.

 

Jean Bricmont


Norman Finkelstein, Tuer l’espoir - éditions Aden.

 

 Pour en savoir plus :


Une campagne contre Norman Finkelstein, par Bitta Mostofi www.info-palestine.net




Omar Barghouti : « Un choix moral ». Le boycott d’ Israël secoue Tel Aviv, par Michelangelo Cocco.

Ilan Pappé : je quitte Israël, par Michele Giogio.

 

Israël/Palestine : « La solution des deux états est morte, un seul état pour tous », par Michelangelo Cocco.

Antisémitisme, Antisionisme et « Anti israélisme », par Pierre Stambul.

 

 

[1] Entre autres par des historiens et intellectuels tels que Saul Bellow, Lucy Dawidowicz, Barbara Tuchman et Elie Wiesel.

Voir Norman Finkelstein, Image and reality of the Israel-Palestine conflict, London, Verso, 1995, chapitre 2, pour une analyse détaillée du livre de Peters, du soutien qu’elle a reçu et des difficultés rencontrées par Finkelstein pour faire connaître et admettre la fraude.

 

[2] Préface par Arundhati Roy à la nouvelle édition de Noam Chomsky, For Reasons of State, New York, The New Press, 2003.

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 14:45

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

palestine-105b.gif

Message suite aux attaques sionistes sur la Bande de Gaza le 14 novembre 2012

 

 

 

 

 

LES MEDIAS OCCIDENTAUX, LES MEDIAS ARABES DEVANT LA SYRIE MEURTRIE...DEVANT GAZA BOMBARDEE... DEVANT L'EXTERMINATION DES PEUPLES ARABO-MUSULMANS PAR LES AMERICANO-SIONISTES...C'EST CELA ET UNIQUEMENT CELA :

 

LES-MEDIAS-OCCIDENTAUX.JPG

Et, surtout manipule l'information pour protéger, avantager, préserver les intérets des assassins sionistes, leurs laquais européens et, les financeurs de ces massacres les roitelets du golfe....

 

Et, surtout ne fait rien.........


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Psychologie
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 09:34

 

 

 

 

Ghaza.jpg

 

 

Angers : Lundi 19 novembre à 18h00 place du Ralliement,


Belfort : Samedi 17 novembre à 14h30 Place Corbis,


Lannion : Vendredi 16 novembre à 18h00 devant la Mairie,


Lyon : Samedi 17 novembre à 14h00 Quai du Rhône (Victor Augagneur) / Pont de la Guillotière – (métro Bellecour ligne A ou D ou métro Guillotière ligne D),


Marseille : Samedi 17 novembre à 14h00 devant la Préfecture,


Montpellier : Samedi 17 novembre à 16h00 place de la comédie,

 
Nantes : Vendredi 16 novembre à 17h30 Carrefour des trams : 50 otages/Commerce,


Nîmes : Samedi 17 novembre à 15h00 devant le Carré d’Art,

 
Orléans : Samedi 17 novembre à 15h00 sur la place d’Arc,

 
Paris : Samedi 17 novembre à 15h00 à Bastille,


Pau : Samedi 17 à 12h00 devant la préfecture,

 
Rouen : Vendredi 16 novembre au M°  »Palais de Justice »,

 
Strasbourg : Samedi 17 novembre à 16h00 Place Kléber,


Tarbes : Samedi 17 novembre à 15h00 place de Verdun,


Toulouse : Samedi 17 novembre à 17h00 Place du Capitole.

 


Pétition

Non au terrorisme de l’Etat d’Israël

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 18:20

Toute une famille de Gaza endeuillée après le meurtre de son garçon qui jouait au foot

jeudi 15 novembre 2012 - 14h:00

Rami Almeghari



Muhammad Abu Daqqa, 13 ans, se rappelle terriblement bien le moment où son cousin et ami Ahmad Abu Daqqa a été tué près de sa maison pendant qu’ils jouaient au foot mardi dernier.
AHMAD-ENFANT-PALESTINIEN-TUE.jpg

Ahmad Abu Daqqa est tombé victime d’un tir dans le ventre alors qu’il jouait au foot près de sa maison familiale dans le sud-est de la bande de Gaza ce 15 novembre 2012. (Eyad Al Baba / APA images)

« Tout d’un coup, Ahmad est tombé à terre et j’ai été surpris de voir qu’il avait l’air de saigner juste en-dessous de son cœur. Un hélicoptère bourdonnait au-dessus de nous et on voyait d’autres jeeps militaires israéliennes et des chars près de la frontière » explique Muhammad.


Selon le Centre Palestiniens pour les Droits de l’homme (PCHR), "la vie de ce garçon de 13 ans fou de foot a été tranchée lorsqu’une balle tirée par des soldats israéliens stationnés dans les environs a pénétré son ventre" (« Nouvelle escalade contre la bande de Gaza : compte-rendu du 11 novembre en anglais).


Ahmad Abu Daqqa est né dans la ville d’Abbasan al-Kabira, une zone rurale à l’est de Khan Younis. Le garçon est l’un des enfants tués par le feu israélien ces derniers jours ; deux cousins adolescents, Muhammad Harara, 16 ans et Muhammad Harara, 17 ans, ont également été tués samedi par des balles israéliennes alors qu’ils jouaient au foot près de Gaza Ville, selon le PCRH.

Un moment déchirant


 

La maman d’Ahmad Abu Daqqa, qui s’appelle Oum Bilal, se trouvait dans la maison d’un parent pour accueillir des pèlerins qui venaient de rentrer de La Mecque, lorsque son fils fut tué.


C’est par les nouvelles données sur un poste de télévision dans cette maison qu’elle a appris qu’un membre de sa famille venait d’être abattu.


A travers ses larmes, Oum Bilal murmure :

 

« Le présentateur a annoncé la nouvelle et à ce moment-là mon neveu a crié. ... A cet instant j’ai senti mon cœur arraché et je me suis précipitée pour vérifier la nouvelle, car j’avais le sentiment que c’était mon fils Ahmad.

 

Je suis allée directement à l’hôpital et j’ai trouvé mon mari Abou Bilal tenant Ahmad dans ses bras. Un moment tellement horrible et déchirant, alors j’ai éclaté en sanglots » dit-elle.

La mère en deuil soupire et rappelle combien son fils, très actif, était serviable pas seulement pour sa famille immédiate mais pour toute la famille étendue.

« Ses tantes et d’autres membres de la famille avaient l’habitude de lui demander service - comme aller chez l’épicier ou apporter de l’eau.

 

Ahmad était mon oeil pour voir, il était ma main pour faire des choses, il était ma jambe pour marcher » dit Oum Bilal, sa fille Nour âgée de 8 ans assise près d’elle.


« Il était tellement serviable - au point qu’un jour il m’a demandé de lui apprendre à cuisiner pour sa sœur aînée, Taghrid, qui étudie à l’université et passe tout son temps à étudier » ajoute Oum Bilal.


Des sœurs et un père en deuil


Nour étale fièrement une grande photo de son frère tué et se rappelle qu’ils regardaient Tom et Jerry ensemble et qu’Ahmad était supporter du club de foot Real Madrid.


