Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui, Suis-Je

  • : Le blog de Hadria RIVIERE
  • Le blog de Hadria RIVIERE
  • : "Une conscience aigue de Soi et de l'Autre permet d'ouvrir les portes de la liberté..." Hadria RIVIERE
  • Contact

FEMMES REBELLES...

undefinedDAHYA…DAHIYA….DIHYA…KAHENA… (.. ?-700). 
 
http://www.berberescope.com/l'histoire_des_Berberes_yahoo.htm


FATMA TAZOUGHERT DITE LA ROUGE (1544-1641)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatma_Tazoughert


Fatma-N-Soumer.jpg

LALLA FATMA N’SOUMER (1830-1863) -DITE LA JEANNE D'ARC DU DJURDJURA
www.1novembre54.com/frame.php




FADHMA AIT MANSOUR AMROUCHE (1882-1967)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fadhma_A%C3%AFt_Mansour_Amrouche

 

Rechercher

Archives

LES TOUAREG, SONT EN DANGER!

 

LA VIE DES TOUAREG

CULTURE, HISTOIRE "des hommes bleus" :

Les origines Préhistoriques et paléoberbéres des TOUAREG là :

http://www.amazighworld.org/studies/articles/touareg_histoire.php

Et, là :

http://www.ac-nancy-metz.fr/Pres-etab/lapicque/Opinfo98/Pourcher/vie.htm


L'HISTOIRE DE LA REVOLTE TOUAREG :

 

http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/niger-un-chef-touareg-temoigne/

 

 Là :

http://conflitsoublies.blogspot.com/2008_04_01_archive.html

 

Et, là :

 

http://www.caravaneducoeur.com/lestouareghistoi/index.html

 
MENER, La lutte, en musique ! 

 



16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 08:13





FRANCE :
 

Les syndicats mettent en garde le gouvernement contre le risque d’explosion sociale

 

 Deux dirigeants syndicaux, Jean-Claude Mailly de Force ouvrière (FO) et François Chérèque de la CFDT -Confédération française démocratique du travail- ont récemment accordé des interviews très remarquées dans lesquelles ils avertissent de la forte probabilité de luttes sociales de grande envergure à la rentrée.

 

Le mécontentement de la classe ouvrière s’accroît dans un contexte de chute du pouvoir d’achat et de contraction économique en France et dans toute l’Europe.

Dans son numéro du 25 août, Le Parisien a commencé l’entretien avec Mailly par cette question:

 

 « La rentrée sociale s'annonce-t-elle chaude ? » Ce dernier a répondu : « Tous les indicateurs sont au rouge.

L'emploi, le pouvoir d'achat, les salaires, mais aussi la production industrielle, la croissance, les exportations… Et les salariés ont le sentiment d'avoir un horizon bouché. Sans compter leurs inquiétudes concernant la retraite et l'assurance maladie. »

Il a ajouté : « Il y a un ras-le-bol des salariés. Il ne faut pas grand-chose pour qu'un mouvement se déclenche. »

L’annonce de Mailly est faite dans un contexte politique bien précis.

 

En mai et juin, les syndicats avaient démantelé une série de grèves et de manifestations contre les attaques sur les retraites et la suppression de la semaine de 35 heures, les limitant à des protestations isolées d’une journée et sans aucune perspective de lutte politique contre le gouvernement et son programme antisocial.

 

Ceci fait partie de la collaboration étroite des syndicats avec le président Nicolas Sarkozy depuis son élection en mai 2007.

 

Leurs mises en garde sur la nature explosive des relations de classes n’ont donc pas pour objectif de mobiliser la classe ouvrière, mais plutôt de mettre en garde le gouvernement sur les risques posés par sa politique.

Mailly a fait remarquer que, malgré le mécontentement des travailleurs, FO n’a aucun projet de mobilisation de la classe ouvrière :

« Pour le moment, il n'y a pas de concertation de prévue avec les autres confédérations.  [...] Perdre une journée de salaire sans rien obtenir, les salariés sont usés par cela.

Mais le jour où ils bougeront, ce sera dur. »


Juste après avoir expliqué combien il est frustrant pour les travailleurs de perdre une journée de salaire lors de journées d’action isolées qui ne servent à rien, il a annoncé que « La fédération FO a prévu une journée d'action le 2 octobre.

