FEMMES REBELLES...

undefinedDAHYA…DAHIYA….DIHYA…KAHENA… (.. ?-700). 
 
http://www.berberescope.com/l'histoire_des_Berberes_yahoo.htm


FATMA TAZOUGHERT DITE LA ROUGE (1544-1641)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatma_Tazoughert


Fatma-N-Soumer.jpg

LALLA FATMA N’SOUMER (1830-1863) -DITE LA JEANNE D'ARC DU DJURDJURA
www.1novembre54.com/frame.php




FADHMA AIT MANSOUR AMROUCHE (1882-1967)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fadhma_A%C3%AFt_Mansour_Amrouche

 

LES TOUAREG, SONT EN DANGER!

 

LA VIE DES TOUAREG

CULTURE, HISTOIRE "des hommes bleus" :

Les origines Préhistoriques et paléoberbéres des TOUAREG là :

http://www.amazighworld.org/studies/articles/touareg_histoire.php

Et, là :

http://www.ac-nancy-metz.fr/Pres-etab/lapicque/Opinfo98/Pourcher/vie.htm


L'HISTOIRE DE LA REVOLTE TOUAREG :

 

http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/niger-un-chef-touareg-temoigne/

 

 Là :

http://conflitsoublies.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

 

Et, là :

 

http://www.caravaneducoeur.com/lestouareghistoi/index.html

 
MENER, La lutte, en musique ! 

 



Rechercher

PEUPLES OPPRIMES...DEBOUT

LA LIGUE ARABES DES ETATS D'AMERIQUE ...:
LES OCCIDENTAUX DETRUISENT, MASSACRENT, LES PEUPLES MUSULMANS...OCCUPENT...COLONISENT LES PAYS
ET LA LIGUE EST AVEUGLE, SOURDE ET MUETTE...
122-arabe_hypocrisie.jpg

LES PEUPLES SOUVERAINS...S'AVANCENT....VERS... - (Chant du Départ )
La souveraineté a été définie par Jean Bodin (1530-1596) dans son traité "Les Six livres de La République" comme un attribut essentiel de l'État :
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République."
Aucun pouvoir n'est supérieur à la puissance souveraine qui ne peut être anéantie, mais elle n'est pas sans limite (s'exerce sur le domaine public et non privé).
Pour Jean-Jacques Rousseau, le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté.

En droit, c'est la Constitution qui définit comment s'exerce la souveraineté, quelles sont les institutions qui détiennent le pouvoir et comment elles sont contrôlées.
 
PAYS DETRUITS,
PAYS OCCUPES,
PAYS COLONISES,
PAYS PILLES,
PEUPLES ASSERVIS,
PEUPLES APPAUVRIS, DEPUIS DES DECENNIES PAR UNE OLIGARCHIE AMERICANO-SIONISTE AVIDE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DES PEUPLES OCCIDENTAUX...
      

PALESTINE/PALESTINIENS

 

800px-Flag of Palestine.svg

 

AFGHANISTAN/AFGHANS

LE PROBLEME AFGHAN

 

600px-Flag of Afghanistan.svg

 

 

PAKISTAN/PAKISTANAIS

   

800px-Flag of Pakistan.svg

 

YEMEN/YEMENITES :...Le pouvoir Pro-Us...Tire sur le peuple, comme l'on tire à la foire sur les lapins en plâtre...Sans que cela ne souleve aucune constestation...!!!! 

 

800px-Flag of Yemen.svg

   

ALGERIE/ALGERIENS

 

800px-Flag of Algeria.svg

 

Les politiciens français nient les faits

Crimes d'Etat

Les politiciens français réecrivent l'histoire, en s'offrant le "beau rôle"

  

800px-Flag of Bahrain.svg

Le peuple dit : "Ni Shi’ite Ni Sunnite mais Bahreini».

« Nous ne voulons pas renverser le régime comme certains l’imaginent, et nous ne voulons pas obtenir le contrôle du gouvernement. Nous ne voulons pas des sièges et places ici ou là. Nous voulons être un peuple qui vit dans la dignité et dont les droits sont respectés ».  

Les AL KHALIFA repondent par la repression, les massacres, l'occupation saoudienne, encore plus de tyrannie!!!!