Sa sœur Taghrid, qui étudie la chimie, dit qu’Ahmad était un excellent élève et qu’il rêvait de devenir ingénieur en informatique. Ahmad était un frère et un ami et il l’accompagnait dans ses visites à la famille ou au marché proche ; il l’aidait pour tout ce qui touchait à l’ordinateur, explique-t-elle.


Younis Abu Daqqa dit Abu Bilal, le père d’Ahmad, venait de rentrer de l’Hôpital Européen de Gaza où il travaille dans l’équipe administrative.

 

Cet homme largement quinquagénaire ne peut se retenir quand il évoque son fils, d’une voix tremblante.


« Ahmad était une partie de moi-même », dit-il, au milieu des voisins venus soutenir la famille endeuillée.

 

« Tout ce que je veux dire, c’est que j’en remercie dieu, et qu’il repose en paix avec les anges.

 

Que dieu le venge [des soldats israéliens]. Qu’est-ce que mon fils a fait pour mériter d’être tué ?

Est-ce que le ballon avec lequel il jouait était un missile ou une mitrailleuse ? ».

 

Trêve rompue

Depuis la mort d’Ahmad Abu Daqqa, une vingtaine d’autres Palestiniens ont été tués dans l’agression militaire israélienne montante contre la bande de Gaza, où la population civile n’a nulle part où fuir.


Hier Israël a rompu une trêve effective avec les groupes armés de Gaza en exécutant "extrajudiciairement" le commandant militaire du Hamas Ahmed al-Jabari. Israël dit que son action militaire à Gaza vise à stopper les tirs de roquettes artisanales à Gaza.

 

Depuis le début de l’année jusqu’au 6 novembre, 71 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes à Gaza tandis que 19 Israéliens étaient blessés par des tirs palestiniens depuis Gaza, pas un Israélien n’étant tué, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA - « Rapport hebdomadaire de la Protection des civils »).


Dans la maison familiale d’Abu Daqqa , Taghrid a le message suivant pour Israël :

 

« Faites tout ce que vous voulez, tuez qui vous voulez ; mais vous devez savoir que vous êtes des étrangers sur cette terre et qu’un jour vous partirez ».

 

 

* Rami Almeghari est journaliste indépendant et conférencier universitaire à temps partiel ; il vit dans la bande de Gaza.


Vous pouvez le contacter à : rami_almeghari@hotmail.com.

Du même auteur :


  Gaza célèbre la chute de Moubarak - 17 février 2011


  Deux ans après, les familles de Gaza se souviennent de l’horreur de l’attaque israélienne - 4 janvier 2011


  L’aviation israélienne détruit une laiterie dans Gaza - 28 décembre 2010


  Révélations d’un garçon utilisé comme bouclier humain par les soldats israéliens - 14 octobre 2010


  Mon fils, témoin des horreurs de Gaza à quelques jours de son anniversaire - 7 octobre 2010


  L’unité nationale reste hors de portée sous l’occupation - 2 juillet 2010


  Au passage de Rafah : l’espoir et l’anxiété - 15 juin 2010


15 Novembre 2012 - The Electronic Intifada - Vous pouvez consulter cet article à :


http://electronicintifada.net/conte...


Traduction : Info-Palestine.net - Marie Meert

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 15:19
Les bombardements s’intensifient sur la bande de Gaza, faisant des victimes supplémentaires, tandis qu’Israël à coupé les communications et que la population ne peut plus sortir de chez elle.

 

On dénombre ce jeudi matin à 9 H, 13 Palestiniens assassinés, dont des enfants, et 110 blessés, après une centaine de raids aériens, avec des F16 et des drones.

 

Trois israéliens auraient été tués par des roquettes dans une riposte palestinienne.

Les familles sont obligées de rester chez elles, mais leur maison peut être atteinte à n’importe quel moment. Internet a été coupé. Les écoles sont toutes évacuées.


Le Conseil de sécurité des Nations unies s’est réuni en urgence dans la nuit de mercredi à jeudi pour discuter des raids israéliens contre la bande de Gaza, mais n’a pris aucune décision.
Israël a mobilisé des réservistes et annoncé une invasion terrestre.

Le Conseil de sécurité de l’ONU n’a finalement pris aucune décision, alors que l’Etat hébreu a menacé d’accroître son offensive en réplique aux roquettes tirées par les activistes du Hamas.
L’ambassadeur indien, Hardeep Singh Puri, qui préside le Conseil de sécurité ce mois-ci, a déclaré à la presse après la réunion qui a eu lieu à huis-clos, que les membres du Conseil n’avaient réussi à se mettre d’accord que sur la nécessité de publier un communiqué mentionnant la tenue d’une réunion en urgence et d’autres détails de procédure.


L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU Susan Rice a elle fermement soutenu l’agression israélienne. « Rien ne justifie la violence à laquelle ont recours le Hamas et d’autres organisations terroristes contre le peuple israélien », a déclaré Mme Rice, alors que des représentants de pays arabes ont appelé le Conseil de sécurité à condamner Israël.

 

L’Egypte et d’autres pays arabes avaient demandé cette réunion après une vingtaine de raids israéliens sur la bande de Gaza dans lesquels le chef militaire du Hamas a été tué.

 

Le président américain Barack Obama se serait entretenu par téléphone avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président égyptien Mohamed Morsi pour "réaffirmer le droit d’Israël à l’auto-défense", a annoncé la Maison Blanche.

 

Et Hollande, qu’est-ce qu’il dit ?

 

 

 

TOUS AU RASSEMBLEMENT CE JEUDI SOIR A 18 H AU MINISTERE DE LA JUSTICE : 1 RUE DE LA PAIX. Metro OPERA.

 

APPORTEZ DES DRAPEAUX PALESTINIENS !

 

 

POUR CES ENFANTS LA.....SOYONS NOMBREUX !!!

 


(Photos transmises par Ziad MEDOUKH)
CAPJPO-EuroPalestine

 

 

gaza_15_nov-73d40.jpg

gaza_15_nov_4-4ea50.jpg

 

 

gaza_15_nov_2-cafbc.jpggaza_15_nov_5-f0a48.jpggaza_15_nov_3-6fc33.jpg

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 14:59
Iran : quatre mythes à déboulonner
mercredi 14 novembre 2012 -
Par Kourosh Ziabari 

La FIFA (qui d’un autre côté, s’acoquine sans vergogne avec l’État sioniste, raciste et ségrégationniste) a interdit à l’équipe féminine iranienne de participer à une compétition avec la Jordanie, dans le cadre des sélections pour les jeux olympiques de

femme-iraniennes.jpg

La FIFA (qui d’un autre côté, s’acoquine sans vergogne avec l’État sioniste, raciste et ségrégationniste) a interdit à l’équipe féminine iranienne de participer à une compétition avec la Jordanie, dans le cadre des sélections pour les jeux olympiques de Londres - Photo : Reuter

Tentative concertée et plaisante, les médias internationaux dominants ont entamé une grosse opération consistant à dépeindre l’Iran comme un pays dangereux, anormal, bizarre et horrible qui cherche à développer des armes nucléaires dans le but d’anéantir Israël.

