Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui, Suis-Je

  • : Le blog de Hadria RIVIERE
  • Le blog de Hadria RIVIERE
  • : "Une conscience aigue de Soi et de l'Autre permet d'ouvrir les portes de la liberté..." Hadria RIVIERE
  • Contact

FEMMES REBELLES...

undefinedDAHYA…DAHIYA….DIHYA…KAHENA… (.. ?-700). 
 
http://www.berberescope.com/l'histoire_des_Berberes_yahoo.htm


FATMA TAZOUGHERT DITE LA ROUGE (1544-1641)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatma_Tazoughert


Fatma-N-Soumer.jpg

LALLA FATMA N’SOUMER (1830-1863) -DITE LA JEANNE D'ARC DU DJURDJURA
www.1novembre54.com/frame.php




FADHMA AIT MANSOUR AMROUCHE (1882-1967)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fadhma_A%C3%AFt_Mansour_Amrouche

 

Rechercher

Archives

LES TOUAREG, SONT EN DANGER!

 

LA VIE DES TOUAREG

CULTURE, HISTOIRE "des hommes bleus" :

Les origines Préhistoriques et paléoberbéres des TOUAREG là :

http://www.amazighworld.org/studies/articles/touareg_histoire.php

Et, là :

http://www.ac-nancy-metz.fr/Pres-etab/lapicque/Opinfo98/Pourcher/vie.htm


L'HISTOIRE DE LA REVOLTE TOUAREG :

 

http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/niger-un-chef-touareg-temoigne/

 

 Là :

http://conflitsoublies.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

 

Et, là :

 

http://www.caravaneducoeur.com/lestouareghistoi/index.html

 
MENER, La lutte, en musique ! 

 



22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 13:00



Déclarations d’Olmert à ses "amis", Sarkozy, Merkel...
publié le mercredi 21 janvier 2009

 

 

Mensonge, indécence et mise en évidence de la complicité des Européens, ce discours abject prononcé lors de la réunion de Jérusalem est une leçon de choses

 

DÉCLARATIONS A LA PRESSE DE MONSIEUR NICOLAS SARKOZY PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE, DE MONSIEUR EHUD OLMERT PREMIER MINISTRE DE L’ÉTAT D’ISRAËL, DE MONSIEUR MIREK TOPOLANEK PREMIER MINISTRE DE LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE, DE MADAME ANGELA MERKEL CHANCELIÈRE DE LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE D’ALLEMAGNE, DE MONSIEUR GORDON BROWN PREMIER MINISTRE DU ROYAUME-UNI DE GRANDE-BRETAGNE ET D’IRLANDE DU NORD, DE MONSIEUR SILVIO BERLUSCONI PRÉSIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES DE LA RÉPUBLIQUE ITALIENNE, ET DE MONSIEUR JOSE LUIS ZAPATERO PRÉSIDENT DU GOUVERNEMENT DU ROYAUME D’ESPAGNE

Jérusalem – Dimanche 18 Janvier 2009

M. EHUD OLMERT –

Bonsoir.

Monsieur le Président de l’Union européenne, le Premier ministre de la République tchèque, mon ami Mirek TOPOLANEK, Monsieur le Président de la République française, Mon ami Monsieur Nicolas SARKOZY, Madame la Chancelière d’Allemagne, Mon amie Madame Angela MERKEL, Monsieur le Premier ministre britannique, Monsieur Gordon BROWN, Monsieur le Premier ministre d’Italie, Monsieur Silvio BERLUSCONI, Monsieur le Premier ministre d’Espagne, José Luis ZAPATERO, Mesdames et Messieurs, Chers invités.

Je voudrais exprimer mon estime toute personnelle et l’estime du peuple d’Israël à vous tous, dirigeants des Etats européens, pour l’expression de soutien très impressionnante à l’Etat d’Israël dont vous avez fait preuve et vos préoccupations pour sa sécurité.

 

Ce front uni que vous représentez, cette position sans compromis pour ce qui concerne la sécurité de l’Etat d’Israël, réchauffent nos coeurs et nous renforcent en cette heure si sensible et complexe.

 

Chers invités, il y a plus de trois semaines, le gouvernement d’Israël a décidé de lancer une opération militaire afin de changer la situation sécuritaire pour les localités du sud d’Israël.

 

La réalité dans laquelle ont vécu durant de longues année, les habitants de la ville de Sderot et des localités autour de la bande de Gaza, villages et villes, était intolérable ; impossible à vivre pour eux en tant que civils et intolérable pour nous tous en tant qu’Etat.