 2882948-4078356

   BAHREIN/BAHREINIS : ...- Monarchie Al Khalifa Et Régime Sioniste Deux Entités Coloniales Racistes Pratiquant Le Nettoyage Ethnique Un Génocide Lent Contre Les Populations Autochtones 

 

Pour ens avoir plus sur la repression là : 

link

BCC800px-Flag of Tunisia.svgC

TUNISIE/TUNISIENS


LE PEUPLE TUNISIEN EXIGE : UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE

Assemblée constituante ?

Une assemblée constituante est une institution collégiale avec pour tâche la rédaction, ou l'adoption, d'une constitution, c'est-à-dire le texte fondamental d'organisation des pouvoirs publics d'un pays. - source Wikipedia

    NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS  

nouveau-drapeau-francais

 

Le peuple français endure quant à lui l'oppression invisible mais tout aussi destructrice que l'idéologie sioniste et l'oligarchie financiére qu'il a lui même installé

 au pouvoir (c'est l'histoire du pendu qui fabrique la corde qui a servi à le pendre)...Si nous voulons casser ces chaines...

 

 

 

 Site source pour les photos:

link

L'ideologie sioniste expliquée par les Chretiens - un rappel historique :

link 

 

Et, si nous nous décidions d'agir...? Comment...? En citoyens/consommateurs/Responsables :

Nous pouvons poursuivre et Renforcer:

boycott israel

________________________________________________________________________________

 

 

 

Et parce que les Yankees sont accros au pétrole...Jamais les peuples de cette planéte surtout ceux assis sur cette mane noire...Ne pourrons vivre en paix, nous avons pour obligation d'arrêter d'idolâtrer ces GENOCIDAIRES YANKEES et, de les aider à tomber plus vite dans la fosse à purin !!!!

 

Mc do sheitan


Images Aléatoires

  • israel1
  • obama-bombs-troops-war
  • saladin-du-film.jpg
  • BOCYOTT ISRAEL US
  • saladin_carte6PROGRESSION-DE-SALADIN.jpg
  • PALESTINE GRANDE CAUSE ANTICOLONIALE
Mercredi 7 janvier 2009 3 07 /01 /Jan /2009 17:25


ISRAEL : LE SUICIDE PAR L’AUTO-DEFENSE

Docteur OREN BEN-DOR

L’autodéfense par le suicide souligne le caractère unique de l’apartheid israélien.

A l’instar du Liban en 2006, le peuple de Gaza est massacré par les pilotes assassins d’un Etat assassin. Les forces à terre, bientôt, se massacreront plus encore.

Cette répétition de la violence à grande échelle par Israël, à laquelle on s’attendait largement, s’accomplit après un long processus déclenché au moment où Israël a retiré unilatéralement ses colonies et son infanterie de Gaza, mais seulement pour organiser ce qu’on décrit comme un zoo d’êtres humains surveillé à distance.

Israël a maintenu son contrôle absolu sur les frontières de Gaza, ses espaces aérien et maritime, son économie, son électricité, ses ravitaillements en nourriture et en médicaments.

Les gens de Gaza ont été affamés, humiliés et constamment mis sous pression.

Pour autant, si le retrait a bien été voulu, et s’il a peu à voir avec ce qui motive les roquettes, les tirs de celles-ci sont un défi aux villes israéliennes de Sderot, Ashkelon et Beer Sheva.

En dehors d’apporter une réponse à court terme aux attaques de roquettes, la vague de violence israélienne relève d’un raisonnement vicieux (pétition de principe) et d’une provocation réfléchie. Les actions d’Israël, que celui-ci justifie par la rhétorique du « non choix » (ein brera) et de la « légitime défense », peuvent pendant un temps poser un couvercle sur le volcan de la haine qui entoure Israël et jusque dans son sein mais, après le premier choc et saisissement, elles sont assurément destinées à créer bien plus de violence.

Les assassinats ciblés de membres du Hamas, le renversement même de l’organisation, la destruction de son infrastructure et de ses bâtiments n’écraseront pas la légitime opposition à l’entité sioniste, arrogante et triomphaliste.

Aucune armée, même bien équipée et bien entraînée, ne peut gagner un combat contre un nombre toujours plus grand de gens qui n’ont plus de raison de craindre de mourir.

S’il y avait de la haine contre les Israéliens avant le massacre de Gaza, la haine qui va suivre va être d’un ordre de grandeur bien différent.