Les Iraniens sont représentés sans vergogne comme des fanatiques, des terroristes et des gens non civilisés, l’Iran dans son entier étant dépeint comme un désert reculé où on ne trouvera pas la moindre trace de civilisation , d’urbanité ou de modernité.


Diaboliser et isoler l’Iran peut être vu comme une partie d’une campagne globale et multiforme pour ostraciser et avilir le monde musulman, campagne intensifiée depuis les attaques du 11 septembre qui ont été attribuées aux musulmans et ont provoqué la Guerre contre le Terrorisme.


Avant de venir en Iran, tous les touristes craignent d’être tués ou au minimum arrêtés pour espionnage. Ils perçoivent l’Iran en fonction des stéréotypes et clichés que les médias de masse leur présentent, et beaucoup d’entre eux ne se rendent même pas compte que les Iraniens sont ces même Perses qui peuplèrent la Perse ancienne pendant plus de 7.500 ans.


Il existe quelques mythes fameux sur l’Iran que beaucoup de gens dans le monde en sont venus à croire, et j’aimerais les rejeter du mieux que je peux.

1. Les Iraniens sont des terroristes


Si nous interprétons et traduisons “terrorisme” comme un acte de coercition, de terreur ou d’assassinat de gens innocents dans le but de répandre l’horreur ou de faire étalage de bravoure et d’influence, l’Iran ne peut être qualifié de terroriste voire d’État soutenant le terrorisme, comme le prétendent les fervents ennemis de l’Iran.

 

La dernière fois que l’Iran a envahi et attaqué une nation souveraine date de 1738, quand le roi afsharide Nâdir Châh envahit l’Inde.

 

Ce qui veut dire que depuis 274 ans, l’Iran est un pays pacifique qui n’a jamais fait de mal ni tourmenté d’autres pays, pas même ses voisins, même si ses voisins l’ont constamment provoqué en conspirant contre lui.

Ces données sont à comparer aux guerres sanglantes incessantes dans lesquelles les États-Unis se sont impliqués.

 

Depuis son indépendance en 1776, les États-Unis ont participé à plus de 50 expéditions militaires. John Tirman, dans son livre sensationnel de 2011 “The Deaths of Others” - [Les Morts des Autres], étudie en détail les victimes des guerres étatsuniennes au cours des trois derniers siècles.


Contrairement à beaucoup d’entre nous qui n’osent s’interroger sur le manque d’attention accordée par le public des États-Unis et les médias dominants aux victimes civiles des guerres de l’Oncle Sam, Tirman décrit dans le détail “le destin des civils dans les guerres américaines”.

Il reconnaît dans son livre qu’au cours des seules guerres de Corée, du Vietnam et d’Irak, six à sept millions de personnes ont été tuées, dont une majorité de civils innocents.

 

Pas besoin d’être un historien spécialisé pour comprendre combien de civils désarmés, y compris des femmes et des enfants, sont morts des expéditions militaires des États-Unis dans le monde. Une étude complète réalisée par James A. Lucas et publiée par Counter Currents en 2007 décrit minutieusement les pertes causées par les guerres étatsuniennes.

”Le public américain n’est sans doute pas conscient de ces chiffres et en sait moins encore sur les guerres de proximité dont les États-Unis sont également responsables.

 

Les guerres récentes ont fait entre 9 et 14 millions de morts en Afghanistan, Angola, République Démocratique du Congo, Timor oriental, Guatemala, Indonésie, Pakistan et Soudan” écrit-il.


Imaginez juste un instant que ce soit l’Iran qui ait détruit et tué les vies de plusieurs millions de citoyens innocents dans des dizaines de guerres et attaques contre d’autres pays.

Que serait-il arrivé ? Alors, qui mérite réellement le titre de “sponsor étatique du terrorisme“ ?


Serait-ce qu’être tué de la main d’un soldat américain serait un honneur ? Serait-ce que les États-Unis ont le droit d’effacer des milliers de vies à leur gré, sans en être tenu pour responsables ?


2. Les Iraniens ne sont pas civilisés


La plupart de ceux qui pensent l’Iran comme un pays non civilisé et sans culture sont simplement inconscients des réalités de l’impressionnante culture et civilisation antique de l’Iran.

L’Iran est le plus vieux pays au monde du point de vue de la date de sa formation. Les premières implantations dans la Perse antique remontent à 4.000 av.J-C. Les premiers artefacts archéologiques iraniens trouvés dans les sites de Kashafrud et Ganj Par remontent au paléolithique inférieur, c’est à dire autour de moins 300.000 ans.

 

Le plus grand musée d’archéologie paléolithique du Moyen-Orient se trouve dans la ville iranienne de Kermanshah.

 

Les plus anciens réservoirs d’eau artificiels au monde se trouvent en Iran.

 

L’Iran est le producteur et exportateurs numéro Un de tapis artisanaux, qui sont un élément constitutif de la culture perse. Les principales collections de joyaux impériaux appartiennent à l’Iran. L’architecture iranienne est caractéristique de l’architecture islamique et des dizaines de magnifiques mosquées, caravansérails, églises, pont et palais anciens sont visibles partout en Iran et témoignent du fait que l’architecture iranienne est un héritage sans égal qui n’a pas de concurrent dans le monde.

 

Dans l’histoire les Iraniens ont apporté des contributions inestimables et sans prix à la culture, la science, l’économie et le style de vie du monde. Cela vous intéressera peut-être de savoir que les première briques utilisées dans les réalisations architecturales ont été faites par des Iraniens.

Le premier ziggourat a été édifié en Iran sur le site archéologique de Sialk. Vers 5.000 av. J-C, les Iraniens ont été le premier peuple à inventer le târ (luth) dont les descendants ont mené au développement de la guitare.

 

La première déclaration des droits de l’homme a été compilée en Iran par Cyrus le Grand de 576 à 529 av. J-C, on la connaît aujourd’hui comme le Cylindre de Cyrus conservé au British Museum. Le premier yach-kal (réfrigérateur antique) a été conçu en Iran au IVème siècle av.J-C.

 

Selon les découvertes archéologiques, les Iraniens ont inventé les premières batteries qu’ils utilisaient sans doute pour électrogalvaniser.

 

Le scientifique iranien Rhazès fut le premier universitaire au monde à introduire l’usage systématique de l’alcool [éthanol] en médecine vers 846 ap. J-C. Le Canon de la Médecine, qui est considéré comme un des manuels les plus fondamentaux et pionniers dans l’histoire de la médecine moderne, a été écrit par le scientifique iranien Avicenne il y a près de mille ans.

 

Mais oublions toutes ces découvertes et performances culturelles et scientifiques des Iraniens au cours de l’histoire. Ce qui fait des Iraniens un peuple différent des autres nations et leur confère une identité unique et incomparable, c’est leur sens de la civilité, de la courtoisie et de la modestie.

 Jamais vous ne trouverez dans le cinéma iranien le genre de violence qui est diffus dans les films américains.

Les conversations quotidiennes des Iraniens entre eux sont émaillées de proverbes, de poésie et de connotations littéraires.

Les compliments aux femmes, aux anciens et aux enfants font partie du mode de vie et de la culture des Iraniens.