 » Il a dit que la journée d’action pourrait porter sur les questions de la privatisation à venir de la poste, les réformes du système de santé et les coupes budgétaires sur les collectivités territoriales.

L’interview de Chérèque dans le Journal du Dimanche du 30 août a commencé par une question sur sa perception de la rentrée. Il a répondu :

« Les salariés sont partis en vacances avec, dans la tête, le discours des dix-huit mois écoulés. On leur a dit : on va tout régler, tout va déjà mieux.

Ils rentrent et ils entendent: "ça ne va pas mieux". C'est la "douche froide". Même si je ne sais pas sur quoi cela débouchera : malaise ou encore plus de tensions. »

Quand on lui a demandé comment il comptait agir sur la réforme de la semaine de 35 heures, Chérèque a dit qu’il ne ferait rien : « La loi est votée. Je suis républicain. »

Chérèque a adopté le rôle de conseiller du gouvernement pour présenter au mieux les attaques sur les acquis sociaux afin de désamorcer l’opposition de la classe ouvrière.

Il a dit : « De quoi m'ont parlé, cet été, pendant mes vacances, mes vieux amis, à Sisteron, dans les Alpes-de-Haute-Provence ?

De l'avenir de l'hôpital et du bureau de poste, des services de la préfecture, de l'absence de transports régionaux. [...]

On ne peut pas engager sans débat public une réforme aussi importante que celle de La Poste. Sinon, on ne la fera pas comprendre et accepter. Et on laissera le champ libre aux démagogues. »

La référence de Chérèque aux démagogues est très significative.

Les syndicats ne sont que trop conscients de la fragilité de la situation politique en France et craignent qu’un mouvement de la classe ouvrière, qui soit indépendant, ne révèle au grand jour la perfidie des dirigeants syndicaux.

Leur collaboration avec Sarkozy est devenue de plus en plus ouverte depuis l’arrivée au pouvoir de Sarkozy.

En septembre 2007, avant les grèves d’octobre et novembre dans les transports, contre les attaques sur les retraites, la presse avait révélé que Chérèque et Mailly avaient des rencontres régulières avec Sarkozy.

Apparemment le lieu de prédilection de Chérèque pour ces rencontres était le prestigieux restaurant « Violon d’Ingres » à Paris.

Cherchant à justifier ces réunions, la CFDT avait dit à Reuters que les déjeuners de Chérèque avec Sarkozy « n'avai[en]t rien d'exceptionnel, le président français ayant déjà vu dans les mêmes conditions le secrétaire général de Force ouvrière (FO), Jean-Claude Mailly,
 et s'apprêtait à rencontrer d'autres syndicalistes. »


En avril dernier, Sarkozy publiait une longue colonne dans le quotidien Le Monde, intitulée « Pour des syndicats forts » dans laquelle il écrivait, « pour expliquer et mener à bien les réformes dont notre pays a besoin, nous devons le faire en partenariat étroit avec ceux qui représentent les intérêts des salariés et des entreprises. » I

l ajoutait : « Juste après l'élection présidentielle et avant même de rejoindre l'Élysée, j'ai tenu à recevoir les organisations syndicales et patronales pour les écouter et recueillir leurs positions sur les premières actions que je comptais entreprendre.

Depuis, je continue à recevoir très régulièrement chacun de leurs représentants. »

Durant les manifestations de mai et juin derniers, le gouvernement s’inquiétait de voir s’amplifier la frustration des grévistes à l’égard des syndicats.

Le Monde
écrivait le 24 juin : « [A l'Elysée] on veille aussi, comme le précise le conseiller social du président, Raymond Soubie, à ce qu'il n'y ait pas "un affaiblissement des syndicats et l'apparition de mouvements incontrôlés. »

Par cet euphémisme bureaucratique, Soubie exprimait les craintes de la bourgeoisie de voir les travailleurs lancer des grèves politiques indépendamment des directions syndicales discréditées.

De telles craintes sont amplifiées par la récession économique en France et plus généralement en Europe, ainsi que par la détermination du gouvernement à pousser de l’avant ses réformes impopulaires.

Selon les statistiques les plus récentes, l’économie française s’est contractée de 0,3 pour cent durant le second trimestre de 2008, ce qui fait partie d’une contraction générale de 0,2 pour cent de l’ensemble de l’économie de la zone euro.

La contraction de l’économie va réduire substantiellement les dépenses de l’Etat.