A considérer l’échec assuré des tentatives visant à imposer la stabilité par la violence, l’intimidation, la famine et l’humiliation, quel est le souhait, sur terre, qui anime l’Etat israélien ?

A quoi les Israéliens imaginent-ils aboutir avec ce massacre ? Il doit y avoir quelque chose qui manque ici. Il doit y avoir, pour les Israéliens, quelque chose ou quelque idée à préserver, à défendre même, dans cette pathologie de vouloir provoquer un état permanent de violence contre eux-mêmes.

Quelle sorte d’autosatisfaction conditionne donc cette volonté autodestructrice d’être haï ?

Gaza nous en donne elle-même un indice.

Beaucoup de Palestiniens qui vivent à Gaza sont les enfants des 750 000 réfugiés expulsés en 1948 de ce qui est aujourd’hui l’Etat juif.

Ashkelon s’est construite sur les ruines du village palestinien d’al-Majdal dont les habitants furent expulsés en 1948, beaucoup vers Gaza.

C’est seulement par une purification ethnique massive qu’un Etat de majorité et de caractère juifs a pu s’implanter.

Toute juste application du droit reconnu internationalement pour les réfugiés de revenir chez eux signifierait effectivement la fin du projet sioniste.

Ceux qui choisiraient de revenir ne feraient pas que menacer la majorité juive. A leur retour, ils exigeraient sûrement pour eux, et avec force, une citoyenneté égale.

Ce faisant, ils remettraient en cause l’idée discriminatrice qui est à la base de l’Etat juif et qui fixe un enjeu différent dans l’Etat pour tous ceux qui passent le test de la judaïté, qu’ils vivent dans le pays ou ailleurs. Ainsi, pour la même raison qu’Israël discrimine ses propres citoyens non juifs, il empêche le retour des réfugiés.

La prolifération et la prédominance du discours d’autodéfense et ses effets secondaires - la reconnaissance sans critique de la légitimité de l’Etat israélien - parviennent à cacher le fait qu’Israël lui-même est un Etat d’apartheid qui est fondé sur l’idée d’apartheid (séparation).

Et au nom de cette prémisse d’apartheid, l’occupation, la dépossession et la discrimination frappent tous les Palestiniens, tant à Gaza, en Cisjordanie, qu’en Israël et même à travers le monde.

Ainsi, l’idée qui est en réalité « préservée », c’est la réticence, ou plutôt l’incapacité, des Israéliens à s’interroger sur le fondement discriminatoire de leur propre Etat.

Opposer le mantra dissimulateur sur les tirs de roquettes du Hamas à l’autodéfense légitime d’Israël enrôle de force et avec cynisme tant les Palestiniens de Gaza que les Israéliens de Sderot.

Couvrir la réticence de l’Etat juif à affronter la question du sionisme colonial et raciste est plus important que chacune et chacun d’entre eux.

Admettre le droit d’Israël à exister dans la sécurité en tant qu’Etat juif est devenu aujourd’hui le point de référence d’une modération politique. Obama est déjà en train de chanter la chanson.

Les antisionistes égalitaristes qui défient ce droit échouent facilement au test. Cette voix antisioniste, exclusive et modérée, insiste sur le fait que les injustices contre les Palestiniens découlent de l’idée même d’Etat sur laquelle Israël est fondé.

Les injustices contre les Palestiniens recouvrent toute la Palestine historique, sans avoir à la diviser pour qu’elles ne soient visibles seulement que dans les territoires, dont Gaza qu’Israël occupe depuis 1967.

Laissons alors le bavardage stérile sur l’autodéfense qui ne vise que les « critiques » contre Israël mais pas ce qui les rend légitimes :

 l’origine de la violence dans Gaza est intimement liée à la manière dont l’Etat israélien a vu le jour et dont il tolère toujours l’idée d’apartheid dans son essence même.

Israël ne doit pas être « réformé » ou « condamné », mais remplacé par une unique structure égalitariste sur toute la Palestine historique.

Israël a besoin d’un cycle permanent de violence. Aussi longtemps que ce cycle est provoqué par une oppression quotidienne, les Israéliens arrivent à maintenir ce havre où ils peuvent s’unir derrière leur incapacité à regarder leur mentalité d’apartheid.