 

Aucun Etat souverain ne peut accepter une atteinte à ses citoyens, aucun régime ne peut accepter des tirs sans distinction sur ses habitants.

 

A cette occasion, je voudrais présenter mes condoléances sincères aux familles qui ont perdu leurs proches, les soldats pendant les combats et les familles victimes du terrorisme qui font partie de notre quotidien, qui sont proches de nous chaque jour. Leur héroïsme, leur force de caractère sont pour nous une source d’inspiration et de fierté.

Aujourd’hui, après trois semaines durant lesquelles l’armée israélienne et les forces de sécurité ont mené des opérations militaires de grande envergure et brillantes qui ont frappé fortement le Hamas, après avoir réalisé les objectifs qui étaient les nôtres au début de nos opérations, nous avons décidé de suspendre le feu et cela pour répondre à la demande du Président égyptien Monsieur Hosni MOUBARAK.

 

Je voudrais ajouter que si ce cessez-le-feu est stable et en particulier aux vues de ce que nous avons entendu aujourd’hui, l’Etat d’Israël n’a aucunement l’intention de rester dans la bande de Gaza.

 

Nous voulons quitter la bande de Gaza le plus rapidement possible, dès que nous serons assurés que ce cessez-le-feu est respecté, stable et qu’il n’y a plus de risque pour la sécurité du sud de notre territoire.

 

Nous ne sommes pas venus pour conquérir Gaza, nous ne sommes pas venus prendre possession de Gaza, nous ne voulons pas rester à Gaza, et nous avons l’intention de quitter ce territoire le plus rapidement possible.

 

Vous venez tous d’arriver d’Egypte où vous avez exprimé votre soutien aux efforts sincères du Président égyptien et son engagement pour promouvoir une solution et pour parvenir à un cessez-lefeu qui soit stable et durable.

 

Il est clair aujourd’hui que pour obtenir un tel cessez-le-feu, il faut empêcher le Hamas de reconstruire ses capacités militaires par la contrebande d’armes massives qui viennent d’Iran et de Syrie vers la bande de Gaza.

Chers amis, dirigeants européens, dans une lettre que j’ai reçue hier de votre part, le Premier ministre britannique, Monsieur Gordon BROWN, le Premier ministre italien, Monsieur Silvio BERLUSCONI, la Chancelière allemande, Madame AngelaMERKEL et le Président de la République française, Monsieur Nicolas SARKOZY – mais je suis sûr que cette lettre est représentative aussi des autres dirigeants présents ici ce soir et des autres dirigeants européens en général -, vous avez exprimé votre engagement profond à faire tout ce qui est possible pour empêcher la contrebande d’armes, pour que ces armes ne tombent pas aux mains des groupes d’assassins de Gaza. [1]

Nous devrons maintenant traduire cet engagement qui est le vôtre en coopération avec les Etats-Unis et l’Egypte, les Etats-Unis avec qui nous avons signé un accord à ce propos pour mener des actions nécessaires, pour empêcher le Hamas de se réarmer.

 

C’est un intérêt essentiel, l’intérêt premier de ceux qui veulent que ceux du mal soient vaincus, c’est l’intérêt aussi de tous ceux qui croient profondément au processus de paix et veulent le promouvoir entre nous et les Palestiniens.

 

Ce n’est un secret pour personne que le gouvernement sous ma direction et avec l’aide et la participation active du ministre des Affaires étrangères, du Premier ministre suppléant Tzipi LIVNI, et du ministre de la Défense Ehud BARAK, a décidé que la priorité essentielle et première était le processus de paix avec le peuple palestinien, et cela avec la sécurité d’Israël.

 

Nous espérons la stabilité à Gaza, un cessez-le-feu. La déstabilisation du pouvoir du Hamas permettra le renforcement du Président Abou Mazen, et nous permettra de promouvoir le processus de paix entre Israël et les Palestiniens, et cela le plus rapidement possible.

 

Tous, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir, tous les efforts nécessaires, comme nous les avons faits depuis deux ans maintenant, pour promouvoir cette idée et pour accélérer les choses.

 

En ce qui nous concerne, par préoccupation humaine, nous avons continué à faire ce qui était nécessaire afin d’empêcher une crise humanitaire dans la bande de Gaza et afin d’aider les civils innocents qui sont les victimes de l’organisation terroriste qu’est le Hamas.