La modestie et l’humilité sont pour les Iraniens une vertu, alors que dans beaucoup de pays occidentaux, plus vous êtes assertif et énergique, plus vous serez acceptable. Voilà des choses que beaucoup de gens ignorent à propos de l’Iran.


3. Le gouvernement iranien réprime les femmes

 

Le dogme selon lequel l’Iran n’est pas un endroit sûr pour les femmes et le gouvernement iranien réprime et élimine les femmes fait foi pour beaucoup de gens dans le monde, et la raison n’est autre que les machinations machiavéliques des médias dominants. Il n’y a pas une parcelle de preuve attestant cette affirmation, alors qu’il en existe énormément pour confirmer le contraire.


Tandis que les femmes d’Arabie saoudite, alliée inconditionnelle des États-Unis, n’ont ni le droit de vote ni celui de conduire une voiture, les femmes iraniennnes fréquentent les universités, les instituts scientifiques et même les postes gouvernementaux. Le Ministre iranien de la Santé, le Docteur Marzieh Vahid Dastjerdi, est une femme.

 

La Vice-Présidence pour la science et la recherche est assurée par une femme. Pendant plusieurs années, c’est une femme, le Dr Masoumeh Ebtekar, qui était à la tête du Département de l’Environnement.

 

Selon le Ministère des Sciences, de la Recherche et des Technologies, 60% des nouveaux étudiants inscrits dans des universités iraniennes en 2012 sont du genre féminin.

 

’ignore quels critères les opposants au gouvernement iranien basent leur jugement sur la situation des femmes iraniennes.

 

Depuis la Révolution islamique de 1979, le Parlement iranien (Majlis) a plusieurs députées à chaque session. Si le nombre de députées n’est pas égal à celui des parlementaires du genre masculin, ce n’est pas parce que le gouvernement impose des restrictions.

 

C’est simplement parce que les gens n’ont pas voté pour elles ! Je pense que dans certains cas le gouvernement a même été plus indulgent avec les femmes qu’avec les hommes.

C’est une coutume internationale non écrite que les femmes, comme les hommes, soient recrutées pour le service militaire, mais en Iran, les femmes sont exemptées de la conscription parce que le gouvernement pense que cela pourrait leur nuire.

 

Donc, quelqu’un peut-il me dire de quelle façon le gouvernement iranien réprime les femmes ?


4. L’Iran développe des armes nucléaires


Oui ; il y a eu une forte controverse sur le programme nucléaire iranien, mais je pense que ceux qui ont créé un tel chambard ont un peu oublié que le programme nucléaire iranien a été initié par le gouvernement des États-Unis dans les années ’50, dans le cadre du programme “Des Atomes pour la Paix” du Président Eisenhower.

 

A cette époque, l’Iran était un allié des USA, et donc autorisé à développer l’énergie nucléaire. A présent que l’Iran n’est plus un fervent allié des États-Unis, il n’aurait pas le droit de développer l’énergie nucléaire, même dans des buts pacifiques. Imaginez la profondeur de cette hypocrisie !


Ceux qui prétendent que l’Iran a l’intention de créer l’arme nucléaire n’ont aucune preuve validant leur thèse. C’est une fois encore la propagande des médias dominants qui incite les gens à penser ainsi. Malgré le fait que l’Iran subisse quatre cycles de sanctions du Conseil de Sécurité de l’ONU et différents types de sanctions de la part des États-Unis et de ses alliés, aucun rapport de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique n’a pu fournir de preuves crédibles ni démontrer que le programme nucléaire iranien aurait une dimension militaire.

 

Même les National Intelligence Estimates (NIE) 2010 affirment que l’Iran n’a pas l’intention de construire des armes nucléaires. Je ne comprends donc pas pourquoi les États-Unis et leurs alliés européens prétendent aussi catégoriquement que l’Iran développe des armes nucléaires et devraient être arrêté.


Les sanctions que les États-Unis ont imposées à l’Iran réclament un lourd tribut aux citoyens iraniens ordinaires. Ils se voient privés de médicaments, de nourriture, de biens humanitaires et d’autres biens basiques à la suite de ces sanctions.

 

La valeur de la devise iranienne (rial) s’est incroyablement dépréciée et les hommes d’affaires font face à de sérieux problèmes pour importer des marchandises d’autres pays. Voyager à l’étranger est devenu terriblement difficile à cause de l’augmentation du prix du trafic aérien et aussi parce que les ambassades étrangères ont mis de sérieux obstacles aux visas émis pour les citoyens iraniens.

 

C’est un châtiment collectif innommable contre les Iraniens pour un crime qu’ils n’ont jamais commis.

 

Il existe bien d’autres mythes concernant l’Iran et la vie quotidienne en Iran qui devraient être exposés aux gens dans le monde entier ; je me suis contenté d’en expliquer les plus flagrants.

 

Ceux qui ont compris les réalités iraniennes riront devant la fausseté ridicule et la désinformation que la machine de propagande occidentale fabrique à propos de l’Iran.

 

Le meilleur exemple d’engagement d’un citoyen américain à l’Iran “réel” est sans doute incarné par Richard Nelson Frye [92 ans], professeur émérite d’iranien à l’université Harvard, qui, il y a quelques années, a demandé au Président iranien d’être enterré près de l’antique cité d’Ispahan.


Sortez-vous de l’esprit la propagande et la médiatisation outrancière au sujet de l’Iran.

 

Vous ne pourrez connaître ce pays méconnu qu’en rejetant les préjugés et en passant quelques semaines à voyager dans la plus vieille civilisation au monde pour voir de vos propres yeux ce que vous ne pourrez jamais voir sur Fox News, CNN, BBC, ni dans le Washington Post et le New York Times.

 

 

* Kourosh Ziabari est un journaliste iranien et correspondants pour les médias. Il écrit pour Global Research, Tehran Times, Iran Review, Veterans Today et Salem News.


Ses articles et ses interviews ont été publiés dans 10 pays. Il a reçu en 2010 du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, la médaille de la Jeunesse iranienne.
Blog en anglais : http://cyberfaith.blogspot.com


* Du même auteur :


  Les lauréats du prix Nobel pour la Paix tournent en ridicule la liberté d’expression - 21 octobre 2012


  Un Prix Nobel de la Paix... pour ceux qui ont déclaré la guerre à mon pays - 16 octobre 2012
  « Delist MKO »... Comment les États-Unis ont officiellement pris les armes contre l’Iran - 13 octobre 2012


  Quand la « liberté d’expression » devient incitation à la haine - 1e octobre 2009
  Pourquoi Israël se réjouit tant des tensions entre le Canada et l’Iran... - 19 septembre 2012


  Sur l’interventionnisme humanitaire, l’Iran, Israël et les Pays Non Alignés - 5 septembre 2012


  Les victimes silencieuses des sanctions contre l’Iran http://www.info-palestine.net/artic... - 29 août 2012


  Interview d’Adam Shapiro, cofondateur d’ISM http://www.info-palestine.net/artic... - 4 février 2009


  Une interview de Gilad Atzmon http://www.info-palestine.net/artic... - 24 janvier 2009


9 novembre 2012 - Transmis par l’auteur
Traduction : Info-Palestine.net

Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 13:41

 

.............A MOINS QUE LES PALESTINIENS NE FASSENT PAS PARTIE DE LA GENRE HUMAIN...NE SOIENT PAS DES "HOMMES"

DES ETRES HUMAINS...????

