Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui, Suis-Je

  • : Le blog de Hadria RIVIERE
  • Le blog de Hadria RIVIERE
  • : "Une conscience aigue de Soi et de l'Autre permet d'ouvrir les portes de la liberté..." Hadria RIVIERE
  • Contact

FEMMES REBELLES...

undefinedDAHYA…DAHIYA….DIHYA…KAHENA… (.. ?-700). 
 
http://www.berberescope.com/l'histoire_des_Berberes_yahoo.htm


FATMA TAZOUGHERT DITE LA ROUGE (1544-1641)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatma_Tazoughert


Fatma-N-Soumer.jpg

LALLA FATMA N’SOUMER (1830-1863) -DITE LA JEANNE D'ARC DU DJURDJURA
www.1novembre54.com/frame.php




FADHMA AIT MANSOUR AMROUCHE (1882-1967)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fadhma_A%C3%AFt_Mansour_Amrouche

 

Rechercher

Archives

LES TOUAREG, SONT EN DANGER!

 

LA VIE DES TOUAREG

CULTURE, HISTOIRE "des hommes bleus" :

Les origines Préhistoriques et paléoberbéres des TOUAREG là :

http://www.amazighworld.org/studies/articles/touareg_histoire.php

Et, là :

http://www.ac-nancy-metz.fr/Pres-etab/lapicque/Opinfo98/Pourcher/vie.htm


L'HISTOIRE DE LA REVOLTE TOUAREG :

 

http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/niger-un-chef-touareg-temoigne/

 

 Là :

http://conflitsoublies.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

 

Et, là :

 

http://www.caravaneducoeur.com/lestouareghistoi/index.html

 
MENER, La lutte, en musique ! 

 



25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 16:45

NOUS N’AVONS NUL BESOIN DES SYNDICATS « JAUNES 

ET, AUJOURD’HUI,

A TITRE D’EXEMPLE UNE ENIEME  TRAHISIONS D’UN DES GRAND PATRONS DE SYNDICAT FRANÇAIS :

 

 LA CFDT ET SON REPRESENTANT, COMPLICE ACTIF DE NICOLAS SARKOZY, DESTRUCTEUR EN CHEF  DU MODELE SOCIAL FRANÇAIS : 

 

CHEREQUE – GRAND PATRON DE LA CFDT –EN PRIVE -

 

Extrait du livre de Jacques COTTA, « Riches et presque décomplexés » -Fayard-, p 125.

Compte rendu de la rencontre organisée le 27 mars 2007, entre leader de la centrale et le cercle patronal « ETHIC », dirigé par Mme Sophie de MENTHON.  

Quelques jours après le petit-déjeuner en compagnie de deux cents membres d'Ethic et de François Bayrou, mon téléphone sonnait. On me demandait si je désirais participer à un =2 0 remake, cette fois-ci au Cercle interallié et en compagnie de François CHEREQUE.

 

Le leader de la CFDT face à des patrons déterminés à la veille de la présidentielle sur des thèmes sociaux, politiques et économiques ne pouvait laisser indifférent.

 

Mais une mauvaise surprise m'attendait, la veille dudit petit-déjeuner:

 

« un contrordre fut donné dans des termes qui ne pouvaient qu'aiguiser ma curiosité:
Sophie de Menthon vous fait dire que si cela ne tenait qu'à elle il n'y aurait pas de problème, mais c'est M. CHEREQUE qui pose comme condition

L’absence de tout journaliste.
…Même en demeurant discret?
… »- Même, nous sommes désolés. Il nous a dit que c'était une condition absolue à sa venue.

 
Le lendemain matin, je décide de passer outre.

 

Je gravis les marches du Cercle interallié, passe le petit perron de l'entrée surmonté d'une imposante et néanmoins gracieuse marquise, ignore un valet de pied en jaquette noire et gilet rouge et pénètre dans le petit salon réservé pour le leader de la CFDT.

 

Étonnement de la secrétaire d'Ethic préposée aux badges, air confus de ma part, incompréhension feinte pour obtenir enfin l'autorisation de m'installer dans un coin de la salle avec engagement strict de ne pas piper mot.


 
Devant une assistance très réduite comparée à celle venue assister à la prestation du leader de l'UDF, Sophie de Menthon accueille l'invité:

… »Cher FrançoisCHEREQUE, c'est un grand plaisir.

 

Mais laissez-moi vous dire, à vous qui avez eu par le passé le courage de soutenir des réformes difficiles, que je déplore l'absence de la presse.

 

Vous auriez dû au contraire médiatiser au maximum cet événement, vu l'importance de votre discours.

FC: … »- Merci de m'accueillir. Et commençons donc par la presse.

J'ai demandé à ce qu'elle ne soit pas présente car j'ai décidé de vous parler franchement, sans détour, directement. Entre nous, sans journalistes, ce sera plus simple!
..." - Pour nous confier des secrets? plaisante la salle.


 
Je connaissais la connivence qui peut exister entre les partenaires sociaux. «Les réunions à répétition rapprochent», dit-on. Mais là, il s'agit de tout autre chose.

 

François CHEREQUE promet le discours de la vérité comme s'il se trouvait dans une réunion de famille qu'il ne faudrait pas perturber.

Durant une heure, je vais de surprise en surprise.

 

Le leader de la CFDT réserve à ses hôtes très satisfaits un discours

des plus politiques.

 

 «L'économie est poussive» et «le premier des problèmes concerne l'investissement» car nous «n'avons pas décliné les objectifs de Lisbonne».
…. »Plus clairement? demande Sophie de Menthon.

… »- Les réformes de la recherche, des régimes sociaux, des retraites, de l'assurance-maladie, de la santé, des hôpitaux n'ont pas été accomplies.

 
En une phrase, François Chérèque fait siennes l'ensemble des mesures qui ont pesé dans le vote négatif du peuple français le 29 mai 2005.

 

Mais qu'importe, la salle communie.
..." Il aborde ensuite «l'organisation du marché du travail», «l'existence de la précarité», mais aussi d'une «trop grande rigidité pour les entreprises».

Il dénonce le développement de la sous-traitance comme «facteur d'augmentation des inégalités».
… »- D'inégalité pour qui? demande un curieux dans la salle.
 

J'attends une réponse syndicale.

Surprise!
… »- Pour les petites entreprises, répond du tac au tac le leader de la CFDT.Je me tourne vers mon voisin de table :
… »Je croyais qu'il parlait des employés.

Pour un syndicaliste il est assez ouvert, non?
… »Oui, mais si les entreprises ne vont pas bien, les employés non plus.

Ce qui compte, c'est l'entreprise, et lui, il a compris!


 
Au micro, François CHEREQUE en est à la dénonciation de

«la culture du conflit», condamne «la CGT qui pousse à la grève dans les ports de Marseille», ou «FO qui fait la loi chez les communaux», «la nécessité d'y imposer une CFDT qui aujourd'hui y a des problèmes».

..."- Comment? questionne Sophie de Menthon.

 

.."- Par tous les moyens!

..."- Je suis troublée, vous reprenez nos positions, que nous exprimons publiquement, intervient la présidente d'Ethic.


 
Galvanisé, CHEREQUE  annonce la nécessité de «faire évoluer le contrat de travail», de ne «pas opposer la flexibilité à la rigidité», de réaffirmer «l'attachement à l'Europe» alors que «nous avons mis le drapeau bleu blanc rouge le jour anniversaire du traité de Rome, ce qui était lamentable».
… »- Reste la méthode? demande Sophie de Menthon.


 
Alors le président de la CFDT parle de «représentativité».

 

Il a déjà rencontré à plusieurs reprises «les conseillers de Sarkozy et le candidat lui-même» avec qui ils sont «plutôt tombés d'accord».

 

 

Il faut «reconnaître les syndicats dans les entreprises», et non plus au niveau national indépendamment des élections à la base.

… »Atomiser l'interlocuteur, c'est ça qu'il faut, me glisse à l'oreille mon voisin attentif.
  
 
François CHEREQUE, comme s'il lui répondait en écho, développe l'exemple de Renault.

 

«S'il n'y a pas de licenciement», c'est uniquement parce que «les ouvriers prennent aujourd'hui les jours qui correspondent aux 35 heures de 2008».

 

À l'inverse, à Sandouville, «la production est à flux tendu», donc «ils font 42 heures par semaine».
… »En discutant à la base, la flexibilité s'organise et s'impose d'elle-même.
… »Pourquoi, avec ce discours, êtes-vous au premier rang dans les manifestations?
… »J'ai manifesté contre le CPE car le ministre avait été ridicule dans la forme.

..."Mais sur le fond, nous sommes bien sûr d'accord pour revoir le contrat de travail.

 
Dans la salle on est au bord de l'applaudir.
… »Votre différence n'est pas assez marquée avec la CGT, insiste Sophie.

 

Même si Thibault est assez positif, il existe des possibilités de débordement.
… »Sur le terrain, c'est parfois compliqué, mais plus on va vers l'entreprise, je vous le répète, plus les salariés acceptent tout cela.

 

Prenez l'accord Bosch sur le temps de travail. II y a 200 accords du même type, mais personne n'en parle. Laissons les choses se faire dans les entreprises, il y a une adaptation!

… »Vous avez des priorités?
… »- La protection sociale sera le gros morceau.

 

Il faut finir le travail sur les retraites après ce qui a été commencé sur les régimes spéciaux.

..."Puis reconnaître que les CDD en lieu et place des CDI, c'est trop paralysant.

 

Donc redistribuer vers l'assurance chômage qui sera plus sollicitée.

 

Enfin, la sous-traitance, dossier difficile...

 

… »Pas tant que cela, intervient un des vingt membres d'Ethic installé dans la salle.

… »Si, par exemple, prenez Airbus. À vous je le dis :

 

l'État n'a pas à mettre un sou. Il faut faire à Airbus ce qui a été fait à Boeing! Augmenter et développer la sous-traitance et mettre tout cela en concurrence.

… »Mais vous y êtes arrivé sur  les retraites? C'était bien plus chaud, non?
 
Le leader syndicaliste en serait presque à bicher.

… »Vous accepteriez d'être ministre du Travail de Nicolas Sarkozy ou de Ségolène Royal?
… »Non, je suis beaucoup plus utile à la place que j'occupe.

Je peux faire de la pédagogie. Ségolène a compris sur les retraites, par exemple, et elle n'est plus pour l'abrogation de la loi Fillon.

 

En mettant la gauche face à ses contradictions, on aboutit au discours de Villepinte où la candidate socialiste fait de la dette sa priorité et reconnaît l'économie de marché. Mais pour cela, il faut être là où je suis.

… »Puisqu'on est entre nous, vous voterez pour qui?

… »Je peux vous dire que nous avons vu tous les candidats, outre l'extrême droite ou l'extrême gauche.

 

Surtout les deux principaux et Buffet par respect pour elle et aussi parce que sur des notions comme la flexisécurité, elle serait sans aucun doute d'accord.

 

D'ailleurs, l'extrême gauche a aussi fait un pas.

Elle reconnaît le marché et la décentralisation.
… »Vraiment?

… »Mais oui, Arlette a pris un coup de vieux, vous savez!
  
 
Dans la salle on s'esclaffe
.
… »Vous voyez bien le mal que j'aurais eu si la presse avait été présente.
… »Pour qui voteriez-vous donc? insiste Sophie de Menthon.
… »Nous ne donnons jamais de consigne à
la CFDT.

… »- En privé?
… »- Sarkozy nous a présenté un calendrier pour les réformes et moi et ça me va très bien....
On s'y met dès juillet. …. »


… »Sourire de Sophie de Menthon et satisfaction de la salle. …. »

 

LIEN SOURCE :

 

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-24892143.html

 

________________________

 

Adhérent de la CDFT, tu portes la responsabilité de laisser ce triste

individu, CHEREQUE, organiser avec ses complices,  

les tenants de l’idéologie libérale :

 

Le Service/servif actif de la casse, des droits fondamentaux des salariés ;

droits arraché  par  la lutte, le sang de milliers de travailleurs.

 

A ceux et celles qui seraient tenté de se rendre aux urnes pour voter pour des vendus, seulement préoccupés par les avantages, salaires et accessoires que leur confrère la fonction de juge prudhommale, réfléchissez bien à ceci :

 

Pourquoi, offrir, à des syndicats « jaunes » :

CGT, CFDT, CGC etc, qui n’ont de cesse de participer activement à la désintégration de nos droits, des places confortables,

grassement rémunérées,

 

Alors qu’ils prônent et organisent avec Nicolas SARKOZY et le autoproclamés Grande patrons affiliés MEDEF :

 

L’insécurité physique et psychologique des salariés par la casse du Code du travail, la flexibilité, l’augmentation de la durée légale du travail, la retraite de 70 voire 75 et pourquoi pas 80, 85,90 ans,

l’asservissement des salariés au patronat  etc.… ?

 

Avez-vous déjà saisis le Conseil Des prudhomme, mise a part la récupération des sommes dues, qu’ont fait les juges prudhommaux concernant les questions telles :

Harcèlement moral, discrimination ou tout au autre sujet un peu compliqué et qui, engage la responsabilité pleine et entière de l’employeur ?

 

Les juges prudhommaux sont là, pour protéger et préserver les intérêts des « autoproclamés grands patrons affiliés MEDEF mais certainement pas pour protéger et préserver les intérêts des salariés…

 

Jusque quand, nous salariés allons-nous nous laisser ainsi MANIPULER ?
Jusque quand nous, salariés allons-nous ainsi nous contenter d’être les éternels dindons de la farce que, jouent les autoproclamés grands patrons affiliés MEDEF avec la complicité active des syndicats jaunes ?

 

 

Nous pouvons et devons dire STOP à ce jeu de dupes, en refusant de nous rendre, comme ils nous somment de le faire, au URNES

 

BOYCOTT....!

 LES ELECTIONS PRUDHOMMALES :

 

UNE FARCE, PREPAREE PAR LE SYNDICATS JAUNES ET

LEUR COMPLICES PATRONS POUR FARCIR

LES DINDONS SALARIES !!!!

 

Nous devrions établir des statiques JUSTES des résultats favorables aux salariés, dans tous les Conseils Prudhommaux de France…

 

Nous risquons, d’être désagréablement étonnés par les chiffres !!!!

 

Derniére question :

 

Ils organisent la CASSE DU CODE DU TRAVAIL, 

CE QUI, SIGNIFIE   :

SI, PAS DE CODE DU TRAVAIL QUELLE NECESSITE DE MAINTENIR

LES CONSEILS ET JUGES PRUDHOMMAUX...

 

SUR QUELLE BASE VONT-ILS TRANCHER  ? 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hadria RIVIERE
commenter cet article

commentaires

PEUPLES OPPRIMES...DEBOUT

LA LIGUE ARABES DES ETATS D'AMERIQUE ...:
LES OCCIDENTAUX DETRUISENT, MASSACRENT, LES PEUPLES MUSULMANS...OCCUPENT...COLONISENT LES PAYS
ET LA LIGUE EST AVEUGLE, SOURDE ET MUETTE...
122-arabe_hypocrisie.jpg

LES PEUPLES SOUVERAINS...S'AVANCENT....VERS... - (Chant du Départ )
La souveraineté a été définie par Jean Bodin (1530-1596) dans son traité "Les Six livres de La République" comme un attribut essentiel de l'État :
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République."
Aucun pouvoir n'est supérieur à la puissance souveraine qui ne peut être anéantie, mais elle n'est pas sans limite (s'exerce sur le domaine public et non privé).
Pour Jean-Jacques Rousseau, le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté.

En droit, c'est la Constitution qui définit comment s'exerce la souveraineté, quelles sont les institutions qui détiennent le pouvoir et comment elles sont contrôlées.
 
PAYS DETRUITS,
PAYS OCCUPES,
PAYS COLONISES,
PAYS PILLES,
PEUPLES ASSERVIS,
PEUPLES APPAUVRIS, DEPUIS DES DECENNIES PAR UNE OLIGARCHIE AMERICANO-SIONISTE AVIDE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DES PEUPLES OCCIDENTAUX...
      

PALESTINE/PALESTINIENS

 

800px-Flag of Palestine.svg

 

AFGHANISTAN/AFGHANS

LE PROBLEME AFGHAN

 

600px-Flag of Afghanistan.svg

 

 

PAKISTAN/PAKISTANAIS

   

800px-Flag of Pakistan.svg

 

YEMEN/YEMENITES :...Le pouvoir Pro-Us...Tire sur le peuple, comme l'on tire à la foire sur les lapins en plâtre...Sans que cela ne souleve aucune constestation...!!!! 

 

800px-Flag of Yemen.svg

   

ALGERIE/ALGERIENS

 

800px-Flag of Algeria.svg

 

Les politiciens français nient les faits

Crimes d'Etat

Les politiciens français réecrivent l'histoire, en s'offrant le "beau rôle"

  

800px-Flag of Bahrain.svg

Le peuple dit : "Ni Shi’ite Ni Sunnite mais Bahreini».

« Nous ne voulons pas renverser le régime comme certains l’imaginent, et nous ne voulons pas obtenir le contrôle du gouvernement. Nous ne voulons pas des sièges et places ici ou là. Nous voulons être un peuple qui vit dans la dignité et dont les droits sont respectés ».  

Les AL KHALIFA repondent par la repression, les massacres, l'occupation saoudienne, encore plus de tyrannie!!!!

 2882948-4078356

   BAHREIN/BAHREINIS : ...- Monarchie Al Khalifa Et Régime Sioniste Deux Entités Coloniales Racistes Pratiquant Le Nettoyage Ethnique Un Génocide Lent Contre Les Populations Autochtones 

 

Pour ens avoir plus sur la repression là : 

link

BCC800px-Flag of Tunisia.svgC

TUNISIE/TUNISIENS


LE PEUPLE TUNISIEN EXIGE : UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE

Assemblée constituante ?

Une assemblée constituante est une institution collégiale avec pour tâche la rédaction, ou l'adoption, d'une constitution, c'est-à-dire le texte fondamental d'organisation des pouvoirs publics d'un pays. - source Wikipedia

    NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS  

nouveau-drapeau-francais

 

Le peuple français endure quant à lui l'oppression invisible mais tout aussi destructrice que l'idéologie sioniste et l'oligarchie financiére qu'il a lui même installé

 au pouvoir (c'est l'histoire du pendu qui fabrique la corde qui a servi à le pendre)...Si nous voulons casser ces chaines...

 

 

 

 Site source pour les photos:

link

L'ideologie sioniste expliquée par les Chretiens - un rappel historique :

link 

 

Et, si nous nous décidions d'agir...? Comment...? En citoyens/consommateurs/Responsables :

Nous pouvons poursuivre et Renforcer:

boycott israel

________________________________________________________________________________

 

 

 

Et parce que les Yankees sont accros au pétrole...Jamais les peuples de cette planéte surtout ceux assis sur cette mane noire...Ne pourrons vivre en paix, nous avons pour obligation d'arrêter d'idolâtrer ces GENOCIDAIRES YANKEES et, de les aider à tomber plus vite dans la fosse à purin !!!!

 

Mc do sheitan


Catégories

LA NOUVELLE MARIANNE


Elle est française...
Indéniablement elle est  française...
Inévitabelement, elle est française,

Assurément, elle est française,
Formellement, elle est française,
Elle est, française... EVIDEMMENT !

Quand le buste de Hafsia HERZI dans toutes les mairies
de FRANCE?


SAINT VINCENT DE PAUL…SYMBOLE DU DON…


LE DON DE SOI


        SAINT VINCENT DE PAUL
1581-1660

         PRETRE HUMANISTE FRANCAIS

Une conscience aigüe de soi et de l'Autre,
Permet d'ouvrir la porte de la Liberté.
Et,

de la maintenir ouverte à  l'Empathie...A la solidarité !
Hadria Riviere

...FEMMES D'HONNEUR...


MARIE GOUZE DITE OLYMPE DE GOUGES (1748-1793)
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=195


LOUISE MICHEL DITE ENJOLRAS (1830-1905)

http://biosoc.univ-paris1.fr/actu/livres/gauthier2.htm


ROSA LOUISE McCAULEY PARKS (1913-2005)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_ParksD


DOLORES IBARRURI GOMEZ DITE LA PASIONARIA (1895-1989)

http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/espasionaria.htm

JUSTICE POUR AAFIA SIDDIQUI

 

dr-aafia-siddiqui-bush-terrorism