 

Nous voulons oeuvrer avec vous, de concert, afin de permettre à la population palestinienne de la bande de Gaza d’avoir de meilleures conditions de vie dans le calme et le bien-être ; et par des efforts communs et réfléchis, empêcher le Hamas de reprendre le dessus, nous pourrons le faire ensemble et donc à cette occasion je voudrais encore une fois exprimer la douleur de tout l’Etat d’Israël, ses regrets profonds, le regret profond des soldats de l’Etat d’Israël pour les pertes et les victimes civiles de la bande de Gaza qui sont des victimes innocentes, qui sont devenues otages des assassins du Hamas.

Ce n’est pas contre eux que nous avons combattu, ce n’est pas eux que nous voulions atteindre, ce n’est pas leurs enfants que nous voulions atteindre, ni leurs parents, ni leur famille et au nom de l’Etat d’Israël et au nom du gouvernement d’Israël, j’exprime ici ma profonde douleur pour ces victimes.

 

Enfin pour conclure, je ne peux pas ne pas évoquer la destinée du soldat otage Gilad SHALIT qui est aussi citoyen français.

 

Nous allons continuer à œuvrer avec vous et avec votre aide, et faire tout le nécessaire afin d’arriver à sa libération, libération que nous attendons depuis si longtemps.

 

Chers amis et chers collègues, ces amitiés personnelles entre nous - et peut-être vont-elles parfois au-delà du protocole diplomatique habituel -, ce sont des amitiés qui sont d’une valeur extraordinaire et c’est un devoir très agréable pour moi que de vous remercier, chacun personnellement, pour cette amitié personnelle dont vous avez fait preuve à mon égard et pour l’amitié dont vous avez fait preuve envers l’Etat d’Israël et le peuple d’Israël.

 

Merci infiniment à vous tous.

 

[1] Réponse de Sarkozy :

 

"Mesdames et Messieurs, Monsieur le Premier ministre, nous avons tous le sentiment de vivre un moment historique ici, à Jérusalem, lorsque nous voyons rassemblés autour du Premier ministre Ehud OLMERT l’ensemble des dirigeants politiques israéliens : Madame Tzipi LIVNI, Monsieur BARAK, Monsieur NETANYAHU.

 

Cela montre que ce qui est en cause, c’est l’avenir de l’Etat d’Israël, qui va bien au-delà de celui ou de celle qui gagnera les élections.

 

Qu’il me soit permis de parler en ami d’Israël. Toute l’Europe ne transigera jamais pour le droit à la sécurité de l’Etat d’Israël.

 

Et vous savez pouvoir compter sur nous.

Mais les amis doivent se dire les choses. Nous n’avons pas soutenu et approuvé l’intervention de Tsahal à Gaza. Pourquoi ? Nous connaissons et nous avons reconnu la faute initiale du Hamas.

 

Avec les roquettes qui ont conduit à l’interruption de la trêve. Mais nous pensons que la place de Tsahal n’est pas à Gaza.

 

Toute ma vie politique, je me suis senti, vécu, comme un ami d’Israël. Et un ami dit ce qu’il pense parce que c’est grâce à sa franchise que l’on sait que, quand il y a des ennuis, on peut compter sur lui. La décision du gouvernement israélien, unanime, d’arrêter le feu est une décision que nous soutenons.

C’est une décision digne d’un Etat démocratique. Et nous disons : « ce n’est qu’un premier pas. Il faut aller plus loin ».

Parce que dans cette région du monde que vous connaissez par définition mieux que nous, on a perdu trop de temps, depuis trop d’années. On a manqué trop d’occasions dans les mains de trop d’hommes d’Etat qui ont essayé et qui n’ont pas réussi.

 

Alors, maintenant, c’est à nous d’essayer. C’est très important ce qu’a dit Ehud OLMERT au nom du cabinet israélien, que si les tirs de roquettes s’arrêtent, Tsahal quittera Gaza.

C’est extrêmement important. Car, enfin, nous sortons du cercle vicieux des provocations et des réactions vers un cercle vertueux de l’espoir.

 

Et si, malgré tout, on se décidait à se faire confiance parce que nous n’avons pas d’autre choix ?

 

Monsieur le Premier ministre, c’est toute l’Europe qui est décidée à vous aider. Nous avons avec Angela MERKEL et Gordon BROWN, nous vous avons envoyé une lettre pour vous dire :

 

« nous sommes prêts à mettre nos bateaux à votre disposition pour qu’il n’y ait pas de contrebande d’armes, par la mer, vers Gaza ».