____________________

 

 

C'EST Y EST,  NOUS VOUS DISIONS ICI MÊME, LORS DE LA VISITE DE LA "BEDAINE QATARIE" A GAZA :

"ISRAËL BOMBARDE, DE NOUVEAU, LE CAMP DE CONCENTRATION A CIEL OUVERT, QU'EST GAZA...

PEUT-ETRE QUE C'EST MEME AVEC L'ARGENT QATARI QUE LES SIONISTES MASSACRENT LES PALESTINIENS....

EN TOUT CAS ILS LE FONT AVEC LE SOUTIEN ACTIF DES YANKEES,

 

LA BÉNÉDICTION DES EUROPÉENS ET,  LE SILENCE COMPLICES DES ROITELETS DU GOLF,  DE LA LIGUE ARABE..POURTANT SI, PROMPTS A RECRUTER, DÉCERVELER, FINANCER DES HORDES DE MERCENAIRES/ASSASSINS QU'ILS EXPÉDIENT EN SYRIE, EN IRAK, AU YEMEN, EN SOMALIE....

 

POUR MASSACRER, TORTURER, DECAPITTER DES MILLIERS DE MUSULMANS...

 

MAIS  EN PALESTINE OCCUPEE, PERSONNE....


SOUTENIR LE PEUPLE PALESTINIEN DANS SA LUTTE CONTRE L'OCCUPANT...

NIET...

IL N'Y A PERSONNE...AUCUN DE CES EGORGEURS DE MUSULMANS, QUI TOUT BRANDISSANT LE COUTEAU A EGORGER... HURLENT LE NOM DE DIEU...

HONTE ET DESHONNEUR!!!!

 

JUSQU'A QUAND ALLONS-NOUS, NOUS PEUPLES... LAISSER AGIR, DANS L'IMPUNITE TOTALE, CES CRIMINELS DE GUERRE SIONISTES ?

 

JUSQU'A QUAND ALLONS-NOUS, LAISSER CES CRIMINELS DE GUERRE SIONISTES, RECOMMENCER, SANS CESSE,  CES MASSACRES D'INNONCENTS...DE CIVILS,

SANS BRONCHER....SANS RE-AGIR ???


_____________________________________________________

 

SOUVENONS-NOUS Hier-

 

EN 2007 " PLOMB DURCI": LES ISRALIENS MASSACRAIENT LES PALESTINIENS DANS L'INDIFFERENCE TOTALE...

 

 

"Plomb durci" une guerre déclarée par l'occupant Israélien aux Palestiniens débute le 27 décembre 2008 à 11heures30 du matin:

  • Raids,
  • Bombardements  aériens,
  • Offensive terrestre le 19 janvier 2009 à 19heures30,

L'objectif déclaré de l'occupant Israélien était de mettre fin aux tirs de roquettes Qasssam du Hamas lancées depuis la bande de Gaza,  et à son réapprovisionnement en armement, en s'en prenant aux militants du Hamas et en détruisant des infrastructures qu'il utilise....


BILAN DES PERTES HUMAINES A LA SUITE DE L’OPÉRATION " PLOMB DURCI" :

Au soir du 19 janvier 2009, selon le bilan provisoire rapporté par le chef des services d'urgence à Gaza, Mouawiya Hassanein, 1 315 Palestiniens ont été tués dans l'offensive israélienne dont plus de 410 enfants et 100 femmes, et plus de 5 285 autres ont été blessés; selon le Centre palestinien pour les droits de l'homme, les civils composent 65 % des tués.

Côté israélien, 3 civils et 10 soldats israéliens ont perdu la vie, et 113 soldats ont été blessés ainsi que plus de 84 civils, selon B'Tselem.

 

Afin de ne pas être accusé de surévaluer la proportion de civils, L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA qui corrobore le nombre de victimes régulièrement fournis par les Palestiniens de la Bande de Gaza, ne compte comme civils que les femmes et les enfants . Ainsi :

  • Au 31 décembre 2008, le porte-parole de l'UNRWA compte 25 % de victimes civiles,
  • Au 6 janvier 2009, la proportion est égale à 50 % de victimes civiles,
  • Au 15 janvier au soir, 50 % des personnes tuées sont des civils.
  • Au 17 janvier au soir, qui correspond au cessez-le-feu unilatéral déclaré par les Israéliens, le Centre palestinien des droits de l'Homme à Gaza indique que 65 % des personnes tuées sont des civils.

jewish genocide gaza2008

 

LES ENFANTS DE LA PALESTINE OCCUPEE :

 

 

_______________________________________________________________________________________

 

Aujourdhui : « Pilier de défense »

La guerre officiellement déclarée :

« Huit Palestiniens tués à Gaza mercredi, 60 blessés »

jeudi 15 novembre 2012 - 09h:07

Saed Bannoura - Imemc

 

 

Israël poursuit ses offensives militaires contre la bande de Gaza, tuant rien que dans la journée de mercredi, huit Palestiniens, et en  blessant plus de 60, certains gravement.
Des enfants et des nourrissons sont parmi les victimes.

L’escalade en cours a commencé avec l’assassinat par les Israéliens d’Ahmad al-Ja’bary, dirigeant des Brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, et de son adjoint, Mohammad al-Hamss.


Leur voiture a été ciblée par un missile israélien alors qu’ils roulaient dans le centre de la ville surpeuplée de Gaza.


L’armée a effectué au moins 50 frappes en différents endroits de la bande de Gaza entraînant la mort de huit Palestiniens, alors qu’au moins 60 autres ont été blessés, dont certains gravement.


Des sources médicales à Gaza rapportent qu’outre Al-Ja’bary et Al-Hamss, les obus israéliens ont également assassiné :

  • Mohammad Hani Kaseeh, 18 ans ;
  • Isam Mahmoud Abu al-Ma’za, 19 ans ;
  • Hiba Adel al-Mash-Harawi, 19 ans ;
  • Ranaan Youosef Arafat, 3 ans ;
  • Omar Jihad al-Mash-Harawi, 11 mois, et
  • Mahmoud Abu Sawaween, 65 ans.

Le ministre de la Santé palestinien à Gaza, Mofeed al-Mkhallalaty, a déclaré que ce qui se passe à Gaza est « une guerre totale lancée par Israël contre la population civile à Gaza tuant des enfants et des nourrissons. »


Il a ajouté que cette dernière escalade rappelle la guerre de trois semaines d’Israël contre Gaza, lancée par Israël le 27 décembre 2008 et causant la mort de plus de 1520 Palestiniens, dont des bébés, des enfants et des femmes, et plus de 5000 blessés, des dizaines gravement.


Quant au Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, il a déclaré que l’offensive contre Gaza, nommée « Pilier de défense » sera élargie.


Le porte-parole de l’armée israélienne, Avichay Adraee, a déclaré sur Twitter que la guerre contre Gaza avait officiellement commencé, ajoutant que les dirigeants du Hamas seront assassinés.


Il a déclaré aussi que les dirigeants des autres groupes palestiniens seront éliminés, et que lui-même dirigeait toute l’opération depuis son poste de commandement à Tel Aviv.


Ces déclarations ont été faites après que l’armée ait assassiné huit Palestiniens, et en aient blessés au moins soixante, dans des frappes et des bombardements ciblant des zones civiles habitées dans la région côtière.


Certains des immeubles visés à Gaza sont des habitations civiles et des écoles, situées à Gaza ville, Rafah et Beit Lahia.

 

Des bâtiments publics et des centres de la résistance ont également été bombardés.


Le chef d’état-major de l’armée israélienne, Benny Gantz, a déclaré approuver l’offensive militaire contre Gaza, et il a ajouté qu’il dirige, personnellement, l’attaque.


Mercredi soir, l’armée a porté trois frappes aériennes consécutives sur Gaza ville, faisant plusieurs blessés et des dommages considérables aux biens des civils.

 

 

L’armée a également bombardée l’aéroport international de Gaza, à Rafah, dans la partie sud de la bande de Gaza. L’aéroport n’est plus opérationnel depuis le début de l’intifada Al-Aqsa, fin septembre 2000, et il a été bombardé et rasé aux bulldozers à plusieurs reprises par l’armée israélienne.


De plus, les soldats israéliens ont tiré plusieurs obus d’artillerie sur Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza ; plusieurs obus ont touché la mosquée Al-Hoda, dans la ville même.


Les groupes de la résistance palestinienne à Gaza ont revendiqué la responsabilité de dizaines de roquettes et missiles Grad tirés sur différentes zones israéliennes, dont Tel Aviv.


Des sources israéliennes affirment que 83 obus ont été lancés sur Israël, notamment sur Be’er Sheva (Be’er As-Sabe’), Ashkelon (Asqalan) et Sderot.

Israël a déclaré que son système « Iron Dome » avait réussi à intercepter dix-sept obus, dont deux qui étaient tirés sur Ashdod, ajoutant que plus de 55 obus avaient été tirés, depuis mercredi soir, sur Israël.


Quarante-cinq obus ont touché le Néguev, plusieurs dans la région de Lachish, Eshkol, Ashdod et Beersheba, provoquant des « crises d’angoisse » chez les civils israéliens.


Retour à Gaza :

90 civils, dont dix femmes et quinze enfants et bébés, ont été blessés et hospitalisés suite aux bombardements israéliens sur les zones civils, et au moins huit Palestiniens ont été tués alors que 55 frappes aériennes ont été lancées entre mercredi soir vers 23 h 30 et la nuit de mercredi.

 

 

Un enfant assassiné par les Israéliens
enfant-palestinien-gaza.jpg
Un enfant blessé par les Israéliens
enfant-palestinien-blesse.jpg
Et, entre "plomb durci" et "Pilier de défense", voila à quoi ressemble, le quotidien des enfants palestiniens, sur leur terre, sur la
terre de leurs ancêtres, cette terre qui, leur a été volée, par les sionistes grâce l'aide et a la complicité active des occidentaux...:



  Ahmad Jabari : mort d’un grand résistant - 14 novembre 2012
 

 Criminelle offensive sur Gaza ! Israël veut la guerre ! - 14 novembre 2012
 

 Gaza : assez de mensonges ! C’est Israël le responsable des violences ! - 13 novembre 2012
 

 Gaza : les troupes israéliennes d’occupation assassinent 5 Palestiniens et en

 

blessent de nombreux autres - 11 novembre 2012


  Meurtres israéliens à Gaza : communiqué des Brigades Abu Ali Mustafa - 25 octobre 2012

 

15 novembre 2012 - 1 h 31 (minuit 31 heure française) - Imemc - traduction : Info-Palestine

 


 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 03:22

 

 

 

Hollande l'apatride élu, simplement parce qu'une majorité de français  cherchait à se débarrasser de Sarko l'américain,


Hollande l'apatride élu, parce que les chiens de garde journaleux/propagandistes, veillent à vendre au peuple déboussolé, lobotomisé.... :


deux  seules orientations politiques, celle du choléra bleu/UMP 

ou

celle de la peste rose,

Seule la couleur différencie ces deux maladies contagieuses et mortelles pour le peuple français :


Mais une couleur seule, ne peut  ni mettre en œuvre une politique économique volontariste, équitable et socialement supportable pour la grande majorité des individus qui peuplent ce pays ni organiser une politique étrangère qui tienne compte du respect du droit international, du respect des gouvernants de pays souverain, du respect de la vie de peuples assis sur des matiéres premiéres qui, attirent l'avidité de oligarchie européenne...occidentale !!!!


 Mais tel, est le choix de l'oligarchie en place : nous offrir un show électoral où seul deux candidats ont droit de citer, ont accès aux médias....


Choix qui, d'ailleurs n'est pas contesté par le peuple...Puisque à chacune des élections il accepte d'être la  marionnette consentante de l'oligarchie en place et de ses zélés serviteur les journaleux...

Ces fumeux "chiens de garde" d'un système dont ils sont sacrement tributaires... 


L'oligarchie a donc proposé de remplacer Sarko le yankee, devenu impopulaire, faisant l'unanimité contre lui,
par

Hollande l'apatride aussi fourbe, aussi hypocrite, aussi inféodé aux sangsues capitalistes sans foi ni loi, aussi "s'en va en guerre" américano-sionistes que Sarko le yankee....


Rien ne les différencie...Si, n'est jutement la couleur derriere laquelle ils se planquent...Pour "donner l'illusion" au peuple que.....!!!!!


Rien ne différenciera la politique intérieure, la politique étrangère de Hollande l'apatride de celle de Sarko le Yankee puisque la France n'est plus souveraine, puisque la France n'est plus  une "démocratie" depuis des lustres...


Puisque ce ne sont pas les IR-responsables politiques français qui, décident de ce qui est "bon ou mauvais" pour le peuple français....des choix et orientation engageant le pays France....!!!!

Ce n'est pas le peuple français qui, en toute conscience, décide de choisir librement ses représentants politiques...

 

Ils lui sont imposés..., ils sont au préalable sélectionnés par  les banquiers de wall-street, la City....
fidèlement suivi voire précédé par la troïka européenne :

  • Qui compose la troïka ?

Elle est composée d'experts financiers de la Commission européenne (CE), de la Banque centrale européenne (BCE) et du Fonds monétaire international (FMI).

 

 Le chef de mission de la Commission est l'Allemand Matthias Mors.

 

Un autre Allemand, Klaus Masuch, est à la tête de celle de la BCE, tandis que la délégation du FMI est emmenée
par le Danois Poul Thomsen.


Ce sont ces vautours, non-élus, ces sangsues qui, actuellement, mettent à genoux, appauvrissent les peuples Grec, Italien, Espagnol...


et, qui lorgnent, sans cesse, sur  la France... 

 

L'IMPERIALISME Allemand  que nos ancêtres ont combattu, ont boudé hors de France, ils ont participés à ces guerres pour lesquelles ils ont sacrifié leur vie, leur jeunesse...

N'ont servi à rien....

L'imperialisme allemand est revenu et, cherche à entrer par la fenêtre de notre économie, nous imposant leurs produits au détriment de ceux fabriqués par les quelques entreprises qui nous reste,

"Massacrant nos entreprises" foulant au pied notre souveraineté...

 

Oeuvrant à l'asservissement, à la soumission du peuple français...

 

Avec leurs amis imperialiste Yankees, ils veulent occuper, coloniser, la France pour mieux  piller son peuple!!!...


Puisque l'Allemagne et les Yankees avec la complicité de nos IR-responsables politiques, reviennent en force, voulant  nous imposer


  leurs produits, leur modèle culturel, leur modéle économico-social inique,  où seul le peuple paie pour les "conneries" des banquiers,
où seul le peuple est appelé sur l'autel des sacrifices, où le peuple à pour unique mission de payer, d'accepter son appauvrissement avec le sourire, de se soumettre et d'avaler l'idée selon laquelle il n'existe qu'une seule manière de sortir du marasme généré par les banquiers :

 

celle de l’ultralibéralisme= la loi de la jungle imposée aux femmes, enfants et hommes vivant sur cette planéte

et

quand un gouvernement, un peuple refuse de se plier à ces diktats où le libéralisme, la loi de la jungle régne en maître...

 

Les criminels de guerres, que sont les IR-Responsables politiques allemands, Yankees, relayés par les propagandistes les valetss politique français" et, par leur zéles serviteurs les scribouillards "chiens de garde" pour justifier la destitution du gouvernement qui, leur résiste ainsi  que le bombardement du peuple qui, a l'aplomb de soutenir la souveraineté de son pays:  

L'Allemagne, inquiète, veut souffler des idées de réforme économique à la France

 

Nous savons tous pour l'avoir testé le libéralisme est :


destructeur pour la planète,  déclencheur de nombreux foyers de guerre permettant les massacres de millions d'innoncents pour piller leurs ressources, ces guerres si elles persistent ne pourront qu'abourir sur une 3eme guerre mondiale,
le libéralisme est  dangereux pour la cohésion sociale, familiale, pour l'équilibre
 et la sérénité  de chacun des individus qui peuple cette planète...pour sa survie...!!!

 

Le libéralisme n'apporte ni le bonheur ni la justice sociale ni la justice tout court....encore moins l'équilibre des comptes financiers d'un pays...

 

Puisque l'avidité de l'oligarchie n'a de cesse d'augmenter...


Ne se satisfaisant jamais de ce qu'elle réussie à prendre, à voler aux peuples....

Regardez l'exemple GREC depuis SIX longues années, les plans d'austérité ne cessent de se succéder, de plus en plus lourd, de plus en plus insupportable pour le peuple... et pourtant la dette ne cesse de flamber...

 

Cherchez l'erreur...????


En politique étrangère Hollande l'apatride, comme Sarko le Yankee l'a fait en Libye, veut sa guerre il a opté pour la destruction de la Syrie, cette civilisation TROIS fois millénaires, où cohabitent une foultitude d'ethnies, de religions où la différence est source d'enrichissement collectif....


 Hollande l'apatride propose de reconnaître les mercenaires/terroristes/salafistes/obscurantistes en Syrie, cherchant à imposer, par la terreur, le massacre de masse, les bombes,  au peuple Syrien éduqué, instruit, un ramassis de terroristes moyenâgeux nécrophiles pervers...qui, combat violemment en France...

 

Cherchez l'erreur????


Ce qui est mauvais pour la France et son peuple...

 

Serait bon, serait le gouvernement idéal pour les Syriens????

 

A ce niveau là, d'inepties...Ce ne peut être que de la folie !!!

De quel droit Hollande l'apatride, président français par défaut...devrait-il choisir, pour le peuple syrien son gouvernement?


Les syriens nous ont-il imposé, cet incompétent de hollande ?

 

Les syriens ce sont-ils occupés ou s'occupent-ils de qui doit gouverner la France asservie????

 

Non !


Les Syriens ont élu Bachard-Al-Assad à la fonction de la Président de la République Arabe Syrienne...


De quel droit Hollande l'apatride devrait-il ainsi imposer son propre choix  à un pays souverain, à un peuple qui a fait un autre choix? 


Parce Hollande l'apatride possède la bombe atomique

et

qu'il peut l'envoyer ce qui lui déplaît  ?


Parce que Hollande l'apatride est soutenu par les chiens de garde commis de cuisine" de la tamboule indigeste libérale imposée par les américano-sionistes aux peuples lobotomisés?


Souvenez-vous peuples lobotomisés, vos très gouvernants autoproclamés "démocrates", tellement obsédés par les  "droits de l'homme"
qu'ils sont prêts à les imposer à coup de bombe à l’uranium appauvri...

 

A coup de centaines de millions de cadavres d'africains, de Libyens, de Syriens, d'Iraniens, de Boliviens, d’équatoriens etc...


Vos très chers gouvernants ont détruit la Libye, assassiné son représentant légal Khadaffi, pillé ses avoirs en or, en devises étrangères,


installer l'insécurité, la mort, les règlements de compte à chaque coin de rue Libyenne, ils occupent, ils colonisent peu à peu la Libye, pour mieux piller son pétrole son eau, ses richesses...


Le peuple Libyen est contraint à l’émigration lui qui, n'a jamais eu à quitter son pays pour des raisons économiques, pour des raisons de sécurité...

En Libye règne l'anarchie totale...

 

Ce pays sans dette se retrouve endetté, appauvri revenu au temps de la colonisation italienne...


Et, vous peuple de France quel avantage avez-vous tiré de la guerre que Sarko le Yankee a faite au peuple Libyen ?


En quoi les richesses libyennes vous ont-elles apporté sécurité, développement économique, diminution du chômage...?


En quoi la destruction de la Libye, le pilage de ses richesses a-t-elle amélioré votre condition "de bête de somme", travaillant sans relâche pour l'oligarchie en place ?
 Les énormes sommes d'argent  englouties dans les avions qui, ont bombardé le peuple Libyen, les fusées lancées sur les infrastructures Libyennes....

 

N'auraient-elle pas été beaucoup plus utiles au peuple français, pour améliorer son quotidien et celui de ses enfants ?


En quoi la guerre que Hollande l'apatride a déclaré a la Syrie sera-t-elle plus bénéfique pour votre propre condition de "bête de somme" se sacrifiant sans relâche pour le bonheur, pour satisfaire l'avidité sans cesse renouvelée de l'oligarchie en place ?


Les sommes astronomiques qu'ils engagent, en notre nom, pour armer les assassins/mercenaires/salafistes afin qu'ils massacrent le peuple syrien, qu'ils détruisent les infrastructures, les institutions syrienne;


Ces sommes, ne vous seraient-elles pas plus utiles, à vous peuple de France, dont le seul horizon est, encore et toujours de nouveaux sacrifices...

 

Dont le seul horizon est le chômage, l’insécurité économique, sociale, l'absence de soin faute d'argent....???


Seule une action collective pourra renverser cette tendance....


Êtes-vous prêts à faire les sacrifices qu'exigent une action collective du peuple POUR DEGOMMER DEFINITVEMENT  cette oligarchie avide de toujours et encore plus du sang du peuple ?

 

 

 

 


* President Bashar al-Assad Decrees on Establishing Branch for Damascus University in Quneitra,


* Explosion d'un engin explosif à al-Raqqa.... Assassinant d'un ingénieur à Idleb,


* Galloway: Doha et Riad assurent les armes et la couverture médiatique pour que la crise persiste en Syrie,


* Nasrallah : Nécessité de régler politiquement la crise en Syrie.

 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 16:18

Alors que Louis Gallois préparait son rapport, Copernic et Attac préparaient la riposte.

Nous vous proposons de découvrir et de diffuser ce Document commun, réalisé par Thomas Coutrot, Jean-Marie Harribey, Norbert Holcblat, Michel Husson, Pierre Khalfa, Jacques Rigaudiat et Stéphanie Treillet, qui répond sur le fond aux analyses et aux propositions déjà largement accueillies par le gouvernement :

"En finir avec la compétitivité".

Ce document est accessible sur notre site.

 

Bonne lecture à tou-te-s, n'hésitez pas à la partager !


Pour la Fondation Copernic,

Claire Le Strat

 


Repost 0
Published by HADRIA RIVIERE - dans Politique
commenter cet article

PEUPLES OPPRIMES...DEBOUT

LA LIGUE ARABES DES ETATS D'AMERIQUE ...:
LES OCCIDENTAUX DETRUISENT, MASSACRENT, LES PEUPLES MUSULMANS...OCCUPENT...COLONISENT LES PAYS
ET LA LIGUE EST AVEUGLE, SOURDE ET MUETTE...
122-arabe_hypocrisie.jpg

LES PEUPLES SOUVERAINS...S'AVANCENT....VERS... - (Chant du Départ )
La souveraineté a été définie par Jean Bodin (1530-1596) dans son traité "Les Six livres de La République" comme un attribut essentiel de l'État :
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République."
Aucun pouvoir n'est supérieur à la puissance souveraine qui ne peut être anéantie, mais elle n'est pas sans limite (s'exerce sur le domaine public et non privé).
Pour Jean-Jacques Rousseau, le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté.

En droit, c'est la Constitution qui définit comment s'exerce la souveraineté, quelles sont les institutions qui détiennent le pouvoir et comment elles sont contrôlées.
 
PAYS DETRUITS,
PAYS OCCUPES,
PAYS COLONISES,
PAYS PILLES,
PEUPLES ASSERVIS,
PEUPLES APPAUVRIS, DEPUIS DES DECENNIES PAR UNE OLIGARCHIE AMERICANO-SIONISTE AVIDE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DES PEUPLES OCCIDENTAUX...
      

PALESTINE/PALESTINIENS

 

800px-Flag of Palestine.svg

 

AFGHANISTAN/AFGHANS

LE PROBLEME AFGHAN

 

600px-Flag of Afghanistan.svg

 

 

PAKISTAN/PAKISTANAIS

   

800px-Flag of Pakistan.svg

 

YEMEN/YEMENITES :...Le pouvoir Pro-Us...Tire sur le peuple, comme l'on tire à la foire sur les lapins en plâtre...Sans que cela ne souleve aucune constestation...!!!! 

 

800px-Flag of Yemen.svg

   

ALGERIE/ALGERIENS

 

800px-Flag of Algeria.svg

 

Les politiciens français nient les faits

Crimes d'Etat

Les politiciens français réecrivent l'histoire, en s'offrant le "beau rôle"

  

800px-Flag of Bahrain.svg

Le peuple dit : "Ni Shi’ite Ni Sunnite mais Bahreini».

« Nous ne voulons pas renverser le régime comme certains l’imaginent, et nous ne voulons pas obtenir le contrôle du gouvernement. Nous ne voulons pas des sièges et places ici ou là. Nous voulons être un peuple qui vit dans la dignité et dont les droits sont respectés ».  

Les AL KHALIFA repondent par la repression, les massacres, l'occupation saoudienne, encore plus de tyrannie!!!!

 2882948-4078356

   BAHREIN/BAHREINIS : ...- Monarchie Al Khalifa Et Régime Sioniste Deux Entités Coloniales Racistes Pratiquant Le Nettoyage Ethnique Un Génocide Lent Contre Les Populations Autochtones 

 

Pour ens avoir plus sur la repression là : 

link

BCC800px-Flag of Tunisia.svgC

TUNISIE/TUNISIENS


LE PEUPLE TUNISIEN EXIGE : UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE

Assemblée constituante ?

Une assemblée constituante est une institution collégiale avec pour tâche la rédaction, ou l'adoption, d'une constitution, c'est-à-dire le texte fondamental d'organisation des pouvoirs publics d'un pays. - source Wikipedia

    NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS  

nouveau-drapeau-francais

 

Le peuple français endure quant à lui l'oppression invisible mais tout aussi destructrice que l'idéologie sioniste et l'oligarchie financiére qu'il a lui même installé

 au pouvoir (c'est l'histoire du pendu qui fabrique la corde qui a servi à le pendre)...Si nous voulons casser ces chaines...

 

 

 

 Site source pour les photos:

link

L'ideologie sioniste expliquée par les Chretiens - un rappel historique :

link 

 

Et, si nous nous décidions d'agir...? Comment...? En citoyens/consommateurs/Responsables :

Nous pouvons poursuivre et Renforcer:

boycott israel

________________________________________________________________________________

 

 

 

Et parce que les Yankees sont accros au pétrole...Jamais les peuples de cette planéte surtout ceux assis sur cette mane noire...Ne pourrons vivre en paix, nous avons pour obligation d'arrêter d'idolâtrer ces GENOCIDAIRES YANKEES et, de les aider à tomber plus vite dans la fosse à purin !!!!

 

Mc do sheitan


Catégories

LA NOUVELLE MARIANNE


Elle est française...
Indéniablement elle est  française...
Inévitabelement, elle est française,

Assurément, elle est française,
Formellement, elle est française,
Elle est, française... EVIDEMMENT !

Quand le buste de Hafsia HERZI dans toutes les mairies
de FRANCE?


SAINT VINCENT DE PAUL…SYMBOLE DU DON…


LE DON DE SOI


        SAINT VINCENT DE PAUL
1581-1660

         PRETRE HUMANISTE FRANCAIS

Une conscience aigüe de soi et de l'Autre,
Permet d'ouvrir la porte de la Liberté.
Et,

de la maintenir ouverte à  l'Empathie...A la solidarité !
Hadria Riviere

...FEMMES D'HONNEUR...


MARIE GOUZE DITE OLYMPE DE GOUGES (1748-1793)
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=195


LOUISE MICHEL DITE ENJOLRAS (1830-1905)

http://biosoc.univ-paris1.fr/actu/livres/gauthier2.htm


ROSA LOUISE McCAULEY PARKS (1913-2005)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_ParksD


DOLORES IBARRURI GOMEZ DITE LA PASIONARIA (1895-1989)

http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/espasionaria.htm

JUSTICE POUR AAFIA SIDDIQUI

 

dr-aafia-siddiqui-bush-terrorism