La violence entretient une zone dans laquelle cette vieille menace existentielle étouffe toute possibilité de véritables empathie et autoréflexion égalitariste.

Dans le même temps, la violence est un moyen nécessaire pour ancrer la prétendue légitimité de ce qu’on prétend être la seule alternative à cette violence.

Cette alternative n’est rien d’autre que l’échec « étonnant » d’un processus de paix « sensé », « raisonnable » et « modéré » pour aller à deux Etats, un processus qui prétend légitimer l’Etat d’apartheid une fois pour toutes.

Le discours a été récupéré de telle sorte que les appels urgents à la cessation immédiate de la violence raniment ce projet pour deux Etats, essentiellement injuste et voué à l’échec mais qui garantit la poursuite de la violence.

Hélas, la pathologie visant à générer la violence contre soi-même, violence qui suspend toute réflexion sur le fond de l’apartheid, ne réussit qu’au prix d’une haine énorme.

Cette pathologie israélienne aboutira, furtivement et fatalement, à ce que les Israéliens craignent le plus.

Il n’y a effectivement « d’autre choix » pour le projet nationaliste des éternelles victimes, que le suicide avec ceux qu’il opprime.

Le désir sublimé du sioniste d’être haï est son carburant pour l’unité et l’autosatisfaction d’Israël.

Cette nature autodestructrice, dissimulée derrière une volonté de légitime défense, émane de forces profondes et anciennes dont le sionisme n’est qu’un symptôme et un indice.

Ce qui préserve ces forces autodestructrices garantit au projet nationaliste d’apartheid des éternelles victimes de n’être qu’un phénomène éphémère.

Au moment d’arrêter rien que le nationalisme, la mentalité originelle de victime se protège en générant le suicide collectif de ce projet nationaliste.

L’autodéfense par le suicide souligne le caractère unique de l’apartheid israélien.

La rhétorique tant du non choix que de l’autodéfense renferme une chronique effrayante d’un suicide annoncé.

En dépit de sa puissance militaire, Israël est un Etat faible et mourant qui souhaite s’autodétruire.

Les plus puissantes nations au monde assistent à ce processus suicidaire et ce fait appelle d’urgence à la méditation.


Le Dr Oren Ben-Dor est né à Haïfa et a grandi en Israël ; il enseigne la philosophie juridique et politique à la faculté de droit de l’Université de Southampton, Royaume-Uni.

Son dernier livre Thinking About Law : In Silence with Heidegger a été publié en 2007 par Hart Publishing.

Son adresse mel : okbendor@yahoo.com

1er janvier 2009 - Counterpunch - traduction : JPP

Par OREN BEN-DOR/Hadria RIVIERE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

LA NOUVELLE MARIANNE


Elle est française...
Indéniablement elle est  française...
Inévitabelement, elle est française,

Assurément, elle est française,
Formellement, elle est française,
Elle est, française... EVIDEMMENT !

Quand le buste de Hafsia HERZI dans toutes les mairies
de FRANCE?


SAINT VINCENT DE PAUL…SYMBOLE DU DON…


LE DON DE SOI


        SAINT VINCENT DE PAUL
1581-1660

         PRETRE HUMANISTE FRANCAIS

Une conscience aigüe de soi et de l'Autre,
Permet d'ouvrir la porte de la Liberté.
Et,

de la maintenir ouverte à  l'Empathie...A la solidarité !
Hadria Riviere

...FEMMES D'HONNEUR...


MARIE GOUZE DITE OLYMPE DE GOUGES (1748-1793)
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=195


LOUISE MICHEL DITE ENJOLRAS (1830-1905)

http://biosoc.univ-paris1.fr/actu/livres/gauthier2.htm


ROSA LOUISE McCAULEY PARKS (1913-2005)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_ParksD


DOLORES IBARRURI GOMEZ DITE LA PASIONARIA (1895-1989)

http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/espasionaria.htm

JUSTICE POUR AAFIA SIDDIQUI

 

dr-aafia-siddiqui-bush-terrorism

Images Aléatoires

  • israel1
  • obama-bombs-troops-war
  • saladin-du-film.jpg
  • BOCYOTT ISRAEL US
  • saladin_carte6PROGRESSION-DE-SALADIN.jpg
  • PALESTINE GRANDE CAUSE ANTICOLONIALE

Catégories

QUI, SUIS-JE

Recommander

OverBlog

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés