Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui, Suis-Je

  • : Le blog de Hadria RIVIERE
  • Le blog de Hadria RIVIERE
  • : "Une conscience aigue de Soi et de l'Autre permet d'ouvrir les portes de la liberté..." Hadria RIVIERE
  • Contact

FEMMES REBELLES...

undefinedDAHYA…DAHIYA….DIHYA…KAHENA… (.. ?-700). 
 
http://www.berberescope.com/l'histoire_des_Berberes_yahoo.htm


FATMA TAZOUGHERT DITE LA ROUGE (1544-1641)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatma_Tazoughert


Fatma-N-Soumer.jpg

LALLA FATMA N’SOUMER (1830-1863) -DITE LA JEANNE D'ARC DU DJURDJURA
www.1novembre54.com/frame.php




FADHMA AIT MANSOUR AMROUCHE (1882-1967)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fadhma_A%C3%AFt_Mansour_Amrouche

 

Rechercher

Archives

LES TOUAREG, SONT EN DANGER!

 

LA VIE DES TOUAREG

CULTURE, HISTOIRE "des hommes bleus" :

Les origines Préhistoriques et paléoberbéres des TOUAREG là :

http://www.amazighworld.org/studies/articles/touareg_histoire.php

Et, là :

http://www.ac-nancy-metz.fr/Pres-etab/lapicque/Opinfo98/Pourcher/vie.htm


L'HISTOIRE DE LA REVOLTE TOUAREG :

 

http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/niger-un-chef-touareg-temoigne/

 

 Là :

http://conflitsoublies.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

 

Et, là :

 

http://www.caravaneducoeur.com/lestouareghistoi/index.html

 
MENER, La lutte, en musique ! 

 



12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 10:03


.....POUR LE
SEUL AVANTAGE DE LA MINORITE POSSEDANTE 
DU PAYS FRANCE!!!!



REPRESSION ET INTIMIDATION :

LES ANTIFASCISTES DANS LA MIGNE DE MIRE

 

 

Depuis le début du mois de septembre 2008, la mouvance antifasciste radicale de Paris fait l’objet de fortes pressions policières.

 

Après les poursuites engagées contre la mouvance dite « anarchoautonome » et contre les opposants à la politique d’immigration actuelle, alors que les services de renseignement se restructurent sur la base du contre-espionnage et tendent à assimiler toute activité politique à une forme de terrorisme, cette répression n’est pas en elle-même étonnante.

 

Elle prend pourtant des formes et une dimension nouvelles, qui ne laissent rien présager de bon pour le futur et démontrent que l’abandon des principes de la démocratie et des libertés individuelles ou collectives atteint un nouveau stade où Europe forteresse et démocratie blindée vont de pair.

Si l’État a pour l’instant réussi à écraser les revendications économiques sous le poids de la division syndicale et l’incurie des partis dits « d’opposition », il a en revanche du mal à contrôler des formes plus autonomes et plus directes de lutte politique. Sur le terrain des luttes de l’immigration, il doit faire face à une certaine radicalisation du mouvement, menant à plusieurs altercations avec la police, à la fermeture voire à la destruction de certains centres de rétention au printemps dernier.

 

Dans le même temps, la lutte antifasciste radicale a connu en mai dernier deux succès consécutifs, empêchant coup sur coup une manifestation néo-fasciste en plein centre de la capitale et un meeting des Identitaires que les propriétaires de la salle louée pour l’occasion renonceront finalement à accueillir.

Ça fait beaucoup, ça fait trop pour les services policiers. En montant en épingle quelques incidents isolés, l’État et ses journalistes aux ordres créent le danger « anarcho- autonome », et envoient au trou quelques personnes sous prétexte de terrorisme prétexte aussi fumeux que les faits reprochés : transporter quelques grammes de produits pouvant servir à fabriquer des explosifs, utilisés en fait pour fabriquer des fumigènes.

Eh oui, les fumigènes de la contestation doivent être achetés, c’est un produit de consommation comme un autre...

Le 13 juin parait une circulaire du ministère de la « justice » demandant aux procureurs de transférer tous les faits qui pourraient impliquer ou se rapprocher des modes d’action « anarcho-autonomes » au parquet antiterroriste ; fin juin le Direction centrale du renseignement intérieur -DCRI- est créée, réorganisant le renseignement policier en fusionnant les Renseignement généraux -RG- et la Direction de surveillance du territoire -DST- au profit de cette dernière, donnant un tour contreespionnage, antiterrorisme et activité de type secret défense à l’action policière en matière de politique intérieure.

Les effets ne se font pas attendre...

ANTIFAS, VOS PAPIERS !

En septembre vient le tour des antifascistes radicaux, ou plutôt de ceux et celles que la police estime être des antifascistes radicaux. Car parmi les personnes interpellées, certaines le sont sur la base de présomptions aussi solides qu’être présentes dans le répertoire téléphonique d’un autre interpellé...

 

Au début septembre, ce sont ainsi quatre personnes qui sont interrogées, dont trois placées en garde à vue pour des durées allant de 24 à 36h, et deux perquisitions de domicile qui sont effectuées.

 

Aucune mise en examen n’est prononcée, personne n’est déféré au parquet, en revanche au cours du mois de septembre et d’octobre les gardés à vue sont régulièrement convoqués au commissariat, histoire de maintenir la pression...

 

Une enquête de moralité est lancée sur l’un d’entre eux, fonctionnaire, ainsi menacé d’être suspendu voire révoqué. Mercredi 8 octobre, une autre personne est convoquée, et placée en garde à vue dès son arrivée, pour une durée de 36h.

 

Venu lui apporter des sandwichs histoire d’améliorer l’ordinaire, une de ses connaissances doit pour la peine subir un contrôle d’identité - les sandwichs, apparemment considérés comme des armes dangereuses, seront acceptés mais n’arriveront jamais jusqu’à l’engeôlée. Là encore, pas de mise en examen, pas de déferrement au parquet.

A l’heure actuelle, c’est encore le flou sur les suites de cette affaire - et ce flou semble volontairement entretenu par les services de police qui espèrent ainsi faire monter la pression sur l’antifascisme radical. Il faut dire que les faits officiellement reprochés aux interpellés sont mineurs :

 

liés à l’interdiction du meeting des Identitaires, ils font état de tags, de bris de vitre et de messages de protestations envoyés à la salle, qui avait en conséquence porté plainte. De fait, des individus jugés pour de tels faits ne risqueraient que des peines légères, sans doute des amendes. Rien en tout cas qui pourrait suffire à expliquer le déploiement de force policier, en termes d’hommes et de moyens technologiques.

 

Au moins une demi-douzaine d’officiers semblent suivre régulièrement cette affaire, et l’un des interpellés a même eu droit à la visite d’un commissaire divisionnaire...

 

De même les outils techniques mis en œuvre semblent complètement disproportionnés : traçage internet 6sur des messages envoyés depuis un cybercafé6, géo localisation par les bornes de téléphone portable 6ou même repérage des moments où les téléphones sont éteints, érigés en présomption de culpabilitée, exploitation des répertoires téléphoniques voire, selon les flics, prélèvement d’empreintes digitales et ADN dans des cabines téléphoniques et sur les lieux des délits !

 

Si vraiment le but était de retrouver des gens suspects de tag et de bris de vitres, on serait face à un gaspillage tellement absurde qu’on pourrait penser que la police a décidé de ruiner l’État...

Mais l’essentiel est évidemment ailleurs :

 

les flics profitent d’une plainte mineure pour essayer non pas de résoudre « l’affaire », mais au contraire pour monter une affaire, obtenir un maximum de renseignements sur les individus susceptibles d’être proches ou sympathisants de l’antifascisme radical, et mettre la pression sur cette mouvance qui reste l’une des dernières poches d’activité politique autonome.

 

La répression n’a d’ailleurs en elle-même rien de vraiment étonnant : en France comme ailleurs en Europe, la lutte antifasciste autonome a depuis plusieurs décennies fait l’objet de nombreuses poursuites, et il est évident qu’avec la montée en force d’un individu qui n’a pour tout projet politique que la loi du plus fort, de la matraque et de l’argent, la persistance d’une telle démarche politique ne peut qu’apparaître comme un défi.

POLITIQUE AUTONOME CONTRE ETAT POLICIER

En revanche, ce qui est nouveau et étonnant, ce sont les procédures utilisées. L’usage massif des technologies, déjà, dont cette affaire démontre que, loin d’être réservé au terrorisme ou au grand banditisme, il constitue une menace réelle pour la liberté de tout un chacun, une épée de Damoclès toujours prête à s’abattre sur qui met -ou pourrait mettre- un pied hors des clous.

Et, surtout, aucune instruction judiciaire n’est ouverte : il s’agit là d’une pure affaire policière, aux ordres directs du parquet, sans aucun des contrepoids que les luttes ont au cours du temps arraché à l’arbitraire gouvernemental. Aucun juge pour tempérer les excès de zèle policiers, aucun accès au dossier pour les avocats, donc aucune possibilité de préparer la défense.

On peut noter que l’emploi de ce type de procédure est d’ailleurs en permanente augmentation, quelque soit le degré de gravité des affaires.

Et c’est bien là que réside la nouveauté, qui distingue par exemple cette affaire des poursuites contre les dits « anarcho-autonomes » :

pour ceux-ci, est ouverte une instruction judiciaire, certes abusivement confiée à l’anti-terrorisme, mais qui garantit au moins quelques droits à la défense.

 

Pour les antifascistes radicaux, pas d’instruction, donc pas de droits, pas de possibilité d’organiser la défense - qui constitue pourtant officiellement un « droit de l’homme » que l’État dit reconnaître ; on est dans la pure opération policière de pression et d’intimidation -menée par un service très récemment créé pour lutter contre les violences urbaines et les bandes organisées-, hors de tout contrôle judiciaire - et pour rien, ou presque rien, donc qui peut tomber sur n’importe qui, ou presque.

Une pièce de plus dans la tendance lourde à réduire l’ordre public à la logique policière, justement synthétisée par la très calme organisation internationale de défense des droits de l’homme Human Rights Watch, comme « la justice court-circuitée » au nom de l’antiterrorisme.

 

On mesure ici l’impact de la réorganisation des services de renseignements autour de la logique du contre-espionnage et de l’assimilation du militantisme à une activité terroriste et/ou mettant en cause la sécurité publique.

La logique qui semble s’installer, c’est celle de zones d’exception, hors du droit, ou l’action de la police se rapproche de celle de l’armée :

 

L’arbitraire de la force guerrière pure. Contrairement à ce qu’affirme « l’État de droit », il n’y a plus de distinction entre l’ordre intérieur et l’ordre extérieur, plus de frontières entre l’adversaire politique et l’ennemi vital : tout opposant est un ennemi à écraser par tous les moyens, la politique, toute politique, (re)devient clairement l’ennemi de la police.

 

Réciproquement, n’est politique que l’ennemi de la police ; être avec ou contre la police, telle est la frontière ultime du champ politique - et notre camp est et reste celui des ennemis, des radicaux et des autonomes pour qui la haine du bleu marine n’a d’égale que celle du brassard orange.

Nous savons depuis longtemps que, malgré les apparences plus ou moins libérales qu’elle se donne, la police est toujours et par essence notre ennemi ; qu’elle se détache de la « justice » si elle le juge bon :

 

plus la police sera isolée, plus elle sera vulnérable, plus notre ennemi sera l’ennemi de tous… »


LIEN SOURCE...

http://nopasaran.samizdat.net/article.php3 ?id_article=1638



UN BLOG INTERESSANT ET,  A VISITER :

 

 
http://lgvsite.canalblog.com/archives/2008/11/12/11323380.html



Partager cet article

Repost 0
Published by CANALBLOG/Hadria RIVIERE - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Charlotte 13/11/2008 09:19

Après l'extrême gauche extrêmement consensuelle, à mon avis, voici l'ULTRA gauche propagande à laquelle maintenant nous avons droit !! Idéal pour enchaîner les vrais opposants. Gaffe à ce que nous écrivons, big brother veille !!
Bises

Hadria RIVIERE 17/11/2008 11:32



Bonjour Charlotte !


 


En mon sens, la question ne se pose pas comme cela :


 


« Faire gaffe a ce que l’on écrit » mais de savoir si, nous devons –
face aux horreurs qui, s’annoncent, nous transformer en carpettes, soumise, manipulables, décervelée, organisatrice de la sale besogne des gouvernants ou être et demeurer des citoyens debout des
humains fière d’appartenir a cette espèce qui, s’affirme supérieur à l’animal parce que soi-disant elle peut réfléchir, elle peut décider, elle possède les facultés pour cela…


 


Donc notre choix se situe sur deux niveau :


Vivre couché renoncer a toute dignité, à tout honneur, à toute liberté et de
fait conduire nos propres enfants et petits-enfants sur le chemin de l’asservitude


Ou


 


Vivre debout dans l’honneur et le respect de la dignité de chacun espéce vivant
sur cette planète !!


 


Utopiste ?



Peut-être, mais ainsi les quelques années qu’il me reste à vivre, je les vivra
la conscience tranquille et, quand dame faucheuse viendra me quérir bien alors là, je la suivra sans angoisse, sans stress, sans terreur parce que j’aurai accompli – simplement mon devoir, assumé
mes responsabilités, à l’endroit où je suis, dans la fonction qui était la mienne et avec les moyens dont je disposais….


 


C’est là, en mon sens le seul et UNIQUE choix qui, se pose à
l’HUMAIN !!


 


Le reste, ce ne sont que contorsions sémantiques visant à masquer la lâcheté
des uns et des autres.


 


De toute façon même en restant tranquillement enfermée à la maison tu y risque
également ta vie : ne sais-tu pas que, les accident domestiques tuent encore plus que la délinquance,


 


Ne sais-tu pas que , les maladies professionnelles, les accidents du travails
sont les premiers pourvoyeurs de cadavres en France et ont, un coût sociale exorbitant –davantage que la délinquance


Ne sais-tu pas que, les accidents de la route tuent davantage que la
délinquance


Alors, les risques de mourir sont les compagnons fidèles de l’Humain, la peur,
l’angoisse de « ceci ou cela » paralyse empêche d’agir mais ne résout, en rien et n’éviter certainement une possible mort !!!


 


Alors, qu’est-ce que le fichage, le suivi pour délit  d’opinion ?


 


D’autres dangers autrement plus sérieux nous guettent, mais il se trouvera
toujours une majorité d’individus pour se complaire dans la peur…


 


De son voisin, du jeune, « du peuple d’en face », du fasciés du
travailleur immigrés etc.…


Face à tant de bêtise, il m’arrive souvent l’envie de secouer l’imbécile qui,
profère qui, justifie les horreurs commises sur son frère d’espèce au prétexte que, le lavage de cerveau auquel l’ont soumis ses gouvernants a bien fonctionne, je n’ai de cesse de
répéter :


 


Inlassablement l’histoire se répète et pourquoi elle se répète parce que la
peur habite les trippe au lieu et place que la raison habite les neurones !!!


 


C’est là, le seul malheur de l’humanité : l’absence de raisonnement –
Raisonner quiconque est en mesure de le faire, il n’est guère besoin d’être sortie de l’ENA ou je ne sais quelle grande école ; d’ailleurs cela ne raisonnent pas, ils répètent tels des
perroquets l’idéologie dominante telle qu’elle leur a été transmise !!!


 


Une seule question est pour moi de grande importance :


 


Quand va-t-on cesser ces répétitions mortifères, source de nombreux gaspillage
de vies humaines, source de division et de haine.


 


J’ai relu, tous les ouvrages d’Albert Camus et, à l’époque déjà CAMUS
dénonçaient ces dérives et annonçaient les évènements d’aujourd’hui…


 


Albert CAMUS est  ne en 1913 et
mort en 1960 – Il a donc connu TROIS GUERRES : enfant il a subi 14/18, traverse celle de 39/45 pour assister – impuissant à la guerre d’Algérie, alors qu’il avait  dénoncé les méfaits des colonisateurs, la misère, la famine du peuple Kabyle : dans son ouvrage : « chroniques Algériennes » -


 


Seul le racisme, la peur, la haine de « l’AUTRE » sont à l’origine de
ces boucheries et, aujourd’hui au lieu et place de craindre,  la répétition de ces destructions nous en venant à être « paralyses, inertes, sans
réaction par la peur de « je ne sais quoi ».


 


Quand de temps en temps, je sors de ma campagne et me rends sur la ville de
Toulouse, quand j’observe les réactions, actions de mes « frères, sœurs humains » :


 


Je suis excédée par tant d’incurie bêtise !!!!


 


Hadria RIVIERE



PEUPLES OPPRIMES...DEBOUT

LA LIGUE ARABES DES ETATS D'AMERIQUE ...:
LES OCCIDENTAUX DETRUISENT, MASSACRENT, LES PEUPLES MUSULMANS...OCCUPENT...COLONISENT LES PAYS
ET LA LIGUE EST AVEUGLE, SOURDE ET MUETTE...
122-arabe_hypocrisie.jpg

LES PEUPLES SOUVERAINS...S'AVANCENT....VERS... - (Chant du Départ )
La souveraineté a été définie par Jean Bodin (1530-1596) dans son traité "Les Six livres de La République" comme un attribut essentiel de l'État :
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République."
Aucun pouvoir n'est supérieur à la puissance souveraine qui ne peut être anéantie, mais elle n'est pas sans limite (s'exerce sur le domaine public et non privé).
Pour Jean-Jacques Rousseau, le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté.

En droit, c'est la Constitution qui définit comment s'exerce la souveraineté, quelles sont les institutions qui détiennent le pouvoir et comment elles sont contrôlées.
 
PAYS DETRUITS,
PAYS OCCUPES,
PAYS COLONISES,
PAYS PILLES,
PEUPLES ASSERVIS,
PEUPLES APPAUVRIS, DEPUIS DES DECENNIES PAR UNE OLIGARCHIE AMERICANO-SIONISTE AVIDE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DES PEUPLES OCCIDENTAUX...
      

PALESTINE/PALESTINIENS

 

800px-Flag of Palestine.svg

 

AFGHANISTAN/AFGHANS

LE PROBLEME AFGHAN

 

600px-Flag of Afghanistan.svg

 

 

PAKISTAN/PAKISTANAIS

   

800px-Flag of Pakistan.svg

 

YEMEN/YEMENITES :...Le pouvoir Pro-Us...Tire sur le peuple, comme l'on tire à la foire sur les lapins en plâtre...Sans que cela ne souleve aucune constestation...!!!! 

 

800px-Flag of Yemen.svg

   

ALGERIE/ALGERIENS

 

800px-Flag of Algeria.svg

 

Les politiciens français nient les faits

Crimes d'Etat

Les politiciens français réecrivent l'histoire, en s'offrant le "beau rôle"

  

800px-Flag of Bahrain.svg

Le peuple dit : "Ni Shi’ite Ni Sunnite mais Bahreini».

« Nous ne voulons pas renverser le régime comme certains l’imaginent, et nous ne voulons pas obtenir le contrôle du gouvernement. Nous ne voulons pas des sièges et places ici ou là. Nous voulons être un peuple qui vit dans la dignité et dont les droits sont respectés ».  

Les AL KHALIFA repondent par la repression, les massacres, l'occupation saoudienne, encore plus de tyrannie!!!!

 2882948-4078356

   BAHREIN/BAHREINIS : ...- Monarchie Al Khalifa Et Régime Sioniste Deux Entités Coloniales Racistes Pratiquant Le Nettoyage Ethnique Un Génocide Lent Contre Les Populations Autochtones 

 

Pour ens avoir plus sur la repression là : 

link

BCC800px-Flag of Tunisia.svgC

TUNISIE/TUNISIENS


LE PEUPLE TUNISIEN EXIGE : UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE

Assemblée constituante ?

Une assemblée constituante est une institution collégiale avec pour tâche la rédaction, ou l'adoption, d'une constitution, c'est-à-dire le texte fondamental d'organisation des pouvoirs publics d'un pays. - source Wikipedia

    NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS  

nouveau-drapeau-francais

 

Le peuple français endure quant à lui l'oppression invisible mais tout aussi destructrice que l'idéologie sioniste et l'oligarchie financiére qu'il a lui même installé

 au pouvoir (c'est l'histoire du pendu qui fabrique la corde qui a servi à le pendre)...Si nous voulons casser ces chaines...

 

 

 

 Site source pour les photos:

link

L'ideologie sioniste expliquée par les Chretiens - un rappel historique :

link 

 

Et, si nous nous décidions d'agir...? Comment...? En citoyens/consommateurs/Responsables :

Nous pouvons poursuivre et Renforcer:

boycott israel

________________________________________________________________________________

 

 

 

Et parce que les Yankees sont accros au pétrole...Jamais les peuples de cette planéte surtout ceux assis sur cette mane noire...Ne pourrons vivre en paix, nous avons pour obligation d'arrêter d'idolâtrer ces GENOCIDAIRES YANKEES et, de les aider à tomber plus vite dans la fosse à purin !!!!

 

Mc do sheitan


Catégories

LA NOUVELLE MARIANNE


Elle est française...
Indéniablement elle est  française...
Inévitabelement, elle est française,

Assurément, elle est française,
Formellement, elle est française,
Elle est, française... EVIDEMMENT !

Quand le buste de Hafsia HERZI dans toutes les mairies
de FRANCE?


SAINT VINCENT DE PAUL…SYMBOLE DU DON…


LE DON DE SOI


        SAINT VINCENT DE PAUL
1581-1660

         PRETRE HUMANISTE FRANCAIS

Une conscience aigüe de soi et de l'Autre,
Permet d'ouvrir la porte de la Liberté.
Et,

de la maintenir ouverte à  l'Empathie...A la solidarité !
Hadria Riviere

...FEMMES D'HONNEUR...


MARIE GOUZE DITE OLYMPE DE GOUGES (1748-1793)
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=195


LOUISE MICHEL DITE ENJOLRAS (1830-1905)

http://biosoc.univ-paris1.fr/actu/livres/gauthier2.htm


ROSA LOUISE McCAULEY PARKS (1913-2005)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_ParksD


DOLORES IBARRURI GOMEZ DITE LA PASIONARIA (1895-1989)

http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/espasionaria.htm

JUSTICE POUR AAFIA SIDDIQUI

 

dr-aafia-siddiqui-bush-terrorism