 

Nous avons dit au Président MOUBARAK, dont je veux saluer une nouvelle fois le courage, l’homme qui a fait la paix avec Israël et l’homme qui aujourd’hui essaye de faire la paix, que nous sommes prêts à l’aider par des observateurs, par de la technologie, pour qu’il n’y ait plus de contrebande d’armes.

 

Mais nous vous disons aussi : « aidez-nous à être vos amis. Vous êtes une nation démocratique, c’est à vous de montrer le chemin. Et l’ensemble du monde vous suivra ».

 

Qu’il me soit permis une dernière remarque. Il faut profiter de cette lueur d’espoir pour mettre maintenant tout sur la table.

 

Ce n’est pas plus d’efforts de faire un grand plan de paix définitif qu’un petit plan de paix provisoire. Ce sont les mêmes interlocuteurs, à la même époque, au même moment.

Prenons les risques pour la paix. Les marges de manoeuvre, nous les trouverons en mettant tout sur la table.

Et une fois Tsahal retiré de Gaza, il faudra proposer un sommet au Président de l’Autorité palestinienne pour parler avec lui.

 

Comment l’Etat palestinien vivra-t-il en paix avec l’Etat d’Israël ?

C’est une discussion qui vous appartient et que vous devez engager.

Sachez qu’il faudra ensuite, tout de suite, convoquer la grande conférence internationale qui permettra enfin d’établir la paix, cette année, dans cette région du monde.

 

Bien sûr, nous aurons besoin des Etats-Unis d’Amérique. Personne n’a l’idée de les exclure. Mais personne, non plus, ne veut attendre.

 

Et nous espérons qu’ils s’engageront puissamment pour apporter les garanties nécessaires.

Vous le voyez, nous sommes venus en amis.

 

Nous tendons la main à tout le monde parce que nous sommes convaincus que l’Europe peut porter un message de paix.

 

Si l’Europe est forte, si l’Europe est décidée et si l’Europe a le courage de parler à tout le monde.

 

Un mot, vraiment, enfin. Nous voulons que le soldat SHALIT, le caporal SHALIT soit libéré.

 

Pas simplement, Monsieur le Premier ministre, parce qu’il est moitié Français, parce qu’il le faut.

 

Parce qu’il y a eu trop de souffrance. Et nous souhaitons qu’Israël soit prêt aussi à libérer des prisonniers.

 

Pour que, là aussi, on en finisse avec la douleur de centaine de familles qui maintenant doivent aspirer à la paix.

 

J’espère que vous avez compris que nous n’avons aucune leçon à donner à Israël. Simplement un témoignage d’amitié, celui de la franchise, celui de la vérité et finalement celui de l’audace.

Je vous remercie.

Intro et soulignement des passages les plus indécents, mensongers ou choquants : C. Léostic, Afps

site de l’Elysée

http://www.elysee.fr/documents/index.php ?mode=cview&cat_id=3&press_id=2245&lang=fr

 

LIEN SOURCE :

 

http://www.france-palestine.org/article10901.html

Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE-PALESTINE/Hadria RIVIERE - dans Politique
commenter cet article

commentaires

PEUPLES OPPRIMES...DEBOUT

LA LIGUE ARABES DES ETATS D'AMERIQUE ...:
LES OCCIDENTAUX DETRUISENT, MASSACRENT, LES PEUPLES MUSULMANS...OCCUPENT...COLONISENT LES PAYS
ET LA LIGUE EST AVEUGLE, SOURDE ET MUETTE...
122-arabe_hypocrisie.jpg

LES PEUPLES SOUVERAINS...S'AVANCENT....VERS... - (Chant du Départ )
La souveraineté a été définie par Jean Bodin (1530-1596) dans son traité "Les Six livres de La République" comme un attribut essentiel de l'État :
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République."
Aucun pouvoir n'est supérieur à la puissance souveraine qui ne peut être anéantie, mais elle n'est pas sans limite (s'exerce sur le domaine public et non privé).
Pour Jean-Jacques Rousseau, le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté.

En droit, c'est la Constitution qui définit comment s'exerce la souveraineté, quelles sont les institutions qui détiennent le pouvoir et comment elles sont contrôlées.
 
PAYS DETRUITS,
PAYS OCCUPES,
PAYS COLONISES,
PAYS PILLES,
PEUPLES ASSERVIS,
PEUPLES APPAUVRIS, DEPUIS DES DECENNIES PAR UNE OLIGARCHIE AMERICANO-SIONISTE AVIDE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DES PEUPLES OCCIDENTAUX...
      

PALESTINE/PALESTINIENS

 

800px-Flag of Palestine.svg

 

AFGHANISTAN/AFGHANS

LE PROBLEME AFGHAN

 

600px-Flag of Afghanistan.svg

 

 

PAKISTAN/PAKISTANAIS

   

800px-Flag of Pakistan.svg

 

YEMEN/YEMENITES :...Le pouvoir Pro-Us...Tire sur le peuple, comme l'on tire à la foire sur les lapins en plâtre...Sans que cela ne souleve aucune constestation...!!!! 

 

800px-Flag of Yemen.svg

   

ALGERIE/ALGERIENS

 

800px-Flag of Algeria.svg

 

Les politiciens français nient les faits

Crimes d'Etat

Les politiciens français réecrivent l'histoire, en s'offrant le "beau rôle"

  

800px-Flag of Bahrain.svg

Le peuple dit : "Ni Shi’ite Ni Sunnite mais Bahreini».

« Nous ne voulons pas renverser le régime comme certains l’imaginent, et nous ne voulons pas obtenir le contrôle du gouvernement. Nous ne voulons pas des sièges et places ici ou là. Nous voulons être un peuple qui vit dans la dignité et dont les droits sont respectés ».  

Les AL KHALIFA repondent par la repression, les massacres, l'occupation saoudienne, encore plus de tyrannie!!!!

 2882948-4078356

   BAHREIN/BAHREINIS : ...- Monarchie Al Khalifa Et Régime Sioniste Deux Entités Coloniales Racistes Pratiquant Le Nettoyage Ethnique Un Génocide Lent Contre Les Populations Autochtones 

 

Pour ens avoir plus sur la repression là : 

link

BCC800px-Flag of Tunisia.svgC

TUNISIE/TUNISIENS


LE PEUPLE TUNISIEN EXIGE : UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE

Assemblée constituante ?

Une assemblée constituante est une institution collégiale avec pour tâche la rédaction, ou l'adoption, d'une constitution, c'est-à-dire le texte fondamental d'organisation des pouvoirs publics d'un pays. - source Wikipedia

    NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS  

nouveau-drapeau-francais

 

Le peuple français endure quant à lui l'oppression invisible mais tout aussi destructrice que l'idéologie sioniste et l'oligarchie financiére qu'il a lui même installé

 au pouvoir (c'est l'histoire du pendu qui fabrique la corde qui a servi à le pendre)...Si nous voulons casser ces chaines...

 

 

 

 Site source pour les photos:

link

L'ideologie sioniste expliquée par les Chretiens - un rappel historique :

link 

 

Et, si nous nous décidions d'agir...? Comment...? En citoyens/consommateurs/Responsables :

Nous pouvons poursuivre et Renforcer:

boycott israel

________________________________________________________________________________

 

 

 

Et parce que les Yankees sont accros au pétrole...Jamais les peuples de cette planéte surtout ceux assis sur cette mane noire...Ne pourrons vivre en paix, nous avons pour obligation d'arrêter d'idolâtrer ces GENOCIDAIRES YANKEES et, de les aider à tomber plus vite dans la fosse à purin !!!!

 

Mc do sheitan


Catégories

LA NOUVELLE MARIANNE


Elle est française...
Indéniablement elle est  française...
Inévitabelement, elle est française,

Assurément, elle est française,
Formellement, elle est française,
Elle est, française... EVIDEMMENT !

Quand le buste de Hafsia HERZI dans toutes les mairies
de FRANCE?


SAINT VINCENT DE PAUL…SYMBOLE DU DON…


LE DON DE SOI


        SAINT VINCENT DE PAUL
1581-1660

         PRETRE HUMANISTE FRANCAIS

Une conscience aigüe de soi et de l'Autre,
Permet d'ouvrir la porte de la Liberté.
Et,

de la maintenir ouverte à  l'Empathie...A la solidarité !
Hadria Riviere

...FEMMES D'HONNEUR...


MARIE GOUZE DITE OLYMPE DE GOUGES (1748-1793)
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=195


LOUISE MICHEL DITE ENJOLRAS (1830-1905)

http://biosoc.univ-paris1.fr/actu/livres/gauthier2.htm


ROSA LOUISE McCAULEY PARKS (1913-2005)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_ParksD


DOLORES IBARRURI GOMEZ DITE LA PASIONARIA (1895-1989)

http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/espasionaria.htm

JUSTICE POUR AAFIA SIDDIQUI

 

dr-aafia-siddiqui-bush-terrorism