Alexander Law de la société d’analyse de marché Xerfi écrit, « Le budget 2008 a été bâti sur une hypothèse de croissance annuelle du PIB de 2,25 pour cent.

Le gouvernement a déjà dû revoir cette croissance à la baisse, à 1,7 pour cent et de récentes estimations la situent à présent à 0,9 pour cent, ce qui implique une perte énorme de revenus attendus. » .

Le déficit budgétaire de la France s’approche déjà proche de la limite de 3 pour cent exigée par le Pacte de stabilité européen.

La combinaison de la contraction de l’économie et de l’inflation a endommagé le pouvoir d’achat des travailleurs.

Une étude de l’Institut national de la consommation (INC), citée par Law, a trouvé « En comparant l'équivalent d'une journée de salaire en 2000 et en 2008, l'INC relève en outre que le salarié peut s'offrir moins -alimentation, logement, carburant- qu'il y a huit ans, en raison de l'inflation. »

Le rapport de l’INC se poursuit ainsi :

« Si le salarié pouvait acheter 49 litres de diesel avec une journée de salaire en 2000, cette année, il devra se contenter de 38 litres. Il achètera aussi moins d'oranges (-14 %), de pommes de terre --14 %), de bifteck (-13 %-, de salades -(-11 %), de pain (-11 %) et de beurre (-7 %). »

Le chômage est en augmentation pour la première fois depuis le second trimestre 2003.

Au second trimestre 2008, 12 200 emplois ont été perdus (soit 0,1 pour cent du total.) Ce déclin est dû en grande partie à une perte de 6,8 pour cent d’emplois intérimaires durant le second trimestre.

Dans le secteur des services, la création d’emplois s’est quasiment arrêtée et se tient à 0,1 pour cent. La main-d'œuvre industrielle s’est réduite de 0,3 pour cent durant le second trimestre.

La crise internationale du logement touche aussi la France, avec une chute de 34 pour cent de la vente de logements neufs durant ces douze derniers mois.

Le 18 août, le premier ministre François Fillon a encore confirmé que la réponse du gouvernement à la récession économique serait de limiter les dépenses et d’imposer l’austérité sociale.

Il a dit, « L'objectif du gouvernement, sous l'autorité du président de la République, c'est de rétablir la compétitivité de l'économie française. » Il a proposé de le faire par des attaques supplémentaires sur les droits légaux des travailleurs, au moyen de « réformes structurelles du marché de l'emploi, du travail, de l'organisation du travail, de la législation du travail. »

 

-Article original anglais paru le 2 septembre 2008-

Antoine Lerougetel et Alex Lantier

 

 

LIEN SOURCE :

 

http://www.wsws.org/francais/News/2008/sep08/expl-s04.shtml

Partager cet article

Repost 0
Published by LEROUGEL £ LANTIER/hadria RIVIERE - dans Politique
commenter cet article

commentaires

PEUPLES OPPRIMES...DEBOUT

LA LIGUE ARABES DES ETATS D'AMERIQUE ...:
LES OCCIDENTAUX DETRUISENT, MASSACRENT, LES PEUPLES MUSULMANS...OCCUPENT...COLONISENT LES PAYS
ET LA LIGUE EST AVEUGLE, SOURDE ET MUETTE...
122-arabe_hypocrisie.jpg

LES PEUPLES SOUVERAINS...S'AVANCENT....VERS... - (Chant du Départ )
La souveraineté a été définie par Jean Bodin (1530-1596) dans son traité "Les Six livres de La République" comme un attribut essentiel de l'État :
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République."
Aucun pouvoir n'est supérieur à la puissance souveraine qui ne peut être anéantie, mais elle n'est pas sans limite (s'exerce sur le domaine public et non privé).
Pour Jean-Jacques Rousseau, le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté.

En droit, c'est la Constitution qui définit comment s'exerce la souveraineté, quelles sont les institutions qui détiennent le pouvoir et comment elles sont contrôlées.
 
PAYS DETRUITS,
PAYS OCCUPES,
PAYS COLONISES,
PAYS PILLES,
PEUPLES ASSERVIS,
PEUPLES APPAUVRIS, DEPUIS DES DECENNIES PAR UNE OLIGARCHIE AMERICANO-SIONISTE AVIDE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DES PEUPLES OCCIDENTAUX...
      

PALESTINE/PALESTINIENS

 

800px-Flag of Palestine.svg

 

AFGHANISTAN/AFGHANS

LE PROBLEME AFGHAN

 

600px-Flag of Afghanistan.svg

 

 

PAKISTAN/PAKISTANAIS

   

800px-Flag of Pakistan.svg

 

YEMEN/YEMENITES :...Le pouvoir Pro-Us...Tire sur le peuple, comme l'on tire à la foire sur les lapins en plâtre...Sans que cela ne souleve aucune constestation...!!!! 

 

800px-Flag of Yemen.svg

   

ALGERIE/ALGERIENS

 

800px-Flag of Algeria.svg

 

Les politiciens français nient les faits

Crimes d'Etat

Les politiciens français réecrivent l'histoire, en s'offrant le "beau rôle"

  

800px-Flag of Bahrain.svg

Le peuple dit : "Ni Shi’ite Ni Sunnite mais Bahreini».

« Nous ne voulons pas renverser le régime comme certains l’imaginent, et nous ne voulons pas obtenir le contrôle du gouvernement. Nous ne voulons pas des sièges et places ici ou là. Nous voulons être un peuple qui vit dans la dignité et dont les droits sont respectés ».  

Les AL KHALIFA repondent par la repression, les massacres, l'occupation saoudienne, encore plus de tyrannie!!!!

 2882948-4078356

   BAHREIN/BAHREINIS : ...- Monarchie Al Khalifa Et Régime Sioniste Deux Entités Coloniales Racistes Pratiquant Le Nettoyage Ethnique Un Génocide Lent Contre Les Populations Autochtones 

 

Pour ens avoir plus sur la repression là : 

link

BCC800px-Flag of Tunisia.svgC

TUNISIE/TUNISIENS


LE PEUPLE TUNISIEN EXIGE : UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE

Assemblée constituante ?

Une assemblée constituante est une institution collégiale avec pour tâche la rédaction, ou l'adoption, d'une constitution, c'est-à-dire le texte fondamental d'organisation des pouvoirs publics d'un pays. - source Wikipedia

    NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS  

nouveau-drapeau-francais

 

Le peuple français endure quant à lui l'oppression invisible mais tout aussi destructrice que l'idéologie sioniste et l'oligarchie financiére qu'il a lui même installé

 au pouvoir (c'est l'histoire du pendu qui fabrique la corde qui a servi à le pendre)...Si nous voulons casser ces chaines...

 

 

 

 Site source pour les photos:

link

L'ideologie sioniste expliquée par les Chretiens - un rappel historique :

link 

 

Et, si nous nous décidions d'agir...? Comment...? En citoyens/consommateurs/Responsables :

Nous pouvons poursuivre et Renforcer:

boycott israel

________________________________________________________________________________

 

 

 

Et parce que les Yankees sont accros au pétrole...Jamais les peuples de cette planéte surtout ceux assis sur cette mane noire...Ne pourrons vivre en paix, nous avons pour obligation d'arrêter d'idolâtrer ces GENOCIDAIRES YANKEES et, de les aider à tomber plus vite dans la fosse à purin !!!!

 

Mc do sheitan


Catégories

LA NOUVELLE MARIANNE


Elle est française...
Indéniablement elle est  française...
Inévitabelement, elle est française,

Assurément, elle est française,
Formellement, elle est française,
Elle est, française... EVIDEMMENT !

Quand le buste de Hafsia HERZI dans toutes les mairies
de FRANCE?


SAINT VINCENT DE PAUL…SYMBOLE DU DON…


LE DON DE SOI


        SAINT VINCENT DE PAUL
1581-1660

         PRETRE HUMANISTE FRANCAIS

Une conscience aigüe de soi et de l'Autre,
Permet d'ouvrir la porte de la Liberté.
Et,

de la maintenir ouverte à  l'Empathie...A la solidarité !
Hadria Riviere

...FEMMES D'HONNEUR...


MARIE GOUZE DITE OLYMPE DE GOUGES (1748-1793)
http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article=195


LOUISE MICHEL DITE ENJOLRAS (1830-1905)

http://biosoc.univ-paris1.fr/actu/livres/gauthier2.htm


ROSA LOUISE McCAULEY PARKS (1913-2005)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_ParksD


DOLORES IBARRURI GOMEZ DITE LA PASIONARIA (1895-1989)

http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/espasionaria.htm

JUSTICE POUR AAFIA SIDDIQUI

 

dr-aafia-siddiqui-bush-terrorism